Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2020

Tour de France : enquête et gardes à vue pour soupçons de dopage dans l’équipe Arkea-Samsic

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Pays de Savoie

Selon le parquet de Marseille ce lundi, une enquête préliminaire est ouverte pour des soupçons de dopage lors du Tour de France. Enquête qui vise une équipe de cette édition 2020, Arkéa-Samsic. Deux personnes sont en garde à vue.

Une enquête est ouverte pour des soupçons de dopage au sein du Tour de France 2020.
Une enquête est ouverte pour des soupçons de dopage au sein du Tour de France 2020. © Maxppp - SEBASTIEN NOGIER/EPA/Newscom/MaxPPP

Alors que le Tour de France 2020 s'est achevé ce dimanche sur les Champs-Elysées, une enquête préliminaire a été ouverte pour des soupçons de dopage au sein de la Grande Boucle. Cette enquête vise une équipe du Tour, Arkéa-Samsic, a indiqué le parquet de Marseille à l'AFP ce lundi.

"Le parquet de Marseille confirme s'être saisi au titre du pôle santé publique d'une enquête actuellement diligentée par l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP) sur des soupçons de dopage visant une petite partie de l'équipe des coureurs" Arkéa-Samsic, écrit Dominique Laurens, la procureure de Marseille, dans un communiqué.

Perquisition mercredi dernier

Une perquisition visant plusieurs coureurs de l'équipe bretonne Arkea-Samsic a été menée, confirmant des informations du Journal du Dimanche et de L'Equipe. La procureure a évoqué la "découverte de nombreux produits de santé dont des médicaments dans des affaires personnelles, mais également et surtout une méthode pouvant être qualifiée de dopante". 

Cette perquisition, qui a eu lieu mercredi près de Méribel (Savoie), visait le Colombien Nairo Quintana, leader de cette équipe selon franceinfo. Dayer Quintana, le frère de Nairo, et des membres de l'équipe médicale étaient également visés. 

Le leader de l'équipe Arkéa-Samsic, Nairo Quintana, a terminé le Tour de France à la 17e place, à plus d'une heure du vainqueur, le Slovène Tadej Pogacar. Dans la même équipe, le Français Warren Barguil a lui fini à la 14e place.

Deux proches de Nairo Quintana en garde à vue

"Deux gardes à vue sont en cours dans l’environnement proche du coureur principal" de l'équipe cycliste Arkea Samsic, a annoncé le parquet de Marseille, sans nommer le coureur. Selon Le Parisien, il s'agit d'un médecin et un kinésithérapeute.

"L’enquête vise l’administration et prescription à un sportif sans justification médicale de substance ou méthode interdite dans le cadre d’une manifestation sportive, aide à l’utilisation et incitation à l’usage de de substance ou méthode interdite aux sportifs, transport et détention de substance ou méthode interdite aux fins d’usage par un sportif sans justification médicale", a précisé le parquet de Marseille. Ces faits sont passibles d'une peine de cinq ans de prison et d'une amende de 75.000 euros.

Cette affaire est la première notable depuis plusieurs années sur le Tour de France après de longues années marquées par des descentes de police pendant l'épreuve depuis l'affaire Festina en 1998. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess