Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Le Tour de France 2017

Chris Froome sacré pour la 4e fois, Romain Bardet sur le podium : les moments forts du Tour de France 2017

dimanche 23 juillet 2017 à 19:21 - Mis à jour le dimanche 23 juillet 2017 à 21:39 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Alors que le Tour de France 2017 s'est achevé ce dimanche soir sur les Champs-Elysées avec la quatrième victoire de Chris Froome devant Rigoberto Uran et Romain Bardet, francebleu.fr vous propose une antisèche avec les infos marquantes de cette 104e édition. Tour d'horizon des tops et des flops.

 Le maillot jaune Chris Froome remporte le Tour de France pour la 4e fois devant Rigoberto Uran et Romain Bardet
Le maillot jaune Chris Froome remporte le Tour de France pour la 4e fois devant Rigoberto Uran et Romain Bardet © AFP - Jeff PACHOUD

Rideau ! Favori de cette 104e édition, le Britannique Chris Froome a été sacré pour la quatrième fois dimanche soir à l'issue de la 21e et dernière étape sur les Champs-Elysées remportée au sprint par le Néerlandais Dylan Groenewegen.

Sur le podium pour la deuxième année de suite, le Français Romain Bardet a pris la 3e place après avoir été coiffé la veille sur le chrono par le Colombien Rigoberto Uran. Retour sur les moments marquants des trois semaines de ce Tour de France 2017.

Des chutes et des abandons

  • LA gamelle du Tour lors de la 2e étape du Tour de France.
  • L'Espagnol Alejandro Valverde a dû abandonner dès le contre-la-montre lors de la 1re étape

Après Geraint Thomas, c'est au tour de Richie Porte de jeter l'éponge. Leader de la formation BMC, l'Australien a lourdement chuté dans la descente du Mont du Chat, lors de la 9e étape. L'Australien a été contraint à l'abandon.

Côté français, Arnaud Démare et Thibaut Pinot ont dû mettre pied à terre. Déjà en grande difficulté la veille, le champion de France a été distancé dès les premiers hectomètres de la 9e étape, alors que trois cols classés hors catégorie suivaient ensuite au programme. Éliminé, le Picard n'a pas pu se battre pour le maillot vert qu'il a enfilé.

Le grimpeur Franc-Comtois Thibaut Pinot a été lâché dès les premières pentes du Col de la Croix de Fer lors de la 17e étape à cause de la fièvre. Dans cette même étape, Marcel Kittel, alors porteur du maillot vert a été contraint à l'abandon après une chute. L'Allemand ne ramènera pas le maillot vert à Paris.

Les cinq victoires françaises

  • Première signée Arnaud Démare. Le champion de France a enlevé au sprint la 4e étape du Tour de France à Vittel.
  • Lilian Calmejane plus fort que les crampes. Pour son premier Tour, le coureur a remporté la 8e étape entre Dole et la station des Rousses. Poursuivi par Robert Gesink, il a dû surmonter des crampes à cinq kilomètres de l'arrivée.
  • Le sprint de Bardet. Romain Bardet a arraché la victoire, à l'altiport de Peyragudes, là où tout le monde attendait l'attaque de Froome lors de la 12e étape.
  • 4 et 5. Warren Barguil a enlevé la 13e étape ce vendredi 14 juillet, jour de Fête nationale, entre Saint-Girons et Foix. Le Breton, maillot à pois et élu super-combatif du Tour, a récidivé à l'arrivée de la 18e étape au sommet de l'Izoard, l'un des cols mythiques des Alpes.

Les cocoricos

  • "Wawa". Non seulement, le Breton a remporté deux étapes (14-Juillet et Izoard) mais il a ramené le maillot à pois de meilleur grimpeur à Paris. Le dernier Français à avoir enfilé le maillot à pois sur les Champs Elysées est Thomas Voeckler, en 2012.
  - Maxppp
© Maxppp -
  • Bardetmania. Présente sur toutes les routes du Tour, la "Bardetmania" est montée de plusieurs crans dimanche en Haute-Loire, département du leader d'AG2R La Mondiale, natif de Brioude. "Ca va Bardet", "il faut bomBardet", clamaient notamment les banderoles sur le passage de la 15e étape.
  • Lilian Calmejane a eu son jour de gloire avec sa victoire d'étape à la station des Rousses. Il est passé sur ses terres dans le Tarn lors de Blagnac-Rodez. Et beaucoup de supporters étaient présents dont son père.
  • La retraite de Voeckler. Il a disputé son dernier Tour de France : Thomas Voeckler a été ovationné par le stade Vélodrome lors due l'arrivée du contre-la-montre samedi à Marseille.

Les images fortes

  • Le Grand Palais. le peloton est passé par la nef du grand Palais lors de la dernière étape. Un clin d’œil à la candidature de Paris aux JO 2024.
  • Vélodrome. Départ et arrivée du chrono à Marseille, le stade Vélodrome a donné de la voix. Des encouragements pour les Français et des sifflets pour Chris Froome.
  - Reuters
© Reuters -
  • Il a failli tout perdre. Romain Bardet a sauvé sa place sur le podium du Tour de France malgré un contre-la-montre terminé à une médiocre. Le Colombien Rigoberto Uran a repris la deuxième place au Français qui a bien failli être éjecté du podium.
Romain Bardet après son arrivée au Vélodrome - AFP
Romain Bardet après son arrivée au Vélodrome © AFP - Lionel BONAVENTURE
  • Les larmes de Barguil. Fausse joie. Warren Barguil était en larmes après avoir cru à sa victoire dimanche à Chambéry. Le Français s'est dit ensuite "vraiment déçu" après la photo- finish montrant sa défaite sur le fil face à Rigoberto Uran au sprint lors de la dantesque 9e étape.
  • Mais le Breton a retrouvé le sourire après sa victoire au sommet du col de l'Izoard.
Deux victoires d'étape et le maillot à pois pour Warren Barguil sur ce Tour - AFP
Deux victoires d'étape et le maillot à pois pour Warren Barguil sur ce Tour © AFP - Philippe Lopez
  • F1. Les coureurs ont roulé sur le circuit automobile de Spa-Francorchamps qui accueille chaque année le Grand Prix de Belgique de Formule 1 et la course d'endurance des 24 Heures de Spa.
  - AFP
© AFP - Philippe Lopez
  • Beau. Les plus belles images de la 7e étape entre Troyes et Nuits-Saint-Georges.
Le Tour de France dans les paysages des Hautes-Alpes - AFP
Le Tour de France dans les paysages des Hautes-Alpes © AFP - Lionel Bonaventure
  • D'un boyau. Il a fallu quelques minutes après l'arrivée pour déterminer qui a remporté la 7e étape à Nuits-Saint-Georges. Marcel Kittel l'emporte pour quelques millimètres ce vendredi devant Edvald Boasson-Hagen.
Cela s'est joué à quelques millimètres - Aucun(e)
Cela s'est joué à quelques millimètres - Handout / ASO / AFP
  • Mister president. Emmanuel Macron a été invité par Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, pour assister à une partie de la 17e étape. Le président de la République a donc effectué le parcours en voiture de la Maurienne jusqu'à Serre-Chevalier.
Emmanuel Macron a rencontré des associations de cyclistes, des habitants et même Raymond Poulidor - AFP
Emmanuel Macron a rencontré des associations de cyclistes, des habitants et même Raymond Poulidor © AFP - Jean-Pierre Clatot
  • Ça se passe de commentaire. Voici les jambes du coureur polonais Pawel Poljanski (Bora-Hansgrohe) après seize étapes sur le Tour de France. Le coureur concède que ses jambes ont l'air un peu fatiguées...
  • Top départ. Le coup d'envoi de la Grande Boucle a été donné avec Elie Gesbet. Le Français, benjamin du peloton qui fête par coïncidence ses 22 ans le jour de ses débuts dans le Tour de France, s'est élancé en premier pour ce Grand Départ en Allemagne.
  • Champagne. Chris Froome a trinqué et savouré sa 4e coupe de champagne sur le Tour de France dimanche avant d'arriver à Paris.
  - Reuters
© Reuters -

Les mauvais gestes

  • Peter Sagan exclu après son mauvais geste. L'arrivée au sprint a été marquée près de la ligne d'arrivée, par un coup volontaire de Peter Sagan à Mark Cavendish. Blessé, le "Cav" a dû abandonner. Le Slovaque a été tout simplement exclu de la compétition.

Froome vs Aru. Vengeance ? Alors que Fabio Aru a attaqué Chris Froome au moment où ce dernier était victime d'un problème mécanique, le maillot jaune a semble-t-il voulu donner un coup au coureur italien en guise de représailles lors de la 9e étape.

  • Froome sifflé. Si le local de l'étape Romain Bardet a été célébré sur ses terres, le maillot jaune Chris Froome a lui été hué après un problème mécanique dans le col de Peyra Taillade, fait assez rare sur le Tour. Le maillot jaune sera également sifflé au Vélodrome de Marseille.

Les insolites

  • Attrape-moi si tu peux ! Lors du contre-la-montre, Peter Sagan a pris de vitesse un tram qui circulait sur les voies à côté de la route de Düsseldorf. Le Slovaque a roulé à près de 50km/h de moyenne.
  • Une attaque de parasol. Emporté par le vent, un parasol est venu perturber la course lors de la 16e étape à Troyes. Heureusement l'attaque n'a fait aucune victime.
  • Demande en mariage. Sous les applaudissements des spectateurs, Cyril Gautier a fait sa demande pendant la dernière étape du Tour de France. le coureur de la formation AG2R La Mondiale a déplié un petit papier sur lequel était écrit la question fatidique: "Caroline, veux-tu m'épouser? Je t'aime."
  • Le coup de la panne. Un véhicule de la caravane du Tour est tombé en panne dans le Mont du Chat. Heureusement, il a pu être dégagé avant l'arrivée des coureurs lors de la 9e étape.
  • A Eymet, avant le départ de la 11e étape, les pompiers ont emboîté le pas aux hôtesses de la caravane.

Lassalle. Il n'y a pas que les coureurs qui sont applaudis quand ils franchissent la ligne d'arrivée. Le député montagnard Jean Lassalle (qui aime les métaphores touchant au vélo), a reçu un vibrant accueil à Peyragudes.

  • Pari réussi. A 12 ans, Arthur a réalisé 625 km à vélo pour relier Saint-Malo à Bergerac. Le Breton a franchi la ligne d'arrivée de l'étape du jour du Tour de France, quelques heures avant les coureurs.
  • Slalom. Contrairement à ce que pourraient laisser penser ces images, Pierre-Luc Périchon ne roule pas bourré.

Les internautes ont été (souvent) drôles

  • Humour noir. Le dopage ? On préfère en rire dans ce bar de Longwy lors de la 3e étape.
  • Ooooh Macarena. Il l'avait promis : à plus de 10.000 likes, Fabio Aru danserait la Macarena. On ne sait pas vraiment de quels likes il parlait, pas de ce tweet visiblement. Peu importe, il a quand même dansé la Macarena avec Michael Valgren.
  • Les crampes de Calmejane avant l'arrivée ont fait peur aux internautes avant sa victoire à la station des Rousses.
  • Le Mont du Chat de la 9e étape
  • Avis de recherche. La formation FDJ de Marc Madiot a perdu quatre de ses coureurs dans la 9e étape menant à Chambéry. Démare avait terminé hors délai, tout comme les trois coéquipiers qui l'avaient attendu (Delage, Konovalovas, Guarnieri).
  • Poisse. Baptême compliqué pour Pierre Latour, victime d'une crevaison sur les Champs-Elysées.

Les chiffres du Tour

  • 0. Chris Froome, le vainqueur du Tour de France 2017, n'a gagné aucune étape. Mais le Britannique a réalisé le meilleur temps au classement général.
  • 1. A l'arrivée à Paris, Romain Bardet ne comptait qu'une seconde d'avance pour garder sa 3e place sur l'Espagnol Mikel Landa, le lieutenant de Froome en montagne.
  • 2. Il faut remonter à 96-97 et Richard Virenque pour voir un Français monter sur le podium du Tour de France deux années de suite comme c'est le cas pour Romain Bardet lors de cette édition.
  • 4. Froome s'est imposé pour la quatrième fois en cinq éditions. Depuis 2013, il n'a perdu qu'une seule fois dans le Tour (abandon sur chute en 2014).
  • 14. Avec une 14e victoire à Pau, Marcel Kittel a dépassé Erik Zabel pour devenir le coureur allemand le plus prolifique de l'histoire du Tour.
  • 14-Juillet. Cela faisait 12 ans qu'un Français n'avait pas gagné une étape du Tour de France le jour de la Fête nationale. Le dernier à l'avoir fait était David Moncoutié en 2005 à Digne-les-Bains. Un an auparavant, Richard Virenque s'était imposé à Saint-Flour. Parmi les Français à avoir gagné le 14 juillet figurent Laurent Jalabert, Bernard Thévenet ou encore Jacques Anquetil. Et donc à présent, Warren Barguil qui est le 16e Français vainqueur un 14 juillet.
  • 31. Ils étaient 198 coureurs au départ à Düsseldorf et 167 à l'arrivée sur les Champs-Elysées : il y aura eu 31 abandons.
  • 83. Le Français Romain Bardet a été flashé à 83 km/h dans la descente du col d'Agnès lors de la 13e étape.
  • 1.047. Le baroudeur Thomas De Gendt (Lotto) a passé 1.047 kilomètres à l'avant de la course depuis le début du Tour, soit près du tiers du parcours total (3.540 km). Il précède deux de ses compatriotes, Jan Bakelants (639 km), le coéquipier de Romain Bardet chez AG2R La Mondiale, et Frederik Backaert de Wanty (566 km). Le Français Lilian Calmejane, vainqueur en solitaire aux Rousses, est lui quatrième avec 529 km.

Notre dossier Tour de France 2017

La carte interactive du Tour de France 2017

  - Radio France
© Radio France - Denis Souilla