Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2018

Tour de France : Geraint Thomas, vainqueur en jaune à l'Alpe d'Huez et sifflé, ce qu'il faut retenir de la 12e étape

jeudi 19 juillet 2018 à 18:39 Par Xavier Demagny, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Geraint Thomas (Sky) s'est imposé jeudi dans le Tour de France à l'Alpe d'Huez (Isère) au terme d'une 12e étape partie le matin de Bourg-Saint-Maurice (Savoie), et au final serré face à son coéquipier Chris Froome, Romain Bardet et Tom Dumoulin.

Geraint Thomas, franchissant la ligne d'arrivée à l'Alpe d'Huez (Isère).
Geraint Thomas, franchissant la ligne d'arrivée à l'Alpe d'Huez (Isère). © AFP - Marco BERTORELLO

Alpe d'Huez, Huez, France

Il a tenu bon et garde son maillot jaune décroché la veille. Geraint Thomas, coureur britannique de l'équipe Sky, s'est imposé jeudi dans le Tour de France en haut des 21 virages mythiques de la station de l'Alpe d'Huez (Isère). Avec un groupe de tête composé de son coéquipier Chris Froome, Romain Bardet (AG2R) et du Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb), Thomas a pris la tête de la course dans les derniers kilomètres de cette 30e arrivée de l'Alpe. Tous ont aisément doublé l'autre Néerlandais qui avait fait le show en cette journée intense, Steven Kruijswijk, en tête de la course une bonne partie de l'après-midi. La victoire d'étape s'est finalement joué sur le sprint final entre les favoris

Les Français repartent déçus, c'est la fin d'une série. Après Christophe Riblon et Thibaut Pinot, on espérait une nouvelle victoire Française, pourquoi pas de Romain Bardet. C'est râté : "La Sky était trop forte, je pensais pas qu'on arriverait groupés pour la gagne, et j'ai tout tenté..." a dit à l'issue de l'étape le coureur d'AG2R. 

Evidemment, les supporters étaient au rendez-vous !

Thomas hué sur le podium

Geraint Thomas a été vivement hué à son arrivée et à la remise de son maillot jaune. "Bien sûr, ce n'est pas agréable mais si ce ne sont que des sifflets ça va. S'il y a des gestes plus dangereux, c'est plus compliqué. Les sifflets ce n'est pas agréable mais chacun a ses opinions" a-t-il réagi à l'issue de la cérémonie. 

La montée de l'Alpe d'Huez s'est révélée très houleuse pour l'équipe Sky, le leader Chris Froome a été la cible d'une partie des spectateurs, l'un d'entre eux a essayé de le bousculer en le touchant au niveau de l'épaule droite. Les supporters gallois, eux, n'avaient que le sourire à la fin de l'étape.  "Froomey reste le leader" a souligné Thomas, même si, au classement général, le leader de l'équipe Sky compte désormais 1 min 39 sec de retard sur son coéquipier, à la sortie des Alpes.

Le coup de gueule du jour

La chute de Vincenzo Nibali (Bahrain) a fait réagir les consultants de francetv sport, Marion Rousse et Thomas Voeckler. Le coureur italien a été victime d'une chute dans la confusion à quatre kilomètres de l'arrivée mais a pu rapidement repartir. 

"Dans l'Alpe d'Huez c'est toujours comme ça..." a d'abord regretté le jeune retraité Thomas Voeckler avant de s'emporter : "C'est vraiment dangereux, je l'ai vécu dans l'Alpe d'Huez, c'est une montée qui fait peur quand on est coureur (...) On peut préciser que le vélo est un sport gratuit, si on ne veut pas venir on ne vient pas. Quand on vient, c'est pour supporter les coureurs. Ceux qu'on aime pas on ne les hue pas, on ne les agresse pas. On 'est pas au stade on ne paie pas pour venir, au contraire, on a même des cadeaux avec la caravane !"

"J'ai très mal au dos, j'ai eu un contre coup très fort. J'ai serré les dents, je suis reparti mais je ne me sens pas très bien à cause du dos, j'espère que ce ne sera pas trop grave" a réagit Vincenzo Nibali.  

Les déçus du jour

Beaucoup de coureurs, comme Rein Taaramae ou Dimitri Gruzdev sont arrivés hors du temps imparti malgré l'allongement du délai par la direction du Tour au courant de l'étape. Plusieurs sprinteurs ont aussi abandonné aujourd'hui : après Rigoberto Uran, Tony Gallopin, le sprinteur néerlandais de Lotto NL-Jumbo Dylan Groenewegen, Andre Greipel, Marcel Sieberg (Lotto-Soudal) et Fernando Gaviria (Quick-Step Floors) ont quitté le Tour.

L'insolite du jour

Un joli moment. Alors que le maillot à poids Julian Alaphilippe disputait l'une des plus difficiles étapes de ce Tour de France, il n'en est pas moins généreux avec les cameramen du Tour comme dans cet extrait où il tend sa gourde à l'un d'entre eux !

Le podium de l'étape

Après cette dernière étape de montagne dans les Alpes, le Britannique Geraint Thomas (Sky) est toujours maillot jaune, le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step) garde aussi son maillot à poids, le Slovaque Peter Sagan (WorldTour Bora-Hansgrohe) reste en vert tout comme Pierre Latour (AG2R) qui garde lui également son maillot du meilleur jeune du Tour. 

Le classement général

Le classement général à l'issue de la 12e étape du Tour de France. - Aucun(e)
Le classement général à l'issue de la 12e étape du Tour de France. - A.S.O.

L'étape 13

Fini la montagne, la 13e étape du Tour de France quitte les Alpes au départ du Bourg-d'Oisans (Isère) - de nombreuses routes coupées dans l'agglomération grenobloise - et se dirige vers Valence (Drôme). Les coureurs vont parcourir 169,5 km. L'arrivée est prévue vers 17h30. Le peloton quitte les Alpes et affronte peu d'ascensions stratégiques. L'arrivée sera fêtée à Valence par un grand concert France Bleu Live avec Louane et Amir diffusé sur le réseau France Bleu.

La carte de la 13e étape du Tour de France qui va, notamment, traverser Grenoble. - Radio France
La carte de la 13e étape du Tour de France qui va, notamment, traverser Grenoble. © Radio France - A.S.O/Geoatlas