Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Tour de France : "J'ai passé un petit cap", estime Maxime Chevalier

Par

Le coureur originaire de Pontchâteau devrait boucler son deuxième Tour de France ce dimanche 18 juillet, à l'issue de la 21e étape entre Chatou et les Champs-Élysées. Maxime Chevalier, 22 ans, revient sur cette édition 2021 où il estime avoir passé un palier par rapport à l'an dernier.

Maxime Chevalier a été offensif dans ce Tour de France 2021, prenant plusieurs fois la bonne échappée. Maxime Chevalier a été offensif dans ce Tour de France 2021, prenant plusieurs fois la bonne échappée.
Maxime Chevalier a été offensif dans ce Tour de France 2021, prenant plusieurs fois la bonne échappée. © Maxppp - Guillaume Horcajuelo

À seulement 22 ans, Maxime Chevalier va boucler son deuxième Tour de France ce dimanche 18 juillet. Il reste au coureur de Pontchâteau 108 kilomètres à parcourir pour rejoindre Paris et les Champs-Élysées. L'heure pour lui de faire le bilan de ce Tour de France 2021.

Publicité
Logo France Bleu

On vous a vu à l'avant à plusieurs reprises, êtes-vous satisfait de votre deuxième Tour de France ?

C'était très exigeant, très dur, très intensif. Je suis content d'en finir. Je suis satisfait de mon tour. L'an passé, je n'avais pas eu la chance de prendre d'échappée. J'en ai pris trois cette année. Satisfait aussi car je sens que j'ai passé un petit cap. Il manque encore quelque chose, bien sûr, pour arriver à performer, décrocher des belles places. Mais il faut être patient et continuer à travailler. Ça viendra.

Concrètement, qu'est-ce qu'il vous manque pour accrocher un top 10 sur une étape par exemple ?

Je pense qu'il me manque de la force. Un peu d'expérience aussi. Il y a des coureurs qui ont dix Tours de France à leur actif. Mais de la caisse et de la force, c'est ce qu'il me manque le plus.

Encore plus cette année, les échappées ont eu des difficultés à se former, l'avez-vous remarqué au sein même du peloton ?

Ça me rassure quand on me dit ça, car oui ça roulait fort. Que ce soit devant ou même dans le peloton. Les échappées ont eu du mal du fait du scénario et des classements pour les différents maillots. C'est un mélange de tout ça qui fait que la course était encore plus difficile.

Publicité
Logo France Bleu