Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2019

Tour de France : champagne pour le Montluçonnais Julian Alaphilippe !

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le numéro 1 mondial rêvait d'endosser le maillot jaune au terme de cette étape au final accidenté et taillé pour les puncheurs. Le Bourbonnais a été à la hauteur de ses ambitions en attaquant dans une des trois difficultés du jour à 15 km de l'arrivée à Epernay. Phénoménal!

Julian Alaphilippe en jaune à Épernay.
Julian Alaphilippe en jaune à Épernay. © Maxppp - Yoan Valat

Montluçon, Allier, France

Julian Alaphilippe avait annoncé la couleur. Le Montluçonnais de Quick Step arrivait en Champagne avec une grosse pancarte de vainqueur potentiel de cette 3e étape de 215 km entre Binche (Belgique) et Épernay (Marne). L'Auvergnat fait coup double en remportant l'étape en solitaire et en devenant le nouveau patron du tour de France. Sensationnel. 

Le profil casse-pattes de cette fin d'étape était propice à mettre la pagaille dans le peloton et pour dynamiter une course, Alaphilippe se pose là. Le puncheur bourbonnais a dynamité le peloton dans la côte de Mutigny, au milieu des vignes de Champagne, à une quinzaine de km de l'arrivée.

Vainqueur de deux étapes sur le Tour 2018, au Grand Bornand, puis à Bagnères-de-Luchon, Julian Alaphilippe avait ramené le maillot à pois du meilleur grimpeur sur les Champs-Elysées. Il rêvait cette année de la plus belle des tuniques. Il l'a fait. Monstrueux!

Au classement général, Julian Alaphilippe possède 20 secondes d'avance sur le belge Wout Van Aert et 27 secondes sur le néerlandais Steven Kruijswijk.

Julian Alaphilippe portera donc le maillot jaune lors de la 4eme étape demain entre Reims et Nancy (213 km). Il espère pouvoir le conserver plusieurs jours même s'il reconnait que ce sera compliqué de le garder jeudi lors de l'étape de La Planche des Belles Filles. En attendant, le numéro 1 mondial savourait son plaisir.

C'est le premier coureur français à porter le maillot jaune depuis Tony Gallopin en 2015. Et c'est le premier auvergnat en jaune depuis 61 ans, lorsque Raphaël Géminiani l'avait eu pendant quatre étapes. Sans oublier bien sur un autre montluçonnais en jaune, Roger Walkowiak, vainqueur du Tour 1956.