Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2018

Tour de France 2018 : les neuf étapes clés

vendredi 6 juillet 2018 à 12:07 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Entre le départ de Vendée ce samedi 7 juillet et l'arrivée aux Champs-Elysées le 29 juillet, le Tour de France comporte cette année 6 étapes de montagne et 8 de plaine, dont une sur les redoutés pavés de Paris-Roubaix. Zoom sur les temps forts de cette édition 2018.

Les coureurs du Tour de France grimpent le Col de la Croix de Fer en 2015.
Les coureurs du Tour de France grimpent le Col de la Croix de Fer en 2015. © Maxppp - KIM LUDBROOK

Officiellement dévoilé en octobre dernier, le parcours du Tour de France long de 3.351 kilomètres comporte 21 étapes cette année dont certaines seront capitales pour le classement général. Dans le détail, les coureurs vont affronter 6 étapes de montagne et 3 arrivées en altitude, 2 contre-la-montre, 5 étapes accidentées et 8 étapes de plaine. Les organisateurs ont prévu 26 cols dont 9 ascensions hors catégorie.

Francebleu.fr fait le point sur les neuf étapes clés de cette Grande Boucle.

3e étape : le contre-la-montre par équipes de Cholet

La première étape décisive aura lieu à Cholet, ville hôte du contre-la-montre par équipes. Les formations devront parcourir le plus rapidement possible 35 kilomètres. Les premiers écarts conséquents pourraient se creuser.

© ASO - Aucun(e)
© ASO

5e et 6e étapes : arrivées à Quimper et Mûr-de-Bretagne

Après deux ans d’absence, le Tour retrouvera ensuite la Bretagne pour une traversée de quatre jours. Au menu notamment : une arrivée à  Quimper avec un final d'étape "piège" selon Christian Prudhomme, le directeur de la Grande Boucle, les "50 derniers kilomètres seront vraiment durs, avec de nombreuses montées, un peu dans le registre de la Flèche Wallonne."

Une mise en jambe avant la 6e et dernière étape bretonne prévue le 12 juillet : 181 kilomètres de course à l'issue desquels les cyclistes devront grimper deux fois la côte de Mûr-de-Bretagne, soit deux kilomètres à près de 7%.

► VIDÉO - Découvrez la 5e étape, Lorient > Quimper

► VIDÉO - Découvrez la 6e étape, Brest > Mûr-de-Bretagne Guerlédan

© ASO - Aucun(e)
© ASO

9e étape : dans l'enfer des pavés du Nord

Le plus gros défi de cette première semaine aura lieu le 15 juillet, jour de la finale de la Coupe du monde de football

Lors de la 9e étape Arras-Roubaix, il y aura 21,7 kilomètres de pavés, un record depuis le début des années 1980. Ils seront répartis en 15 secteurs d’une longueur variant de 500 mètres à 2,7 kilomètres.

© ASO - Aucun(e)
© ASO

11e étape : la première arrivée au sommet

Après une première journée de repos, les coureurs vont passer trois jours dans les Alpes

Pour débuter ce séjour alpin, les organisateurs ont prévu une montée inédite et pentue sur le plateau des Glières (10e étape). Une fois au sommet, les coureurs devront parcourir 2km sur une voie non carrossable pour rejoindre un haut lieu de la Résistance. 

La première des trois arrivées au sommet de ce Tour 2018 aura lieu le lendemain, 18 juillet, à l'issue d'une étape reliant Albertville à La Rosière. Les cyclistes vont emprunter trois cols notables et méconnus - Bisanne, Pré, le Cormet de Roselend  - avant de s'attaquer à 18km d’ascension sur une pente à près de 6% pour atteindre la station de La Rosière.

© ASO - Aucun(e)
© ASO

12e étape : l'ascension de l'Alpe d'Huez

Au programme du dernier jour dans les Alpes : un grand classique. "Les 21 lacets qui conduisent à l’Alpe d’Huez fourniront un verdict provisoire" commente Christian Prudhomme sur le site officiel du Tour de France.

L'arrivée au sommet sera précédée de l'ascension des cols de la Madeleine et de la Croix de Fer. 5.000 mètres de dénivelé attendent les équipes lors de cette étape de 175 kilomètres.

► VIDÉO - Découvrez la 12e étape, Bourg-Saint-Maurice > L'Alpe d'Huez

© ASO - Aucun(e)
© ASO

17e étape : les Pyrénées décisives ? 

65 km, quasiment en intégralité, dans les Hautes-Pyrénées. Voilà ce qui attend les coureurs sur cette 17e étape reliant Bagnères-de-Luchon à Saint-Lary-Soulan. 

Un "format dynamique pour ce qui devrait se révéler une étape dynamite" selon le directeur du Tour. Le parcours du 25 juillet réunit tous les ingrédients d'une étape-reine : la concentration des difficultés (Peyragudes puis Azet pour commencer) et l'altitude du grand col à découvrir en conclusion (2.215 m).

L’arrivée, en haut du col de Portet, sera inédite. Avec 16 kilomètres à plus de 8% en moyenne et une altitude de 2.215 m - soit une ascension plus longue, plus raide et plus haute que l'Alpe d'Huez - le col de Portet a toutes les caractéristiques d’un nouveau Tourmalet.
 

© ASO - Aucun(e)
© ASO

► À LIRE AUSSI - Découvrez la 17e étape, Bagnères-de-Luchon > Saint-Lary-Soulan

19e étape : le Tourmalet

La traditionnelle ascension du Tourmalet aura lieu deux jours plus tard. Dernière étape de montagne de cette édition 2018 avec une arrivée jugée au bas de la descente du col d'Aubisque à Laruns. Au menu :  200 km de course et 4.700 mètres de dénivelé.  Probablement "la dernière occasion de bousculer le classement général « à la pédale »" selon Christian Prudhomme.

© ASO - Aucun(e)
© ASO
© ASO - Aucun(e)
© ASO

► À LIRE AUSSI - Découvrez la 19e étape, Lourdes > Laruns

20e étape : le contre-la-montre individuel

L'unique contre- la-montre individuel de cette 105e édition aura lieu au Pays basque où le Tour n'était pas passé depuis 12 ans. Au programme : 31 km de parcours accidenté entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette

© ASO - Aucun(e)
© ASO

La côte de Pinodieta, à quelques kilomètres de l'arrivée, sera la principale principale de cette épreuve. "Si la répartition des places sur le podium n’est pas encore scellée, les grimpeurs encore frais en cette fin de Tour auront une carte à jouer" estime le directeur du Tour. 

L'an dernier, le contre-la-montre individuel à Marseille avait failli coûter sa place sur le podium à Romain Bardet qui a terminé 3e de la Grande Boucle 2017.

► À LIRE AUSSI - Découvrez la 20e étape, Saint-Pée-sur-Nivelle > Espelette

© ASO - Aucun(e)
© ASO

Les 21 étapes, cliquez sur le lien pour le détail

Au programme de ce Tour de France 2018 : 3.351 km, 6 étapes de montagne et 3 arrivées en altitude, 2 contre-la-montre, 5 étapes accidentées, 8 étapes de plaine et 2 jours de repos.

Les 21 étapes du Tour de France 2018  - Radio France
Les 21 étapes du Tour de France 2018 © Radio France - Virginie Salanson

À LIRE AUSSI ► Le dossier Tour de France 2018

À LIRE AUSSI ► Tour de France : les 22 équipes et les 176 coureurs engagés