Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2019

Tour de France 2019 : les lieux où voir la Grande Boucle en Occitanie

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie

Où aller voir les coureurs du Tour de France ? Difficile souvent de faire son choix tant la région regorge de lieux remarquables. Pour vous aider à trancher, France Bleu Occitanie vous dévoile ses "bons plans" pour cette Grande Boucle 2019.

Entre nature, vieilles pierre et vue imprenable, quelques uns des lieux conseillés par France Bleu. @ Guy Christian, Mathieu Ferri, Hugo Charpentier
Entre nature, vieilles pierre et vue imprenable, quelques uns des lieux conseillés par France Bleu. @ Guy Christian, Mathieu Ferri, Hugo Charpentier © AFP - Tim de Waele, Daniele Scheider, Philippe Roy, Jean-Paul Azam, Stephane Frances,

Occitanie, France

La fête promet d'être belle... et longue ! Avec pas moins de quatre étapes et une journée de repos dans notre région, les amoureux du Tour de France sont particulièrement gâtés cette année. Et pour vous aider à choisir où passer vos journées en bord de route, France Bleu Occitanie vous propose ses meilleurs endroits pour aller voir les coureurs. 

Lundi 15 juillet, 10e étape - Saint-Flour > Albi (217,5 km)

Les bons plans de France Bleu Occitanie pour voir le Tour le 15 juillet. - Radio France
Les bons plans de France Bleu Occitanie pour voir le Tour le 15 juillet. © Radio France - Oanna Favennec

La traversée de l'Aubrac

Le peloton du Tour de France fait son entrée dans notre région par le plateau de l'Aubrac en partant de Saint-Flour. Cette journée sera l'occasion de croiser des coureurs cyclistes... et les troupeaux de vaches de la magnifique race Aubrac !  Images de cartes postales assurées avec les innombrables abris de bergers nommés “burons” et les paysages magiques, où la lumière changeante à tout moment sculpte les courbes et les rochers, créant une ambiance unique. 

km 119,5 - La traversée de Rodez

Les coureurs traverseront la ville du pont des Quatre-Saisons à La Mouline en passant par la rue Béteille et l’avenue Victor-Hugo où se trouve le magnifique musée Soulages avec, dans leurs dos, le centre historique de la cité et la Cathédrale Notre-Dame de Rodez. La photo sera belle.

km 193 - L'église de Blaye-les-Mines

C'est le maire de la commune en personne, André Fabre, qui conseille de se positionner ici. Pour quelles raisons ? Pas vraiment pour le charme de cette église mais plutôt pour son intérêt sportif. En effet, ce lieu saint est le point culminant de Blaye-les-Mines. C'est le sommet d'une petite côte de deux kilomètres pas très difficile mais qui intervient après quasiment 200 kilomètres de course. Il s'agit surtout de la dernière difficulté avant de descendre vers Albi. Alors si un groupe d’échappés survit ce jour-là au peloton, cette montée pourrait faire office de juge de paix !  

km 198 - Cagnac-les-mines

A Cagnac-les-mines, ambiance garantie ! Et pour cause : les supporters de l'Albigeois Lilian Calmejane vont faire du bruit. Banderoles, drapeaux, et cloches, les membres du fan club du "régional de l'étape" se donnent rendez-vous au bord du lac de Cagnac. Le point d'eau se trouve à quelques pas de la route du Tour, idéal pour passer une belle journée au frais. Vous êtes d'ailleurs les bienvenus pour venir encourager avec eux le coureur de l'équipe Total Direct Energie. Vous aurez en plus le droit à des T-Shirts et des casquettes à son effigie, de quoi vous rhabiller pour l'hiver !

Les supporters de Lilian Calmejane se donnent rendez-vous au lac de Cagnac. - Radio France
Les supporters de Lilian Calmejane se donnent rendez-vous au lac de Cagnac. © Radio France - Hugo Charpentier

Mardi 16 juillet, jour de repos à Albi

La Place du Vigan

Entre l'arrivée d'étape la veille, le jour de repos le mardi puis le départ de la 11eme étape le lendemain, Albi sera pendant trois jours la capitale mondiale du vélo ! Le cœur de la fête se situera sur la Place du Vigan où sera installé le village du Tour ainsi que le studio de France Bleu Occitanie. Vous pouvez également profiter de cette journée de repos pour découvrir le Fan Park, participer aux différentes animations et à une soirée exceptionnelle organisée au sein de la cité épiscopale. Les plus chanceux apercevront peut-être les coureurs aller et venir dans les hôtels où ils logeront.

Mercredi 17 juillet, 11e étape Albi > Toulouse (167 km)

Où se placer pour voir les coureurs le 17 juillet. - Radio France
Où se placer pour voir les coureurs le 17 juillet. © Radio France - Oanna Favennec

Les bastides Albigeoises

Cordes-sur-Ciel, Puycelsi ou Castelnau-de-Montmiral, les amoureux de sports et de vieilles pierres vont pouvoir s'en donner à cœur joie ! La première moitié de cette étape nous offre une journée dans le pays des Bastides, et des villages fortifiés du XIIIème siècle. Petit avantage pour Castelnau-de-Montmiral car la montée qui mène jusqu'au village est répertoriée au classement des grimpeurs. Il y aura donc bataille pour le maillot à pois !

km 112,5 - Lavaur, applaudir les coureurs au niveau du rond-point... du Tour de France !

Pas de côte à forts pourcentages, ni de sprint intermédiaire, pas même une descente. Non, si France Bleu Occitanie vous conseille de vous rendre à Lavaur pour voir le Tour c'est surtout pour le clin d'oeil : les coureurs passeront par le rond-point du... "Tour de France". Situé avenue Pierre Fabre, il sera inauguré la veille de l'étape. Pour la petite histoire, ce rond-point avait été détruit en 2001 pour permettre la tenue d'une arrivée d'étape entre Pau et Lavaur. C'est le Belge Rik Verbrugge qui s'était imposé.

L'arrivée sur les boulevards de Toulouse

Le maillot Vert victorieux dans la ville Rose ? Ce scénario est tout à fait probable car seul un très bon sprinteur devrait pouvoir s'imposer au terme de cette étape dont l'arrivée sera jugée à Compans Caffarelli. Le sprint final risque d'être spectaculaire, c'est donc naturellement que France Bleu Occitanie vous conseille de vous rendre aux abords des boulevards Lascrosses, Arcole, Strasbourg, Lazare Carnot ou encore au niveau du dernier virage situé à hauteur du Monument aux Morts. 

Jeudi 18 juillet, 12e étape Toulouse > Bagnères-de-Bigorre (209,5 km)

Les bons plans pour voir le Tour le 18 juillet. - Radio France
Les bons plans pour voir le Tour le 18 juillet. © Radio France - Oanna Favennec

Toulouse et les premiers kilomètres de l'étape dans un quartier populaire

Le quartier Bagatelle va (enfin) avoir droit à la Grande Boucle. L’association toulousaine Média-Pitchounes militait depuis des années pour un départ du Tour de France à Bagatelle. Finalement, l'étape partira du Stadium, mais passera bien par ce quartier populaire… Une initiative qui pourrait permettre au cyclisme de s’implanter dans des zones où il reste un sport marginal.

km 146 - Le col de Peyresourde

Nous voici enfin dans les Pyrénées ! Le col de Peyresourde c'est 13,2 kilomètres à 7% de moyenne. Une ascension que les coureurs connaissent par cœur et qui a déjà été empruntée à 47 reprises par la Grande Boucle depuis 1947. L'idéal pour le spectateur, c'est de se rendre au plus près du sommet qui offre une vue imprenable sur les lacets en contrebas.

km 179 et 189 - La Hourquette d’Ancizan et le lac de Payolle

Avec l'enchaînement du Col de Peyresourde puis de la Hourquette d'Ancizan et leurs pourcentages supérieurs à 7%, cette dernière ascension pourrait encourager les favoris à se faire la guerre. En se positionnant une dizaine de kilomètres après le sommet au niveau du lac de Payolle, c'est la garantie de passer une journée au milieu d'un paysage extraordinaire favorable à la contemplation. Les coureurs eux, en revanche, devraient filer sous votre nez à une vitesse vertigineuse... 

Dimanche 21 juillet, 15e étape Limoux > Foix Prat d'Albis (185 km)

Les bons plans de France Bleu pour voir le Tour le 21 juillet. - Radio France
Les bons plans de France Bleu pour voir le Tour le 21 juillet. © Radio France - Oanna Favennec

km 58,5 - La traversée de Montségur

Le dernier acte pyrénéen réunit les éléments d'un grand spectacle sportif... et culturel. C'est le pays des châteaux cathares, avec notamment le passage du peloton au pied du "pog" de Montségur à jamais marqué par le bûcher de 1244. Les coureurs enchaînent ensuite avec le col de Montségur long de 6,8 km avec une pente moyenne de 6%.

km 147 - Mur de Péguère 

Une ascension redoutable (9,3 km à 8%) qui devrait offrir du beau spectacle. L'idéal serait de s'installer à partir du col des Caougnous où sévissent les plus forts pourcentages avec des passages à 18% !

L'arrivée (inédite) au Prat d'Albis

Un final inédit pour le Tour de France :  après la traversée de Foix, les coureurs entament la montée au Prat d’Albis (11,8 km à 6,9%) qui culmine à 1 205 m d’altitude. Dominant Foix, le Prat d’Albis est une zone naturelle remarquable. Ce grand plateau perché au-dessus de la cité comtale offre un panorama tout à fait exceptionnel sur le paysage environnant. On dit que par temps clair, on voit le château de Montségur, d’un côté et qu’on pourrait apercevoir le pic du Midi de Bigorre de l’autre !