Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Tour de France : peut-on rêver d'une victoire française dans un avenir proche ?

-
Par , France Bleu

5 Français terminent dans les 15 premiers du classement général pour ce Tour de France 2019. Autant de chances de victoires pour les prochaines éditions de la grande Boucle, entre coureurs bien connus du grand public et jeunes espoirs.

Julian Alaphilippe en jaune à Épernay
Julian Alaphilippe en jaune à Épernay © Radio France - YOAN VALAT

France

Après un Tour de France riche en émotions, où les Tricolores ont brillé, une question se pose : un Français peut-il s'imposer dans les éditions à venir ? La dernière victoire française est celle de Bernard Hinault, en 1985.

L'espoir est plus que permis après cette 106e édition du Tour, où cinq Français terminent dans les 15 premiers au classement général. Romain Bardet termine à la 15e place, avec le maillot du meilleur grimpeur ; Warren Barguil pointe au 10e rang. Julian Alaphilippe, 5e au classement, a été élu coureur super combatif de cette édition 2019.

5 Français dans le top 15

À l'aise sur les chronos, Julian Alaphilippe a remporté deux étapes, la 3e à Épernay (Marne) et le contre-la-montre individuel à Pau (Pyrénées-Atlantiques). Il a surtout porté le maillot jaune pendant deux semaines.  Le point faible de Julian Alaphilippe, c'est la montagne. Même s'il a réussi à suivre les plus forts, notamment dans le Tourmalet. On peut se dire qu'avec une Grande Boucle moins montagneuse, ses chances de victoire sont grandes.

Autre grand espoir : Thibaut Pinot. Encore contraint d'abandonner à cause d'une blessure à la cuisse, deux jours avant l'arrivée sur les Champs-Élysées, le Franc-Comtois doit en finir avec ses problèmes de santé. Thibaut Pinot excelle en montagne et a déjà progressé en contre-la-montre. De quoi être optimiste pour la suite.

Enfin, à noter les belles promesses de Guillaume Martin, 12e au classement général, et de David Gaudu, 13e. A seulement 22 ans, le coéquipier de Thibaut Pinot se pose comme l'un des espoirs du cyclisme français.

Choix de la station

France Bleu