Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2019

Tour de France : le Néerlandais Mike Teunissen remporte la première étape et endosse le maillot jaune

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu, France Bleu Nord

Le départ du Tour de France 2019 a été donné ce samedi depuis Bruxelles, en Belgique, avec une première étape de 194,5km. Et c'est le Néerlandais Mike Teunissen qui s'est imposé au sprint, juste devant Peter Sagan.

Les coureurs ont grimpé le Mur du Grammont pour la première étape du Tour de France 2019.
Les coureurs ont grimpé le Mur du Grammont pour la première étape du Tour de France 2019. © Maxppp - YOAN VALAT

C'est reparti pour un Tour ! La 106e édition de la Grande Boucle - à vivre sur France Bleu, la radio officielle de la course - s'est élancée ce samedi 6 juillet depuis Bruxelles, en Belgique. Mike Teunissen (Jumbo Visma) s'est imposé sur le fil, juste devant Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). 

"J'étais encore frais, J'ai vu tout le monde craquer dans les derniers mètres. C'est incroyable !" - Mike Teunissen

Le Néerlandais (Jumbo Visma), âgé de 26 ans, endosse donc le maillot jaune. On attendait plutôt son coéquipier, Dylan Groenewegen, mais ce dernier a chuté à 1,5 km de l'arrivée. Peter Sagan lui décroche le maillot vert. Le maillot à pois de meilleur grimpeur est sur les épaules du Belge Greg Van Avermaet. 

La principale victime de cette journée est le Danois Jakob Fuglsang, il a chuté à 18 kilomètres de l'arrivée. Le premier Français à franchir la ligne est Julien Simon (Cofidis), il arrive 16e.

Lors de cette première étape, les coureurs ont rejoint Charleroi avant de revenir à Bruxelles pour une étape de 194,5 km. Une étape 100% belge avant le contre-la-montre par équipes ce dimanche dans la capitale de la Belgique lors de la deuxième étape.

L'essentiel de la course

  • Victoire du Néerlandais Mike Teunissen au sprint, juste devant le Slovaque Peter Sagan. Maillot jaune pour Teunissen, maillot vert pour Sagan, maillot à pois pour Van Avermaet et dossard rouge pour le Français Rossetto
  • Chutes de Jakob Fuglsang et de Dylan Groenewegen
  • 176 coureurs et 22 équipes au départ
  • 194,5 km entre Bruxelles, Charleroi et Bruxelles (Belgique)

.

Revivez les grands moments de cette première étape

16h50 : Mike Teunissen remporte la première étape du Tour de France ! Ça s'est joué à quelques centimètres avec le Slovaque Peter Sagan.

16h48 : chute à l'avant du peloton de Dylan Groenewegen (Jumbo Visma) à moins d'un kilomètre de l'arrivée ! 

16h44 : Stéphane Rossetto décroche le dossard rouge de coureur le plus combatif de l'étape !

16h40 : Stéphane Rossetto repris par le peloton à l'entrée de Bruxelles. Plus que 8 km de course, on se dirige vers un sprint massif à l'arrivée.

16h38 : Stéphane Rossetto toujours en tête à seulement 10 km de la ligne d'arrivée mais il n'a plus que 20" d'avance sur le peloton.

16h34 : ça va mieux pour Jakob Fuglsang. Le Danois, accompagné de ses coéquipiers, rejoint le peloton.

16h27 : première chute sur le Tour, Jakob Fuglsang fait partie des coureurs qui sont tombés. Le Danois, leader de l'équipe Astana, s'est ouvert l'arcade mais il est remonté sur son vélo et reprend la course.

16h20 : c'est difficile de maintenir le rythme pour le Francilien. Le peloton réduit l'écart avec Stéphane Rossetto mais le coureur de l'équipe Cofidis va jouer le coup à fond : encore 22 km à tenir.

15h57 : Stéphane Rossetto est décidément en grande forme, il creuse l'écart avec le peloton : + 1'45 pour le Français ! 

15h35 : le Francilien Stéphane Rossetto part seul en tête. Il s'agit du premier Tour de France pour le coureur de l'équipe Cofidis.

15h21 : Peter Sagan remporte le premier sprint intermédiaire de la 106e Grande Boucle aux Bons-Villers. 

15h15 : les trois coureurs à l'avant sont rattrapés par le peloton, peloton qui est coupé en deux. Le premier sprint du Tour 2019 n'est plus qu'à trois kilomètres.

15h08 : le Tour traverse Charleroi, le peloton se rapproche à grands coups de pédale de l'échappée, moins d'une minute d'écart désormais !

Forcément, les Belges rendent hommage au champion Eddy Merckx, le légendaire coureur ! D'ailleurs, on vous propose de tester vos connaissances sur le cannibale juste ici.

14h55 : ça roule bien ce samedi sur le Tour ! Vitesse moyenne : 42,4 km/h. Encore 85 kilomètres à parcourir pour les 176 coureurs.

Sur Twitter, le compte du Tour de France revient sur l'arrivée quelque peu chahutée de la Grande Boucle lors de l'étape Rotterdam-Bruxelles en 2010. Victoire au sprint de l'Italien Alessandro Petacchi et surtout deux chutes au sprint à l'arrivée ! 

14h36 : on rentre dans les cent derniers kilomètres, échappée maîtrisée par le peloton avec moins de 2'30 d'avance pour les trois hommes en tête.

14h25 : à 108 km de l'arrivée, l'écart entre l'échappée et le peloton est d'environ deux minutes. 

Très belle photo de l'ascension du Mur de Grammont dans ce Tour de France 2019 !

14h : c'est plus calme sur la route du Tour, l'échappée est toujours composée des trois mêmes coureurs : Berhane, Würtz et Meurisse. 1,5 km les sépare du peloton.

Et pendant ce temps-là, au Mur de Grammont, le public continue de faire la fête !

13h36 : le Belge Greg Van Avermaet ralentit le rythme pour garder des forces pour la suite du Tour, le peloton le rattrape.

13h34 : Xandro Meurisse franchit en premier le Bosberg, mais c'est bien Greg Van Avermaet qui endossera le maillot à pois de meilleur grimpeur à l'issue de cette première étape si, bien sûr, il finit la course du jour. 

13h27 : Greg Van Avermaet franchit le Mur de Grammont en tête ! Natnael Berhane (Cofidis) a tenté d'attaquer au pied du Mur mais les trois autres coureurs sont rapidement revenus à son niveau. Le peloton arrive également, avec à l'avant le Danois Kasper Asgreen.

13h20 : des centaines de fans sont massés au Mur des Grammont pour applaudir les coureurs ! L'écart entre le peloton et l'échappée est toujours de 3'20.

13h15 : le Mur de Grammont se rapproche pour les coureurs, moins de dix kilomètres à parcourir. Greg Van Avermaet, toujours en tête avec trois autres coureurs, va chercher à le franchir en tête pour obtenir deux points au classement du maillot à pois.

13h10 : vainqueur du Tour 2018 et encore l'un des favoris cette année, Geraint Thomas est bien placé dans le peloton et soutenu par ses coéquipiers d'Ineos. Retrouvez ici la liste des favoris de la Grand Boucle.

Et bien sûr, forcément, le maillot jaune est célébré cette année. Il fête son centenaire et les fans belges ne l'ont pas oublié !

12h59 : l'écart entre le peloton et l'échappée est d'environ 3'30. Les équipes Lotto-Soudal, Jumbo-Visma et Deuceuninck-Quick Step ont pris la tête du peloton. 

12h53 : la première crevaison sur ce Tour 2019 pour l'Italien Andrea Pasqualon de l'équipe Wanty.

Les amoureux de la Grand Boucle sont venus en nombre pour cette première étape. Des Parisiens ont même fait une nuit blanche pour venir jusqu'à Bruxelles. Un jeune Belge a même choisi le Tour de France pour passer son enterrement de vie de garçon !

12h40 : encore 183 km à parcourir et quatre hommes à l'avant : toujours le Belge Greg Van Avermaet (CCC), l'Érythréen Natnael Berhane (Cofidis), le Danois Mads Würtz (Katusha-Alpecin) et un autre Belge, Xandro Meurisse (Wanty).

12h30 : Greg Van Avermaet est à l'attaque, le Belge prend la tête de la première échappée. 

12h27 : c'est parti pour la 106e édition du Tour de France, après une cérémonie avec le roi des Belges et le champion légendaire Eddy Merckx.

Si vous voulez être incollable sur cette première étape du Tour de France au départ de Bruxelles, écoutez l'analyse de notre consultant France Bleu, Jean-François Bernard :

12h10 : les coureurs sont prêts pour le grand départ, et leurs fans aussi. Peter Sagan a été chaleureusement accueilli à Bruxelles ! 

C'est sa première Grande Boucle : Paul Ourselin de la Team Total Direct Energie est pressé d'en découdre ! "On attend une grande ferveur populaire, souligne le coureur. C'est vraiment impressionnant, c'est un rêve de gosse, c'est le Graal !"

Le profil de l'étape

Pas de prologue mais une étape en ligne débuter ce Tour de France 2019 ! La 106e édition s’élancera le samedi 6 juillet de la Grand Place de Bruxelles, en Belgique, pour célébrer les 50 ans du premier maillot jaune d'Eddy Merckx.

Au menu : Bruxelles – Charleroi – Bruxelles en 194,5km, 100% belge. En quittant Bruxelles par Molenbeek puis Anderlecht, le peloton se frottera au fameux Mur de Grammont. Une difficulté que le "Cannibale" avait déjà connu lors de son premier Tour remporté en 1969.

Les coureurs prendront ensuite la direction de Charleroi, dompteront un secteur pavé avant remettre le cap sur Bruxelles pour l'arrivée. Ils passeront au pied de la Butte du Lion, le champ de bataille où ont été mises en échec les troupes napoléoniennes à Waterloo. 

A 10 kilomètres de l’arrivée, il faudra être attentif dans la traversée des rues de Woluwe-Saint-Pierre où le jeune Eddy avait commencé à pédaler… et où il a enfilé son premier maillot jaune.

Les cartes de l'étape

  - Aucun(e)
- ASO
  - Aucun(e)
- ASO

Les horaires de l'étape

Notre dossier Tour de France 2019