Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Le Tour de France 2017

Tour de France - Victoire de Warren Barguil et paysages somptueux : une 18e étape à couper le souffle

jeudi 20 juillet 2017 à 19:02 - Mis à jour le jeudi 20 juillet 2017 à 19:11 Par Blandine Costentin, France Bleu

La 18e étape du Tour de France a été marquée par la réussite des Français : victoire de Romain Barguil, Romain Bardet qui prend une bonne option pour la deuxième place du podium... Mais avant que tout s'affole dans la montée de l'Izoard, les spectateurs ont aussi été bluffés par les panoramas.

La 18e étape du Tour de France entre Briançon et le col de l'Izoard.
La 18e étape du Tour de France entre Briançon et le col de l'Izoard. © AFP - Jeff Pachoud.
  - Aucun(e)
-

Bagarre dans le dernier kilomètre. Dès le départ de Briançon, un groupe d'une cinquantaine de coureurs se détache du peloton. Régulièrement, des échappées se forment, mais ne durent jamais longtemps. Le Belge Thomas De Gendt (Lotto) passe en tête de la première difficulté : la côte des Demoiselles coiffées. Sonny Colbrelli (Bahrein-Merida) remporte le sprint intermédiaire. C'est le Kazakh Alexey Lutsenko (Astana) qui franchit le premier le col de Vars (1re catégorie).

Dans le dernier kilomètre de l'ascension du col de l'Izoard, les commentateurs s'affolent. Coup sur coup, Warren Barguil, Romain Bardet (AG2R La Mondiale), Mikel Landa (Sky), puis le porteur du maillot jaune Chris Froome (Sky) passent à l'attaque. A l'issue d'un final intense, c'est le Français de Sunweb qui remporte sa deuxième victoire sur le Tour 2017, la cinquième française.

Froome, quatrième de l'étape, conforte son maillot jaune, mais Bardet, troisième au sommet, fait une bonne opération en délogeant le Colombien Rigoberto Uran de la deuxième place du général, à trois jours de l'arrivée à Paris. Pointé à 23 secondes de Froome, il a probablement assuré sa place sur le podium final.

  - Aucun(e)

Double cocorico, même, pour Warren Barguil. Non seulement, le Breton remporte la victoire, mais, sauf accident d'ici l'arrivée dimanche à Paris, il est assuré de remporter le maillot à pois rouges de meilleur grimpeur du Tour de France. Il distance son poursuivant dans le classement de la montagne, le Slovène Primoz Roglic, vainqueur de la 17e étape mercredi. Le dernier Français à avoir enfilé le maillot à pois sur les Champs Elysées est Thomas Voeckler, en 2012.

Victoire d'étape et maillot à pois pour Warren Barguil. - AFP
Victoire d'étape et maillot à pois pour Warren Barguil. © AFP - Philippe Lopez
  - Aucun(e)

Passage de témoin. Pendant la course, le Belge Thomas De Gendt salue Warren Barguil avec qui il s'était affronté pour le maillot de meilleur grimpeur. Le maillot à pois était en effet assuré pour le Français bien avant l'Izoard.

  - Aucun(e)

Hashtag Wawapowa. On n'en finit pas avec la folie Barguil. Sur les réseaux sociaux, le mot clé #wawapowa prend encore de l'ampleur et consacre un nouveau chouchou pour le public français.

  - Aucun(e)

Non, Rudy, t'es pas tout seul. Vaillant et touchant Rudy Molard, l'un des trois rescapés de l'équipe FDJ. Les mésaventures de sa formation qui a perdu notamment Thibaut Pinot dans la 17e étape ont parfois amusé les réseaux sociaux ("trois à table, il ne doit pas y avoir trop d'ambiance..."), mais n'ont pas entamé sa combativité.

  - Aucun(e)

Bâteau vole ? Longer le lac de Serre-Ponçon a permis d'admirer des images splendides, voire surprenantes, comme cet étrange attelage.

  - AFP
© AFP

Plein les yeux. Et comme effectivement, le spectacle était à couper le souffle... comme la montée des cols de Vars et d'Izoard, une dernière image des Hautes-Alpes. C'était en effet ce jeudi la dernière étape de montagne.

Le Tour de France dans les paysages des Hautes-Alpes. - AFP
Le Tour de France dans les paysages des Hautes-Alpes. © AFP - Lionel Bonaventure

Notre dossier Tour de France 2017

La carte interactive du Tour de France 2017

  - Radio France
© Radio France - Denis Souilla