Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Un Isérois s'impose sur le tour d'Italie cycliste : l'exploit de Nans Peters !

-
Par , France Bleu Isère

Le coureur d'AG2R originaire de La Mûre, Nans Peters, a remporté la 17e étape du Giro, le tour d'Italie cycliste, suite à numéro au sein de l'échappée. Pour sa première victoire chez les professionnels il s'offre un exploit de taille en ce mercredi 29 mai.

Nans Peters lors du tour de Suisse
Nans Peters lors du tour de Suisse © Maxppp - GIAN EHRENZELLER

Grenoble, France

Il est parti à un peu plus d'une dizaine de kilomètres de l'arrivée et ses compagnons d'échappée ne l'ont plus revu. Nans Peters, 25 ans, aucune victoire chez les professionnels, avait "les jambes" comme on dit dans le jargon du cyclisme. Suffisamment pour résister et s’imposer au terme de la 17e étape de ce tour d'Italie cycliste, sur le stade de biathlon d'Anterselva, bien connu de Martin Fourcade. Malgré un final en côte de plus de cinq kilomètres, il n'a rien concédé sur ses poursuivants, pourtant des noms ronflants du peloton (Conti, Chaves).

Nans Peters, coureur originaire de La Mûre, n'avait encore jamais gagné dans le peloton professionnel. Tout près de la frontière autrichienne, il a signé le deuxième succès français dans ce Giro après celui d'Arnaud Démare. Il était passé de peu à côté de la victoire lors de la 6e étape, sur la route de San Giovanni Rotondo. "Je savais que je ne voulais attaquer qu'une fois, ça a été la bonne", a déclaré tout sourire l'Isérois après avoir passé la ligne en célébrant sa victoire. Très costaud, il l'a emporté avec plus d'une minute d'avance sur le deuxième de l'étape, le colombien Esteban Chaves. 

Au classement général, l'équatorien Richard Carapaz a consolidé son maillot rose de leader.