Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le Critérium du Dauphiné 2020

Une arrivée d'étape au Col de Porte pour le Critérium du Dauphiné

-
Par , France Bleu Isère

Le 4 juin prochain, la petite station de Chartreuse verra défiler le gratin du cyclisme pour une arrivée au sommet de la 5e étape au départ de Vienne. Un avant-goût pour les fans de bicyclette avant le passage du Tour de France le 14 juillet.

Le col de Porte en Chartreuse
Le col de Porte en Chartreuse © Radio France - Lionel Cariou

Il va y avoir de la bagarre chez les grimpeurs : le 4 juin, la 5e étape du Critérium du Dauphiné partira de Vienne pour une arrivée au Col de Porte à 1326 mètres d'altitude dans le massif de la Chartreuse. Un parcours de 132,5 kilomètres qui passera par Roybon, Saint-Quentin-sur-Isère, puis Saint-Egrève, début de la montée sur les flancs de la Chartreuse. Car pour se rendre au Col de Porte, les coureurs n'emprunteront la départementale 512 entre Grenoble et Saint-Pierre-de-Chartreuse, que dans les deux derniers kilomètres. Avant cela, ils passeront par Quaix-en-Chartreuse, Sarcenas, et le très sauvage Col de Palaquit (1154 mètres d'altitude) que les téléspectateurs du Tour de France avaient découvert en 2014 durant l'étape Saint-Etienne / Chamrousse. Mais cette-année, après Palaquit, le peloton avait pris à droite avant pour dévaler sur Grenoble...  

Un classique des années 70  

Pour le Critérium 2020, les organisateurs (ASO) cherchaient une arrivée au sommet sur le territoire de la Métropole grenobloise. Le site du col de Porte s'est naturellement imposé, lui qui a vu passer le peloton professionnels à de nombreuse reprises, mais jamais pour une arrivée d'étape. La Grande Boucle l'a franchi à 18 reprises et son peloton y défilera une 19e fois le jour de la fête nationale lors de l'étape La Tour-du-Pin / Villard-de-Lans. 

Les plus grands l'ont franchi en tête : Jean Robic durant le Tour 1947, Raymond Poulidor en 1962, ou encore Eddy Merckx en 1970. La dernière fois, c'était en 1998, 22 ans déjà. Le Critérium cycliste du Dauphiné aussi l'a souvent mis à son programme. On se souvient notamment de l'édition de 1977 : Bernard Thévenet surveille Lucien Van Impe et le Néerlandais Zoetemelk, mais c'est le jeune Breton Bernard Hinault qui surprend tout le monde en pointant en tête au sommet du col. Dans la descente sur Grenoble, il prend tous les risques et tombe dans le ravin ! Mais le Blaireau parvient à se remettre en selle et gagne l'étape, puis le Critérium avec seulement 8 petites secondes d'avance sur Bernard Thévenet. 

"Quand je vois Bernard Hinault, sourit l'ancien champion Isérois, je lui dit 'tu n'es pas resté assez longtemps au fond du trou!' Parce que finalement s'il y était resté une douzaine de secondes de plus c'était bon pour moi ! Mais bon, il a eu de la chance quand même de ne pas se faire mal..." 

Le profil de la 5e étape

-
- - © ASO
-
- - © ASO
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu