Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2021

Vers un retour du Tour de France à Bordeaux en 2023 ?

-
Par , France Bleu Gironde

Le Tour de France s'est achevé ce dimanche sur les Champs-Élysées par le couronnement du Slovène Tadej Pogacar. La veille et l'avant-veille, la Grande Boucle avait provoqué un énorme engouement en Gironde, à Libourne et Saint-Émilion. De quoi relancer une candidature bordelaise pour 2023.

Mark Cavendish s'était imposé en 2010 sur les quais de Bordeaux.
Mark Cavendish s'était imposé en 2010 sur les quais de Bordeaux. © Maxppp - NICOLAS BOUVY/EPA/MaxPPP

C'était du jamais vu depuis 2010. Les coureurs et la caravane du Tour de France ont enchanté la Gironde vendredi, et samedi, avant de terminer le travail sur les Champs-Élysées dimanche. Que ce soit dans le Sud-Gironde, puis à Libourne, vendredi, avec la victoire en solidaire de Matej Mohoric, ou entre les vignes, samedi, sur le parcours du contre-la-montre Libourne - Saint-Émilion, remporté par Wout Van Aert, il y avait du monde et des sourires. Une ambiance dont le maire de Bordeaux Pierre Hurmic a pu profiter. 

Pierre Hurmic a rencontré Christian Prudhomme 

L'élu écologiste s'est en effet rendu sur le parcours, à quelques centaines mètres de l'arrivée à Libourne, vendredi. Interrogé par France 3, il a fait part de son "grand regret" que le Tour évite Bordeaux depuis 2010, et plaidé pour un accord "gagnant-gagnant" entre le Tour et la Ville. "La ville de Bordeaux veut accueillir un Tour de France plus écoresponsable. Et je pense que le Tour de France a aussi tout à gagner à montrer que son image est en train de changer, qu'il a intégré les impératifs climatiques et écologiques".

Des propos moins catégoriques que ceux du maire EELV de Lyon, Grégory Doucet, l'an dernier, qui avait qualifié la Grande Boucle de "machiste et polluante", provoquant une polémique entre l'épreuve et les maires écologistes. Le patron du Tour, Christian Prudhomme a entendu le souhait de Pierre Hurmic. "On est pas venus à Bordeaux depuis 2010, on ne va pas attendre 10 ans de plus avant d'y aller. Il y a une vraie volonté, réitérée, du maire de Bordeaux d'accueillir le Tour. Et j'ai été très heureux d'entendre ça après l'avoir lu". 

Avec le Grand Départ de Bilbao... 

Bordeaux était un arrêt incontournable sur la route du Tour, visitée 81 fois par la Grande Boucle, la deuxième ville ayant accueilli le plus d'étapes après Paris. Rik Van Looy, Eddy Merckx (quatre fois), Jan Raas, Djamolidine Abdoujaparov, Erik Zabel, mais aussi le Libournais Francis Campaner y ont gagné. Mais le Tour n'y est pas revenu depuis 2010. 

Alors, quand ? 2022 semble peut-être trop proche, surtout que Bordeaux sera forcément une étape de plaine, et que deux sont déjà prévues au Danemark. En revanche, les planètes semblent s'aligner pour 2023. D'autant qu'avec un Grand Départ à Bilbao, les Pyrénées pourraient être abordées rapidement, et Bordeaux offrir une occasion aux sprinters de succéder à Mark Cavendish, vainqueur en 2010 sur les quais. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess