Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

VIDEO - L'Extrême sur Loue, 23e édition ce week-end à Ornans, dans le Doubs

Par

Une 23e édition, partie sur les chapeaux de roues. Ce samedi, ce sont les enfants qui ont donné le coup d'envoi de l'Extrême sur Loue, à Ornans. L'événement se poursuit tout le week-end avec les adultes. 1.800 VTT sont attendus ce dimanche 26 septembre, dans le Doubs.

23e édition de l'Extrême sur Loue, à Ornans. 23e édition de l'Extrême sur Loue, à Ornans.
23e édition de l'Extrême sur Loue, à Ornans. © Radio France - Dylan Jaffrelot

Petits et grands se retrouvent ce week-end à la 23e édition de l'Extrême sur Loue, à Ornans, dans le Doubs. Ce samedi, 250 enfants ont donné le coup d'envoi de l'événement via la Mini/Xtrêm. Les petits loups âgés entre 4 et 10 ans ont effectué un tour unique de 500 mètres pour les plus grands et de 400 mètres pour les plus petits. Puis les draisiennes pilotées par les 2 - 4 ans ont clôturé cette première journée. Ce dimanche, ce sont les adultes qui vont parcourir, au choix, quatre randonnés avec des tracés de 14 à 86 km. En tout, 1.800 VTT sont attendus pour clôturer l'édition 2021.

Publicité
Logo France Bleu

Environ 2.150 participants

Cette édition est une réussite pour le président de l'Extrême sur Loue. "Nous avions peur de ne pas faire le plein et finalement, tout le monde a répondu présent", déclare dans un sourire, Bernard Marion. L'organisation et le bon fonctionnement est assuré par environ 500 bénévoles. Malgré cela, l'événement coûte, environ 300.000 euros à organiser. "Avec le prix des inscriptions et les à côtés, nous arrivons à rembourser l'investissement et à auto-financer notre club de vélo d'Ornans", affirme Bernard Marion.

C'est magnifique de voir les parents et les enfants profiter sous un beau soleil, sans masques de cet événement. - Bernard Marion, président de l'Extrême sur Loue

loading

Des enfants tout sourire

Chaque participant a couru dans l'optique de finir dans les trois premiers et d'obtenir une des médailles. Pour autant, cela n'a pas été simple pour tout le monde. "Je suis tombé, mais un monsieur m'a relevé et m'a poussé jusqu'à la ligne d'arrivée. Je n'ai pas fini premier, mais ce n'est pas grave", affirme Louis, 4 ans. Les parents, sur le bord de la butte, ont donné des conseils et ont bien évidemment encourager leurs enfants.

J'ai couru sur le côté du terrain pour l'encourager. Je suis un peu crevée. - Sophie, maman d'un participant de 4 ans

Par contre d'autres enfants ont eu les bonnes techniques pour gagner. "J'ai mis la vitesse la plus dure et j'ai doublé tout le monde", lâche Milan, vainqueur de la course en catégorie 6 ans. Son dauphin n'a pas réussi à le rattraper pourtant ses parents l'ont bien briefé. "On lui a montrer comment bien passer les vitesses et son papa lui a dit d'y aller à fond dès le début de la course", Caroline, maman.

loading

Un week-end en lien avec des associations caritatives.

L'événement existe, entre autres, grâce aux partenaires. Mais les organisateurs de l'Extrême sur Loue reversent également de l'argent notamment à l'association ELA. "Le prix de l'inscription pour les enfants est de quatre euros. Nous reversons tous les bénéfices à l'association. Ce qui représente, cette année, environ 500 euros", confirme Bernard Marion. Ces prix attractifs permettent également à toutes les bourses d'accéder à une compétition de vélo. 

La première journée s'est poursuivie jusque tard dans la nuit puisque, après les courses des enfants, une randonné nocturne a eu lieu ce samedi. Une centaine de personnes y ont participé. 

Publicité
Logo France Bleu