Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

VIDEOS - Cyclisme : un "moteur caché" dans un vélo, premier cas jamais observé

dimanche 31 janvier 2016 à 18:38 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Un "moteur caché" a été découvert dans le vélo de la Belge Femke Van den Driessche, premier cas avéré de tricherie mécanique dans le cyclisme de haut niveau, a déclaré dimanche le président de l'Union cycliste internationale (UCI), lors des Championnats du monde de cyclo-cross.

Les championnats du monde de cyclo-cross
Les championnats du monde de cyclo-cross © Maxppp

Ce cas de dopage mécanique à ces Championnats du monde de cyclo-cross est une première dans l'histoire du cyclisme. Le vélo suspect avait été saisi samedi, alors que la rumeur de l'existence de moteurs électriques cachés, jusqu'alors jamais prouvée, agite le monde du cyclisme depuis plusieurs années.

"Nous pensons clairement qu'il y a eu fraude technologique, il y avait un moteur caché", a déclaré Brian Cookson le président de l'Union cycliste internationale en conférence de presse.

Le dopage mécanique est désormais une réalité

— Le patron de l'UCI

"Ce que nous avons découvert est un signal clair, a encore dit le Britannique lors d'une conférence de presse. Souvent, on riait en évoquant ce dopage mécanique mais maintenant on sait que des coureurs utilisent de tels procédés, où les ont utilisés".

L'UCI avait annoncé avoir saisi le vélo d'une concurrente avant que la Fédération belge (RLVB) précise qu'il s'agissait du vélo de la Belge Femke Van den Driessche et qu'une "fraude technologique" avait été constatée. La concurrente, favorite de la course, avait abandonné à mi-course suite à des problèmes mécaniques. 

Soupçons mais pas de preuves

Des vidéos notamment de Fabian Cancellara alimentent les soupçons depuis plusieurs années. Sur certaines images, on voit le Suisse déposer ses concurrents. Le coureur a toujours nié toute tricherie.

Même chose concernant Ryder Hesjedal. Sur le tour d'Espagne en 2014, le vélo du cycliste semblait tourner sur lui-même au sol après la chute.