Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2018

VIDÉOS - Tour de France 2018 : les images les plus marquantes de cette 105e édition

dimanche 29 juillet 2018 à 19:33 - Mis à jour le dimanche 29 juillet 2018 à 19:50 Par Léo Sanmarty et Germain Arrigoni, France Bleu

Durant trois semaines, les coureurs ont été mis à rude épreuve sur les routes du Tour de France, à l'image de la Sky de Geraint Thomas, vainqueur de cette Grande Boucle, et de son coéquipier Chris Froome. Voici les moments les plus marquants de cette 105e édition.

Chris Froome a salué son successeur et coéquipier Geraint Thomas sur la ligne d’arrivée sur les Champs-Elysées
Chris Froome a salué son successeur et coéquipier Geraint Thomas sur la ligne d’arrivée sur les Champs-Elysées © AFP - Jeff Pacoud

Chaque année, la Grande Boucle est riche en moments forts. Un nouveau roi, la Sky chahutée, des victoires d'étapes françaises, des chutes... Voici les moments les plus marquants du Tour de France 2018. 

Geraint Thomas, nouveau prince

Geraint Thomas a remporté son premier Tour de France dimanche soir. Le maillot jaune a montré qu'il était le plus fort du peloton, et notamment plus fort que son coéquipier Chris Froome (3e), quadruple vainqueur de la Grande Boucle, et que le Néerlandais Tom Dumoulin (2e). 

A 32 ans, le Gallois a fondu en larmes la veille de l'arrivée finale sur les Champs-Elysées après le contre-la-montre individuel.

Geraint Thomas garnit la collection des Sky après Wiggins (2012) et Froome (2013, 2015, 2016, 2017). Ce dernier n'aura pas réussi à enchaîner sacre sur le Giro et sur le Tour.

Le maillot jaune Geraint Thomas trinque avec son coéquipier Chris Froome pour le traditionnel champagne lors de la dernière étape - AFP
Le maillot jaune Geraint Thomas trinque avec son coéquipier Chris Froome pour le traditionnel champagne lors de la dernière étape © AFP - Marco BERTORELLO

Chris Froome a salué son successeur sur la ligne d’arrivée sur les Champs-Elysées dimanche soir (à partir de 1'15 sur la vidéo).

Chris Froome félicite son coéquipier sur la ligne d'arrivée à Paris - AFP
Chris Froome félicite son coéquipier sur la ligne d'arrivée à Paris © AFP - Jeff PACHOUD

Geraint Thomas est le premier Gallois à remporter le Tour de France. 

Geraint Thomas a brandi le drapeau du pays de Galles, son pays natal lors de la dernière étape - AFP
Geraint Thomas a brandi le drapeau du pays de Galles, son pays natal lors de la dernière étape © AFP - Marco BERTORELLO

Certes on se souvient des premiers mais il ne faut pas aussi oublier ceux qui finissent tout simplement le Tour à l'image du dernier au classement Lawson Craddock. L'Américain a connu bien des galères et n'a pas caché sa joie de franchir la ligne d'arrivée à Paris.

Lawson Craddock - AFP
Lawson Craddock © AFP - Jeff PACHOUD

Quand Froome perd le Tour

C'est l'une si ce n'est l'image la plus forte de ce Tour de France 2018 : Christopher Froome, le quadruple vainqueur de la course, ne terminera pas sur la première marche du podium sur les Champs-Elysées. 

Son coéquipier Geraint Thomas, plus fort, devient la nouvelle tête d'affiche de la Sky. Le Britannique a perdu tout espoir d'un nouveau sacre dans les montagnes dans les Pyrénées.

Christopher Froome  - AFP
Christopher Froome © AFP - JEFF PACHOUD

Froome a tout de même été soulagé de terminer sur le podium à la 3e position, place qu'il a récupérée samedi lors du contre-la-montre individuel.

La Sky de Froome et Thomas chahutée 

Même après avoir été blanchi par l'UCI pour des soupçons de dopage à son encontre, Christopher Froome, a constaté sur les pentes de l'Alpe d'Huez à quel point le public lui était hostile.

Dans le final de la montée des mythiques 21 virages, à 6,4 kilomètres de l'arrivée, tandis qu'il se trouvait au milieu d'un groupe, à la poursuite de Bardet, avec Thomas, Bernal, Nibali, Roglic et Dumoulin, Froome a été frappé au niveau de l'épaule par un spectateur venant du côté droit de la chaussée.

Lors de sa prise de pouvoir dans la montée de La Rosière, Geraint Thomas, le coureur de la formation britannique avait récupéré le maillot jaune avec quelques sifflets, largement couverts par les applaudissements des spectateurs.

Le Tour de France 2018 n'a vraiment pas été évident pour Christopher Froome. Après l'arrivée de la 17e étape, un gendarme a fait chuter le coureur britannique dans la descente du col du Portet, après l'avoir confondu avec un cycliste lambda.

Gaz lacrymogène et fumigène

La route du Tour s'est temporairement arrêtée, mardi 24 juillet. Des gendarmes, qui intervenaient sur une manifestation d'agriculteurs locaux, ont provoqué sa suspension pendant quelques minutes. L'utilisation de gaz lacrymogènes par les forces de l'ordre a empêché les cyclistes de rouler. Cet événement vient s'ajouter à plusieurs autres incidents sur l'édition 2018 de la Grande Boucle.

Le 19 juillet, lors de l'étape entre Bourg-d'Oisans (Isère) et Valence (Drôme), un membre du public a jeté un fumigène jaune en plein milieu du peloton. Les organisateurs du Tour ont par la suite interdit leur usage grâce à des arrêtés préfectoraux.

Les cocoricos du Tour 

Deux maillots distinctifs pour les Français la même année à Paris, celui à pois pour Julian Alaphilippe (meilleur grimpeur) et le blanc pour Pierre-Roger Latour (meilleur jeune). Ce n'était pas arrivé depuis treize ans, avec Laurent Jalabert (vert) et Richard Virenque (pois) en 1995.

Julian Alaphilippe, le puncheur de l’équipe Quick-Step, n'a pas gagné le Tour mais aura été le coureur français le plus marquant de cette édition. Après les Alpes et les Pyrénées, Julian Alaphilippe a remporté deux étapes dans ce Tour de France. 

Après avoir souvent échoué aux places d'honneur sur le Tour 2018, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) s'est imposé jeudi 26 juillet, au sprint, à Pau. Il a devancé son compatriote Christophe Laporte (Cofidis), pour un joli doublé tricolore.

Qualifié de tricheur par André Greipel, son rival allemand éjecté par les pentes alpestres en deuxième semaine, qui avait laissé entendre, la veille, que le sprinteur français n'avait pu monter le Col du Portet aussi vite sans bénéficier d'une aide extérieure, Démare a répondu de la plus belle des manières sur les routes. 

La déception Bardet

Prétendant à la victoire finale sur le Tour de France, Romain Bardet a vu ses espoirs s’amenuiser petit à petit. Défaillance, hypoglycémie, crevaisons, Romain Bardet a tout connu sur ce Tour de France pour finir à la 6e position. "Loin" de ses 2e et 3e place lors des deux éditions précédentes. 

Badaboum

Victime d’une chute très spectaculaire lors de la 16e étape du Tour de France, Philippe Gilbert a été contraint à l’abandon après avoir fini l’étape avec la rotule cassée.

Lors de la 18e étape. Au km 67, plusieurs coureurs sont tombés, dont le 5e du classement général, Nairo Quintana (Movistar).

Le Britannique Adam Yates (Mitchelton) a chuté dans la descente du Portillon, à moins de 7 kilomètres de l'arrivée, alors qu'il était en tête de la 16e étape du Tour de France. Yates a pu repartir mais il a été dépassé par son suivant, le Français Julian Alaphilippe, qui s'est dirigé vers la victoire d'étape à Bagnères-de-Luchon.

Douce France

Comme lors de chaque Tour de France, des paysages à couper le souffle à travers les routes de l'Hexagone. 

Sur les routes du Tour de France entre Lourdes et Laruns - Maxppp
Sur les routes du Tour de France entre Lourdes et Laruns © Maxppp - YOAN VALAT
Le Tour de France entre Bagnères-de-Luchon et Saint-Lary-Soulan - Maxppp
Le Tour de France entre Bagnères-de-Luchon et Saint-Lary-Soulan © Maxppp - KIM LUDBROOK