Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tour de France 2020

Villard-de-Lans 2004 : un arbre sur la route du Tour de France

-
Par , France Bleu Isère

Le Tour de France 2020 fera étape mardi à Villard-de-Lans, pour la première fois depuis 2004. La dernière arrivée dans la commune du Vercors avait été épique. Christian Prudhomme, l'actuel patron du tour s’en souvient encore.

Maillot jaune au départ de Valréas, Thomas Voeckler lâchera sa tunique à Villard-de-Lans
Maillot jaune au départ de Valréas, Thomas Voeckler lâchera sa tunique à Villard-de-Lans © Maxppp - SYLVAIN MUSCIO

Ce 20 juillet 2004, la 15e étape s’élance de Valréas, Thomas Voeckler, révélation de ce Tour de France, s’apprête à passer son dixième jour en jaune, ce sera le dernier sur cette édition puisque le soir même sur le plateau du Vercors il en sera dépossédé par Lance Armstrong, depuis déclassé pour dopage.

Lance Armstrong devance Ivan Basso à Villard-de-Lans le 20 juillet 2004
Lance Armstrong devance Ivan Basso à Villard-de-Lans le 20 juillet 2004 © Maxppp - Alexandre MARCHI

"Quelqu’un se baladait dans la forêt avec une tronçonneuse !" - Christian Purdhomme

L’Américain, ce matin-là, inquiète grandement les organisateurs, dont Christian Prudhomme. "Ce jour-là, nous avions reçu des menaces de mort contre Lance Armstrong" se souvient l’actuel patron du tour, alors l’adjoint de Jean-Marie Leblanc. Dans le peloton, la journée se déroule normalement, Richard Virenque passe notamment à l’attaque, mais les organisateurs ont, eux, le droit à un sacré coup de chaud. À un kilomètre de l’arrivée, alors que la caravane est déjà passée, un arbre est tronçonné puis jeté sur la chaussée. "On a eu évidemment un moment d’inquiétude" se remémore Christian Prudhomme, "un moment d’inquiétude de savoir que quelqu’un se baladait dans la forêt avec une tronçonneuse ! L’inquiétude aussi pour l’arrivée de la course car toutes les voitures étaient bloquées et ne pouvaient pas passer".

Le "blaireau" en action

Bernard Hinault sur le Tour de France en juillet 2004
Bernard Hinault sur le Tour de France en juillet 2004 © Maxppp - Alexandre MARCHI

La frayeur quant à l’homme à la tronçonneuse sera vite évacuée "c’était un bûcheron dont le beau-frère était mort écrasé par un arbre quelques jours avant et qui avait pété les plombs". L’arbre est enlevé de la chaussée, mais l’arrivée, elle, n’est pas encore sauvée. Entre les voitures de l’organisation et celles de la presse, un bouchon s’est créé sur la route que doivent emprunter les coureurs. Alors que, dans la course, les leaders passent à l’offensive avec notamment une attaque de Jan Ullrich, à Villard-de-Lans, c’est un autre champion qui s’affaire, Bernard Hinault.

Le quintuple vainqueur du tour fait partie de l’organisation et va mettre toute sa détermination, et tout son caractère à faire avancer les voitures encore sur la route. "Des gens continuaient à saluer tout le monde comme si de rien n’était, sauf que derrière les coureurs arrivaient" raconte encore Christian Prudhomme qui, plus de 15 ans après, salue dans un sourire l’intervention du blaireau (le surnom de la légende du cyclisme français) qui "leur a fait comprendre, non pas avec des mots mais avec quelques gestes envers la carrosserie, qu’il fallait se dépêcher ! Sans Bernard il n’y aurait pas eu d’arrivée". Lance Armstrong franchira finalement la ligne d’arrivée en premier à côte 2000, sans se douter qu’en montant sur le plateau le Tour de France avait eu très chaud.

Lance Armstrong avec Sheryl Crow, sa compagne en 2004, après l’étape de Villard-de-lans
Lance Armstrong avec Sheryl Crow, sa compagne en 2004, après l’étape de Villard-de-lans © Maxppp - Gero Breloer
Choix de la station

À venir dansDanssecondess