Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

VTT : Loïc Bruni sur le toit du monde

-
Par , France Bleu Azur

Le cagnois, Loïc Bruni a remporté, coup sur coup, les Championnats du Monde de descente VTT ainsi que la Coupe du Monde de la discipline. Il devient le deuxième meilleur descendeur français, derrière un certain niçois, Nicolas Vouilloz.

Loïc Bruni aura dominé toute la saison de descente VTT
Loïc Bruni aura dominé toute la saison de descente VTT © Maxppp - Andre Huber

Nice, France

Intouchable ! Après avoir obtenu son troisième titre consécutif de champion du monde de descente en VTT, l’azuréen a continué sa moisson le weekend dernier en remportant, pour la première fois, la Coupe du Monde de la discipline. 

Quadruple champion du monde en titre et vainqueur de la Coupe du Monde

En arrivant à Mont Saint-Anne la semaine dernière, Loïc Bruni était l’homme à battre. Le double tenant du titre vient au Canada chercher une troisième couronne de suite. Un seul vététiste a réussi une telle performance depuis la création de la descente en VTT, Nicolas Vouilloz … un niçois, vainqueur 5 années de suite (1995-1996-1997-1998-1999). Le cagnois aura dominé les Mondiaux grâce à une descente incroyable où il devance son dauphin, l'australien Troy Brosnan, de 0.581 secondes. Un rien. Il se fera aussi peur quelques jours plus tard, lors de la dernière manche de la Coupe du Monde de descente en VTT. Leader de la compétition avant cette ultime manche à Snowshoe (Etats-Unis), le jeune homme de 25 ans arrive en forme. Il ne finira « que » quatrième de cette étape mais cette place lui permet de conserver sa première place in extremis et donc de s'adjuger un deuxième titre en moins d'une semaine. En effet, son compatriote Amaury Pierron finit à seulement 40 points de lui au classement général de la Coupe du Monde. 

Une année exceptionnelle pour le cagnois

Si cette saison est marquée par ces deux titres, elle l’est aussi par la concurrence de ses adversaires qui l’ont poussé à atteindre un niveau digne des plus grands. Le jeune homme de 25 ans aura été poussé dans ses retranchements par des vététistes aux dents longues. A commencer par son dauphin au classement de la Coupe du Monde et qui finit troisième lors des Mondiaux au Canada, le français Amaury Pierron. On pourra aussi citer un autre azuréen provenant du même club du champion du monde, Loris Vergier. A eux trois, ils comptabilisent pas moins de 15 podiums sur les 9 courses de l’année (8 manches pour la Coupe du Monde et la course des Mondiaux). A ce jeu -là, le natif de Nice  s’est montré le plus régulier : 4 victoires, deux secondes places et une troisième place. Une impressionnante régularité pour le jeune homme de 25 ans qui surclasse un Amaury Pierron en grande forme (3 victoires, une seconde et une troisième place). 

Le digne successeur de Vouilloz

4 championnats et une Coupe du monde, un tel palmarès à 25 ans est quasiment unique dans ce sport. Il rejoint donc les mythes de la discipline à commencer par un autre niçois, Nicolas Vouilloz.  Ce dernier est considéré comme le meilleur descendeur de VTT de l’histoire. Aujourd’hui, son palmarès parle pour lui : Triple champion du monde junior, 7 fois champion de monde élite (adulte) et 5 fois vainqueur de la Coupe du Monde de descente. La similarité ne s’arrête pas sur le palmarès. Les deux champions sont nés à Nice, terre de VTT. Il reste du temps à Loïc Bruni avant de rattraper "l'extraterrestre" mais rappelons que le cagnois a seulement 25 ans. 

Choix de la station

France Bleu