Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme

Warren Barguil "juste énorme" sur le Tour de France pour son premier supporter mayennais

jeudi 20 juillet 2017 à 19:12 Par Armêl Balogog, France Bleu Mayenne

Mathieu Cloarec connaît Warren Barguil depuis près de dix ans. Ils ont roulé ensemble, avant que Barguil ne s’envole vers le Tour de France. Dimanche 23 juillet, il montera sur le podium avec le maillot à pois, sur les Champs Elysées.

Warren Barguil remporte la 18ème étape du Tour de France 2017
Warren Barguil remporte la 18ème étape du Tour de France 2017 © Maxppp - Yoan Valat

Laval, France

Nul doute que Mathieu Cloarec sera devant son écran de télévision, dimanche 23 juillet après-midi. Il verra son ami, Warren Barguil, remporter le prix du meilleur grimpeur du Tour, dans le maillot à pois qu’il portera à ce moment-là depuis treize étapes consécutives. Dès jeudi 20 juillet, le coureur est assuré de l’emporter.

Barguil bat ses idoles d’enfance

Deux jours avant de le savoir, Mathieu Cloarec, installé depuis quelques années dans l’agglomération lavalloise, n’a aucun doute sur la réussite de son ami. "Je ne vois pas qui pourrait venir prendre le maillot à pois", affirme-t-il.

Mathieu le voit d’ailleurs bien finir à la dixième place du classement général. Vœu exaucé le lendemain, puis dépassé lors de la 18ème étape : Warren Barguil a pris la neuvième place du général, en remportant d’ailleurs sa deuxième victoire du Tour.

C’est juste énorme. – Mathieu Cloarec, ami de Warren Barguil

"Le voir battre des gars comme Contador et tout ça, c’est vraiment une fierté, ajoute-t-il, parce qu’à l’origine ce sont des idoles d’enfance."

Deux parcours de vie autour du vélo

Tous les deux se connaissent depuis près de dix ans. Ils ont roulé ensemble en Bretagne, où ils ont grandi, avant de se retrouver encore en équipe de France espoir. Ils ont même été voisins à Quimper.

Mais Mathieu Cloarec a dû ralentir, après avoir atteint le plus haut niveau amateur, car "c’est le corps qui ne suivait plus". Tandis que Warren Barguil est passé professionnel, a intégré l’équipe Sunweb et a été sélectionné, notamment, pour la troisième fois cette année, pour participer au Tour de France.

"Il a déjà fait un Top 15 au général, même à la Vuelta il avait déjà gagné deux étapes", mais là, l’employé dans une boutique de vélos reconnaît que Barguil fait un sacré Tour. Quelques mois après un grave accident, il est même considéré comme la révélation de la course.

La révélation du Tour de France 2017

"Je sais les capacités qu’il a donc, je savais qu’il en était capable. Je vois plus mon copain que "la révélation", commente Mathieu. Warren a de la chance d’être très très bon grimpeur et d’avoir un niveau excellent. Il y a beaucoup de personnes parmi les pros qui ne prennent pas autant de plaisir que lui."

Pas jaloux du tout, Mathieu Cloarec communique par messages avec son ami pendant le Tour et, promis, il ne lui fait jamais de critique négative. "Non du tout. Je ne me le permettrais pas ! Je l’encourage plutôt sur toutes les étapes où il peut faire quelque chose et puis du coup pour le moment ça marche plutôt pas mal."