Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

1er décembre 2012 : quand l'OGC Nice battait le PSG d'Ancelotti (2-1)

-
Par , France Bleu Azur

Il y a près de cinq ans que l'OGC Nice n'a plus battu Paris. Le dernier succès des aiglons remonte au 1er décembre 2012 au stade du Ray. Le PSG de Carlo Ancelotti tombe dans le piège tendu par les garçons de Claude Puel (2-1). En 2017, seul Valentin Eysseric porte toujours les couleurs niçoises.

Le 1er décembre 2012, Valentin Eysseric offre la victoire à Nice. La dernière des aiglons face au PSG.
Le 1er décembre 2012, Valentin Eysseric offre la victoire à Nice. La dernière des aiglons face au PSG. © Maxppp - JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET

Le Gym va-t-il mettre fin à une disette de près de 5 ans ? Depuis décembre 2012, l'OGC Nice n'a plus jamais battu le Paris Saint-Germain en Ligue 1. D'ailleurs, cette soirée mémorable les supporters niçois ne l'ont pas oublié. Ce soir là, le Ray avait explosé quand Valentin Eysseric à quatre minutes de la fin du match offrait la victoire à son équipe : 2-1.

Le PSG de Carlo Ancelotti allait être sacré champion de France quelques mois après, mais il avait perdu pied notamment sa star suédoise. Zlatan Ibrahimovic, buteur sur un exceptionnel coup franc (1-1, 82e) après l'ouverture du score d'Eric Bauthéac (1-0, 76e), écopait d'un carton jaune après une faute indiscutable sur Pejcinovic. Quelques instants plus tard c'est Blaise Matuidi qui verra rouge après avoir passé ses nerfs sur le gardien azuréen David Ospina. Entre temps, Valentin Eysseric avait scellé l'issue de la rencontre (2-1, 86e) sur une passe décisive de Bauthéac, l'homme du match.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Eysseric seul rescapé du 11 niçois

En 2017, un seul joueur porte toujours le maillot rouge et noir : Valentin Eysseric. Il y a bien certes Alexy Bosetti mais l'attaquant niçois n'est plus convoqué dans le groupe par Lucien Favre depuis de longues semaines. Eysseric fait donc figure de "vétéran". Lui l'ancien combattant qui a joué dans la dernière équipe du Gym a avoir battu le PSG. Le milieu azuréen se souvient de cette soirée de décembre 2012. Il s'est confié au micro de France Bleu Azur.

Valentin Eysseric raconte le Nice - PSG du 1er décembre 2012

  • Le 11 de l'OGC Nice :

Ospina - Kolodziejczak, Pejcinovic, Civelli, Genevois, - Digard, Traoré - Bauthéac, Eysseric, Pied - Cvitanich. Remplaçants : Delle, Gomis, Abriel, Meriem, Diaz, Bosetti, Maupay. Entraîneur : Claude Puel. (en gras les joueurs toujours au club en 2017)

  • Le 11 du Paris SG :

Douchez - Armand, Thiago Silva, Alex, Jallet - Maxwell, Matudi, Chantôme - Lavezzi, Ibrahimovic, Ménez. Remplaçants : Areloa, Sakho, Van Der Wiel, Sissoko, Pastore, Hoarao, Nene. Entraîneur : Carlo Ancelotti. (en gras les joueurs toujours au club en 2017)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess