Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

le RC Lens s'incline à Nice 2 à 1 pour son grand retour en Ligue 1

Par

Le niçois Amine Gouiri, auteur d'un doublé aux 23ème et 75eme minute, aura été le bourreau des lensois qui avaient pourtant ouvert le score sur un penalty transformé par Gaël Kakuta à la 11ème minute.

Première journée de Ligue 1 de football, l'OGC Nice bat le RC Lens au stade Allianz Riviera (2-1) Première journée de Ligue 1 de football, l'OGC Nice bat le RC Lens au stade Allianz Riviera (2-1)
Première journée de Ligue 1 de football, l'OGC Nice bat le RC Lens au stade Allianz Riviera (2-1) © Maxppp - Sébastien Botella

Malheureusement les protégés de Franck Haise ont manqué d'efficacité et de justesse dans les zones décisives. Ignatius Ganago a dans un premier raté une balle de 2 0, quelques minutes après l'ouverture du score sang et or. C'est ensuite l'argentin Facundo Médina, à la 75ème minute, qui a offert le but de la victoire à Amine Gouiri en perdant un ballon sur une relance à la sortie de sa surface de réparation.

Publicité
Logo France Bleu

Le fait du match: le raté de Ganago.

On joue la 21ème minute quand Gaël Kakuta décale Florian Sotoca couloir droit. l'ancien grenoblois ajuste son centre au deuxième poteau où Ignatius Ganago a réussi à se libérer du marquage . L'ancien niçois est seul face au but vide, mais rate totalement sa frappe du pied gauche. 2 minutes plus tard, Amine Gouiri égalise.

Le lensois du match: Gaël Kakuta

L'ancien joueur d'Amiens n'a pas raté ses grands débuts en L1 sous le maillot lensois. Kakuta a été dans tous les bons coups offensifs du Racing Club de Lens. En transformant le pénalty obtenu par ganago, il a clairement confirmé qu'il était le leader technique de cette équipe. On se rappelle que Florian Sotoca était l'homme qui avait tiré le penalty de la victoire obtenue face à Orléans, synonyme de montée en L2

Gaël Kakuta, RC Lens
Gaël Kakuta, RC Lens © Radio France - Benoît Dequevauviller

On méritait beaucoup mieux qu'un match nul

Florian Sotoca, très remuant sur le front de l'attaque, avait le regard des mauvais jours quelques minutes après le coup de sifflet final: " on a fait un très bon match, mais au final on rentre avec zéro point. c'est rageant. On a eu les occasions. C'est une leçon pour le futur, nous sommes très frustrés ce soir". 

Publicité
Logo France Bleu