Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

34e journée de Ligue 1: la marche était trop haute pour Dijon face à Lyon

jeudi 19 avril 2018 à 15:36 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

C'est la déception pour le DFCO battu 5-2 par Lyon. Dijon a raté ses entames de matchs en première mi-temps et en deuxième mi-temps. Pourtant Dijon qui s'est vu refuser un penalty n'a pas à rougir de son match. Sans ce fait de jeu le résultat aurait pu être tout autre.

Le public du Parc des Sports Gaston-Gérard s'attend à un match débridé face à Lyon (illustration)
Le public du Parc des Sports Gaston-Gérard s'attend à un match débridé face à Lyon (illustration) © Radio France - Lila Lefebvre

21000 Dijon, France

DFCO - Lyon, 34e journée de Ligue 1, ce vendredi soir à Gaston-Gérard. L'OL n'est pas la meilleure attaque de Ligue 1 à l'extérieur pour rien. Avec des joueurs tels que Depay, Fekir ou encore Ndombele intenables, ce vendredi soir, l'OL a surclassé Dijon. Les buts pour les Rhodaniens sont signés Depay, 4e minute, sur un centre de Rafael. S'en suivent 20 minutes très difficiles pour les hommes d'Olivier Dall'Oglio qui subissent les vagues Lyonnaises. Et pourtant le DFCO va s'accrocher et réussir à égaliser à la 26e par Naïm Sliti. Un score flatteur pour nos Dijonnais quand l'on sait qu'en première période Lyon aura frappé 10 fois vers le but pour 6 tirs cadrés contre 9 tirs pour le DFCO dont 2 cadrés. 

La deuixème mi-temps repart sur les chapeaux de roues. Dès la 50e minute but pour l'OL. C'est le latéral Dijonnais Valentin Rosier qui dévie un centre Lyonnais, du genou, au fond de ses buts. Trois minutes plus tard, Fekir, très en jambe sur la pelouse de Gaston-Gérard qui slalome entre Jordan Marié et Amalfitano puis frappe sous la transversale de Baptiste Reynet, le gardien Dijonnais. Deux minutes plus tard, à la 55e minute de jeu, Naïm Sliti redonne l'espoir aux supporters des "Rouges". Sur un centre de Rosier renvoyé par Marcelo, le milieu de terrain fait une reprise qui bat Anthony Lopes, le portier Lyonnais. 

Le Parc des Sports Gaston-Gérard a affiché complet pour cette rencontre de prestige face à Lyon - Radio France
Le Parc des Sports Gaston-Gérard a affiché complet pour cette rencontre de prestige face à Lyon © Radio France - Thomas Nougaillon

Hélas, une erreur d'arbitrage va précipiter la chute des Dijonnais, lorsque à 3-2 pour Lyon, l'attaquant Dijonnais, Wesley Saïd est déséquilibré dans la surface adverse par Rafael, l'arbitre ne siffle pas le penalty. On joue la 67e minute du match, les Lyonnais vont prendre définitivement le contrôle de la partie. A la 77e minute nouveau but pour l'OL, sur un centre côté gauche de Cornet, Traoré allume une frappe qui fera mouche. Cinq minutes plus tard, à la 82e, on inverse les rôles, c'est Traoré qui percute, le ballon échoue dans les pieds de Cornet pour le cinquième but des Gones. C'est sur ce score de 5-2 que l'OL signait une sixième victoire en 6 matchs. Et mettait un bon coup de pression sur Marseille dans la course à la 3e place.