Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

7e tour de la Coupe de France de football : la Berrichonne de Châteauroux éliminée par Niort aux tirs au but

-
Par , France Bleu Berry

C'est la cruelle séance de tirs au but qui à départagé la Berrichonne de Châteauroux et les Chamois Niortais pour ce 7e tour de la coupe de France. Et à ce jeu là, ce sont les Deux-Sévriens qui s'en sont sortis en s'imposant 7 tirs au but à 6.

Stade Gaston Petit à Châteauroux
Stade Gaston Petit à Châteauroux © Radio France - Régis Hervé

Châteauroux, France

Après deux victoires consécutives en championnat face à Auxerre et Valenciennes, on attendait beaucoup de la Berrichonne de Châteauroux pour son entrée en lice dans cette coupe de France de football. Pour le 7e tour, les castelroussins accueillaient ce samedi après-midi à Gaston Petit, la formation de Niort. Une équipe qui a fait souffrir la Berri en début de saison en s'imposant 3 à 0 lors de la 3e journée et, quelques jours plus tard, en éliminant Châteauroux dès le 1er tour de la coupe de la Ligue sur le score de 3 buts à 1.

Action, réaction castelroussine sur pénalty

Bref, il y avait donc une revanche à prendre pour les castelroussins. Mais comme souvent en début de rencontre cette saison, la Berri a été cueillie froid avec l'ouverture du score pour les Niortais dès la 14e minute : une réalisation d'Antoine Baroan, suite à un moment de flottement dans la défense castelroussine. Les joueurs de Nicolas Usaï ont ensuite enchaîné les approximations, les passes ratées malgré quelques incursions dans la défense niortaise. Andrew Jung prenait alors les "choses en main" avec une frappe dans la surface de réparation qui sera détournée de la main par un défenseur niortais. L'arbitre siffle le pénalty qui sera transformé par le buteur Romain Grange. C'est sur ce score de parité, 1 but partout, que les deux équipes rentreront aux vestiaires.

La valse des occasions manquées

C'est sur un faux rythme que la seconde période débutera malgré un tir de Lamine Ghezali qui réclamera d'ailleurs et en vain, une main d'un défenseur niortais. Quelques minutes plus tard, la Berrichonne frôlera la correctionnelle avec une occasion en or pour le Niortais Antoine Baroan, auteur du 1et but et dont le ballon frôlera la cage castelroussine. Une occasion en or, Roman Grange, auteur du but égalisateur, en manquera une également à la 73 minute en ratant un pénalty arrêté par le gardien niortais Quentin Braat qui se couchera du bon côté. Dix minutes plus tard, le même Quentin Braat sauvera son équipe avec une très belle parade, sur un tir de Philippe Kény. De belles occasions castelroussines qui ne seront pas transformées et qui mèneront les deux équipes jusqu'aux prolongations. 

Les prolongations et la mort subite

Les quinze premières minutes de ces prolongations ne donneront pas grand chose malgré une possession de balle niortaise. A la 107e minute, le gardien de Châteauroux Julien Fabri sauvera son équipe en remportant son duel face au niortais Antoine Leautey qui était seul dans la surface de réparation et qui réalisera un autre arrêt similaire quelques minutes plus tard. Un but partout à l'issue du temps réglementaire et des prolongations, c'est donc la séance de tirs au but qui départagera les deux équipes. Et à ce jeu là, ce sont les Niortais qui ont été les plus forts ou les moins fébriles, en s'imposant 7 tirs aux buts à 6. Dommage, dommage, dommage...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu