Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La saison 2018-2019 du FCSM

Il y aura "Huit ou neuf nouveaux joueurs au FC Sochaux-Montbéliard" pour David Vizcaino, directeur sportif du FCSM

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard
Sochaux, France

Le directeur sportif du FC Sochaux-Montbéliard a exposé les priorités du club devant la presse ce vendredi. Rebâtir un effectif, garder les joueurs sous contrat, et rassurer les supporteurs sont au coeur de ses préoccupations. Morceaux choisis.

David Vizcaino, le nouveau directeur sportif du FC Sochaux-Montbéliard
David Vizcaino, le nouveau directeur sportif du FC Sochaux-Montbéliard © Radio France - Hervé Blanchard

David Vizcaino promet de maîtriser rapidement quelques notions de français. En attendant, c'est dans sa langue maternelle que le nouveau directeur sportif du FC Sochaux-Montbéliard s'est livré sur l'avenir du club. Mandaté par le groupe Baskonia Alavès, nouveau gestionnaire du FCSM, le nouvel homme fort du secteur sportif sochalien a exposé les grandes lignes du projet pour la prochaine saison. En voici les réponses les plus marquantes dévoilées devant la presse par le dirigeant espagnol.

Rebâtir un effectif

"Ma priorité, c'est faire l'état des lieux de l'effectif. C'est un grand chamboulement. On va essayer de faire venir 8 à 9 nouveaux joueurs minimum. De jeunes joueurs prometteurs, avec l'ambition de progresser comme l'ailier angolais de 22 ans, Anderson Emanuel qui vient de s'engager avec le FCSM (il jouait au NK Rudes, club croate, propriété de Baskonia Alavès). Il s'agit de joueurs de nos clubs, Alavès, Rudes en Croatie, mais pas que, on a un réseau partout en Europe.  Ceux seront des joueurs au profil exigé par la Ligue 2, à savoir, physique, travailleur, et surtout rapide. Je pense que la Ligue 2 est l'une des trois meilleures d'Europe avec l'Angleterre et l'Espagne." On espère avoir 75 à 80% de l'effectif le jour de la reprise le 18 juin prochain".

Bérenguer refuse une prolongation de contrat

"Concernant les joueurs en fin de contrat, on comprend qu'ils ne souhaitent pas poursuivre l'aventure en jaune et bleu. Depuis plusieurs mois, ils n'ont pas eu de discussion sur leur avenir, et sont pour certains sollicités par d'autres clubs.  Pour Florin Bérenguer, on s'est rencontrés hier jeudi pour évoquer une prolongation de contrat, mais je crois qu’avant même notre rendez-vous, il avait pris la décision de partir. Il est venu par correction. D’autres joueurs n’ont pas donné suite. Certains n’ont même pas décroché le téléphone. C’est quelque part une mauvaise nouvelle car on aurait aimé garder des joueurs attachés au club ».

Quid des joueurs sous contrat 

« Jeando Fuchs, Maxence Prévot et les jeunes professionnels font partie du patrimoine du club. Ils sont encore sous contrat. Et quand on est sous contrat, c'est facile de les convaincre de rester. On n'est pas là pour tout détruire, on veut reconstruire avec eux ».

David Vizcaino, le nouveau directeur sportif du FC Sochaux-Montbéliard - Radio France
David Vizcaino, le nouveau directeur sportif du FC Sochaux-Montbéliard © Radio France - Hervé Blanchard

Un nouvel entraîneur, et un nouveau staff ?

« Il devrait y avoir du changement dans le staff technique, mais c’est l’entraîneur qui fera ses choix dans ce domaine. On sait par expérience qu'un nouveau coach aime bien travailler avec des gens qu'il connaît bien, en qui il a confiance. José Manuel Aira viendra avec un préparateur physique, un adjoint et un spécialiste de la réathlétisation. Mais on compte également s'appuyer sur les membres du staff en place. Par déduction, il y aura forcément des choix à faire avec ceux qui sont encore sous contrat (Gnanhouan, Frau, Guichard, peuvent être concernés par la restructuration du staff).

Quelle ambition pour le FCSM ?

« Sochaux a des installations dignes d’un club de Ligue 1. Mais aujourd'hui, la réponse la plus facile serait de dire que par rapport au budget de la prochaine saison en baisse, il sera compliqué de faire mieux, sans parler de monter ou de jouer les play-offs. Mais après quand on s'appelle Sochaux, on ne peut pas dire ça. On se doit de se montrer ambitieux. Tout ce que je peux promettre, c'est que tout sera fait pour qu'à tous les matches, l'équipe joue à 100%, qu'elle soit la plus compétitive possible".

Regagner la confiance des supporteurs

"Depuis que je suis arrivé, et je l'ai constaté la semaine dernière lors de la réunion de Sociochaux. On sent que pour eux, le club, c'est une grande famille. Ils ont besoin d'une communication de la part du club, d'être rassurés. On espère qu'ils seront tous derrière nous, on a besoin de leur soutien. On doit leur faire comprendre, par de meilleurs échanges, que l'intérêt de tous est d'être derrière le club." Sochaux est un club qui a une histoire. On n'envisage pas d'établir une hiérarchie des clubs que nous gérons. Notre objectif est d'emmener Sochaux au même niveau qu'Alavès, voire pourquoi pas de le dépasser. Le FCSM est suffisamment fort pour atteindre cet objectif." 

L'intérêt de Baskonia Alavès à gérer le FCSM ? "Pas à moi de le dire"-D.Vizcaino

"C'est normal d'avoir un peu peur quand quelqu'un de nouveau arrive. Si vous avez un inconnu qui débarque chez vous, vous pouvez lui tourner le dos 5 minutes et il peut embrasser votre femme sans rien voir du tout (rires). Plus sérieusement, sur l'intérêt de Baskonia Alavès à gérer le FCSM, ce n'est pas de mon ressort. Moi je peux vous parler de foot, de joueurs pendant des heures, autour d'un café si vous le voulez, mais sur cette question précise, désolé mais je ne m'aventure pas sur ce terrain-là".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu