Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Coupe du monde féminine de football 2019

Les hôtels affichent presque tous complets à un mois de la Coupe du monde féminine de foot

-
Par , France Bleu Nord

Dans la plus petite ville hôte du mondial, Valenciennes, 95% des hôtels sont complets, et les restaurateurs s'apprêtent à faire le plein, certains vont embaucher, d'autres se remettent à l'anglais pour accueillir au mieux les supporters.

Recrutement des volontaires
Recrutement des volontaires - Valenciennes Métropole

Valenciennes, France

Plus de 80.000 spectateurs ont déjà réservé leur place pour un des six matchs de la Coupe du monde féminine de football au Stade du Hainaut. Ce sont les meilleures ventes après Paris et Lyon pour Valenciennes qui a déjà rempli 65% de sa jauge pour l’événement. Et la belle surprise c'est les réservations étrangères pour Erwann le Prévost, directeur du comité d'organisation de la Coupe du monde Féminine.

"On s'attendait à avoir des Français passionnés et on a aussi des supporters qui vont venir d'Allemagne, d'Italie, d'Espagne et ça c'est la belle surprise, car on est dans une Coupe du monde des cinq continents et pas qu'une Coupe du monde organisée en France pour un public français"

Forcément l’événement est très attendu par les hôteliers qui affichent déjà 95% de taux d'occupation pour les jours ou veilles de match. Selon l'office du tourisme, les professionnels tablent sur 25 à 30.000 nuitées supplémentaires par rapport à un mois de juin classique. 

Et comme les matchs ont presque tous lieu le weekend, c'est une aubaine pour les établissements du centre qui accueillent généralement une clientèle d'affaire la semaine.  

Sur Airbnb, plus de 95% des 70 logements du secteur sont aussi complets les soirs et veilles de matchs selon l'office de tourisme.  

Des extras pour le mois de juin et des menus en anglais

Du côté des restaurants autour du stade on se frotte aussi les mains, comme Pierre Ledrôle gérant de la brasserie de l'équipe

"On ne peut être qu'heureux d'avoir cet événement à Valenciennes, ça ne peut faire que du bien aux finance alors qu'à Valenciennes le foot était un petit peu en déconfiture,  les chiffres d'affaire ont baissé de la Ligue 1 à la Ligue 2 donc là ça va nous permettre de travailler un peu"

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

A la brasserie du Stade Aurélia Marcos, la gérante a déjà prévu d'embaucher quatre personnes en "extra" pour faire face à la foule des supporters, et pour bien accueillir les étrangers elle a revu ses bases en anglais et prévoit de faire des menus dans la langue de Shakespeare avec l'aide de sa fille.

Aurélia Marcos et sa fille sont prêtes à accueillir les supporters à la brasserie du Stade - Radio France
Aurélia Marcos et sa fille sont prêtes à accueillir les supporters à la brasserie du Stade © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Des animations, des souvenirs pour faire revenir les touristes plus tard

A l'hôtel Ibis qui va accueillir les journalistes pendant trois semaines, à deux pas du stade, les équipes sont en train d'imaginer des surprises autour des différentes rencontres, et des animations autour de la bière pour valoriser les saveurs locales. Au Grand Hôtel, le nouveau directeur prévoit des animations et des retransmissions des matchs.

Au delà de l'hôtellerie restauration, tous les commerces, qui vont bientôt recevoir un kit coupe du monde pour décorer leur boutique,  vont bénéficier de cet événement assure Pierre Labonté directeur général de l'office du tourisme de Valenciennes Métropole, car selon une étude récente un touriste dépense en moyenne 64 euros par jour sur le territoire qu'il visite.  ierre Labonté qui espère bien que les touristes resteront deux ou trois nuits pour visiter le Grand Hainaut.

"On a énormément de Néerlandais et d'Allemands qui vont venir, on compte vraiment sur eux et on veut absolument leur donner le plus possible de clés pour comprendre ce territoire pour qu'ils puissent revenir en weekend une prochaine fois c'est une opération à ne pas louper si on veut capitaliser sur cet événement pour en faire un premier pas vers du développement touristique international"

En attendant le coup d'envoi de la compétition, le trophée de la coupe, qui se balade depuis deux mois aux quatre coins du monde, fera escale à Valenciennes le 17 mai.