Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football
Dossier : La saison 2019-2020 du FC Metz en Ligue 1

A 11 contre 10, le FC Metz renoue avec la victoire et fait tomber le deuxième de Ligue 1

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le FC Metz a remporté sa troisième victoire de la saison ce samedi contre Nantes. Un succès 1-0 acquis en toute fin de match grâce à Habib Diallo, qui vient récompenser la domination messine de la deuxième période. Domination permise par l'exclusion du défenseur Molla Wagué après l'heure de jeu.

Septième but de la saison en Ligue 1 pour l'international sénégalais Habib Diallo, qui devient co-meilleur buteur du championnat, à égalité avec le Lillois Osimhen.
Septième but de la saison en Ligue 1 pour l'international sénégalais Habib Diallo, qui devient co-meilleur buteur du championnat, à égalité avec le Lillois Osimhen. © Maxppp - Pascal Brocard

Metz, France

Les supporters grenats n'avaient plus goûté à une victoire à Saint-Symphorien depuis le 17 août dernier. C'était contre Monaco sur le score de 3 buts à 0. Cette fois, le succès a été beaucoup plus difficile à obtenir, et surtout plus long. Un match à revivre sur notre site. 

Plus facile en supériorité numérique

Capitaine en l'absence dans le onze de départ de Renaud Cohade, l'inévitable Habib Diallo a sorti de son chapeau un nouveau but, le septième de sa saison, pour extirper le FC Metz de la zone rouge. La panthère du Lac Rose plus que jamais indispensable au club à la Croix de Lorraine puisque sur les neufs buts messins cette saison, seuls deux n'ont pas été inscrits par l'international sénégalais (Cohade contre Monaco, Niane contre Toulouse).

Revivez le but d'Habib Diallo avec les commentaires de François Pelleray et Gaby Dalvit.

Après une première période apathique, avec seulement un tir cadré en faveur du FC Nantes, les Messins ont montré un bien meilleur visage durant le deuxième acte. Il faut dire que l'exclusion du défenseur nantais, Moussa Wagué, a facilité les choses (62'). A la lutte avec Diallo aux abords de la surface des Canaris, l'international malien a touché la tête du capitaine messin avec son pied en voulant dégager le ballon. Jeu dangereux selon l'arbitre, qui a sorti le rouge puisque Wagué était en position de dernier défenseur. Au départ, Jérémie Pignard avait également sifflé penalty, finalement annulé par le VAR. 

Le soulagement des Grenats.

Un FC Nantes décevant, Boulaya déterminant

Une exclusion intervenue juste après une tête sur le poteau de Kévin N'Doram, auteur d'un très bon match au milieu de terrain, sans doute son meilleur sous le maillot grenat, il est également à l'initiative de l'action sur le but d'Habib Diallo.

Venu sans grandes ambitions en Moselle, les joueurs de Christian Gourcuff auraient pu faire bien mieux, notamment lors des 45 premières minutes, où ils se sont montrés menaçants sur des frappes de loin, par Mehdi Abeid (4') puis Ludovic Blas (38'), la seule frappe cadrée de la première mi-temps. Mais l'exclusion de Wagué leur a évidemment fait beaucoup de mal. 

Il faut aussi saluer le bon coaching de Vincent Hognon, qui a fait entrer Farid Boulaya en lieu et place de Thierry Ambrose, convaincant pour sa première titularisation. Ce même Boulaya est passeur décisif sur le but de Diallo. Il a envoyé une merveille de centre côté droit qui est passé devant les défenseurs avant d'être repris victorieusement par le Sénégalais. 

Un joueur a marqué des points : Farid Boulaya.

Bonne opération au classement

Au classement, les Grenats se donnent de l'air et passent de la dernière place à la... 14ème. Un bond en avant impressionnant qui doit surtout à l'homogénéité de cette fin de classement. Le FC Metz n'a que deux points d'avance sur le dernier, Dijon. La victoire arrachée contre le FC Nantes, dauphin au classement du Paris Saint-Germain va redonner confiance aux coéquipiers d'Alexandre Oukidja avant d'affronter d'autres adversaires périlleux. 

Prochain match sur la pelouse d'un Olympique Lyonnais convalescent (16ème de Ligue 1 ce samedi soir), avant de recevoir Montpellier (le 2/11), puis d'aller à Lille.

Un match intellignent pour Vincent Hognon, l'entraineur messin.

Choix de la station

France Bleu