Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Football

À 19 ans, le Sarthois Gaëtan Poussin est le deuxième gardien de but des Girondins de Bordeaux

mardi 20 novembre 2018 à 18:08 Par Ruddy Guilmin, France Bleu Maine

Passé professionnel cet été, l'ancien joueur de La Ferté Bernard et du Mans FC est désormais la doublure du gardien international Benoit Costil en ligue 1. À ses côtés, il continue son apprentissage en attendant sa première titularisation, peut-être en coupe de France ou de la ligue.

Gaëtan Poussin à l'échauffement avant un match
Gaëtan Poussin à l'échauffement avant un match - FCGB / Q. SALINIER

Sarthe, France

L'été dernier, alors que le club tardait à lui offrir son premier contrat pro, Gaëtan Poussin a bien failli quitter les Girondins... Aujourd'hui, le Sarthois y est bien installé, en tant que 2e gardien de l'équipe première. Installé dans ce rôle par le staff de l'ancien entraîneur Gustavo Poyet, qui avait poussé pour l'intégrer définitivement, le Fertois est devenu le remplaçant attitré du portier international Benoit Costil, qui a participé à l'Euro 2016 avec l'équipe de France : "J'apprends énormément à ses côtés, par rapport à son expérience et à son vécu."

Peut-être une première titularisation en coupe ?

Arrivé au club en 2014, Gaëtan Poussin gardait le but de l'équipe réserve en National 3 l'an dernier, tout en  s'entraînant déjà avec le groupe pro. Mais cette saison, avec ce nouveau statut de n°2, il s'assoit sur le banc à chaque rencontre de ligue 1 et de Ligue Europa. De quoi, là aussi, accélérer l'apprentissage : "À 19 ans, c'est pas rien. Ça me permet de découvrir comment on prépare un match pro, la pression des médias, la pression des résultats... Même si je ne joue pas tous les week-ends, mais j'espère que ça arrivera." Alors justement, à quand une première titularisation chez les pros ? En dehors d'une éventuelle blessure de Benoît Costil, il n'est pas exclu de voir le jeune Fertois faire quelques apparitions, notamment en coupe : "À ma place, tout le monde serait impatient, mais il ne faut pas l'être trop non plus. Après, il n'y a pas de promesse particulière. Si je joue une coupe, c'est parce que je l'aurai mérité, rien d'autre."

La sélection, quand on y a touché, c'est dur de ne plus pouvoir y aller 

En attendant son heure, celui qui a connu toutes les équipes de France jeunes depuis l'âge de 16 ans travaille dur également pour gagner sa place chez les U20, où il n'a pour l'instant que deux sélections : "Je suis toujours dans la course, j'essaie de m'accrocher pour faire la coupe du monde U20 cet été, ce serait bien. La sélection, quand on y a touché, c'est dur de ne plus pouvoir y aller." Bref, un garçon ambitieux, mais qui n'oublie pas d'où il vient. Chaque week-end, Gaëtan Poussin consulte systématiquement les résultats des deux clubs de ses débuts : Le Mans FC et le VS La Ferté Bernard.

A regarder, un portrait vidéo de Gaëtan Poussin réalisé il y a un an et demi :