Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Kerbach, la mairie et le club de football sans terrain d'entente

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Durant les vacances, l'école de football de l'AS Kerbach s'est entraîné où elle le pouvait. Souvent sur le parking du terrain communal, dont l'accès est interdit par arrêté municipal. Officiellement parce qu'il faut préserver le gazon. Mais aussi en raison d'une altercation survenue fin mars.

La semaine dernière, les jeunes licenciés se sont entraîné sur un city-stade de Behren-lès-Forbach
La semaine dernière, les jeunes licenciés se sont entraîné sur un city-stade de Behren-lès-Forbach © Radio France - Thomas Lavaud

Cet après-midi-là, les U9, U10 et U11 de l'AS Kerbach, chaussés sans crampons, se sont entraîné sur un city-stade en béton de la commune voisine, Behren-lès-Forbach. Durant toutes les vacances scolaires, les éducateurs de l'école de foot ont eu recours au système D pour trouver un endroit où entraîner leurs équipes. Une fois à Behren, mais très souvent sur le parking du terrain communal de Kerbach, 1220 habitants à l'est de Forbach.

L'arrêté municipal interdisant l'accès au terrain engazonné a été prolongé, le lundi 19 avril, jusqu'au 1e juin. Officiellement parce qu'il faut préserver la pelouse abîmée par le passage de sangliers.

"Les sangliers, c'était en novembre et, en cinq minutes, on avait remis les mottes en place après leur passage. Depuis, le gazon a repoussé et il est parfait !" explique Angelo Stelletta, responsables des entraîneurs de l'ASK. Le maire, Daniel Fritz, aussi vice-Président chargé des sports à la communauté d'agglomération Forbach - portes de France, répond que "les sangliers ont fait des dégâts conséquents. La société qui entretient le terrain a tenté de le rétablir tant bien que mal. Pour que les racines prennent, ils ont déconseillé de jouer dessus."

80 jeunes licenciés

Cette situation est l'héritage d'une altercation verbale qui s'est déroulée le matin du 21 mars quand le maire a surpris des joueurs, dont quelques licenciés de l'ASK, sur le terrain alors que seuls les juniors ont l'autorisation d'y jouer. Le ton est monté, le maire dit avoir été "insulté". Il a signé le premier arrêté interdisant l'accès au terrain le lendemain. "Son arrêté sanctionne tous les membres de l'ASK, y compris les enfants" regrette Angelo Stelletta.

Les 80 jeunes licenciés de l'école de foot se retrouvent donc au milieu de cette situation, en espérant un prochain terrain d'entente, pour retrouver le terrain vert. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess