Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

À l'aise loin de ses bases, Châteauroux ramène la victoire d'Ajaccio

-
Par , France Bleu Berry

La Berri a battu le Gazelec d'Ajaccio vendredi 10 mai (2-1) pour le compte de la 37e journée de Ligue 2. Châteauroux, dont le maintien est déjà assuré, l'a emporté grâce à un doublé sur penalty de Gregory Bourillon alors que les Corses ont dominé la rencontre.

Le défenseur de la Berrichonne Chaker Alhadur et ses coéquipiers ont tenu le score en fin de match face au Gazelec d'Ajaccio
Le défenseur de la Berrichonne Chaker Alhadur et ses coéquipiers ont tenu le score en fin de match face au Gazelec d'Ajaccio © Maxppp - PHOTOPQR/CORSE MATIN/MAXPPP

Ajaccio, France

Les Corses du Gazelec d'Ajaccio ont tiré 32 fois au but, ont cadré huit fois. En face, la Berri n'a tiré que cinq fois, dont deux tirs cadrés. Les deux fois ont suffit pour marquer deux buts et faire mouche : ramener les trois points d'un déplacement pourtant sans enjeu pour Châteauroux. Les Corses, 17e du classement, jouaient leur survie en Ligue 2. Ils restent à la lutte avec Sochaux, l'AC Ajaccio et Auxerre pour le maintien.  

Châteauroux l'a emporté grâce à deux penaltys transformés par Grégory Bourillon, ses 7e et 8e buts de la saison, son record. En face Jimmy Roye a vu son pénalty stoppé par le portier castelroussin Rémi Pillot. La Berri est inarrêtable dans cette dernière ligne droite : 13 points pris sur 15 possibles et une victoire avec panache dans un match pourtant sans enjeu.  "On ne voulait pas fausser le championnat, on n'a pas été brillants mais on a été solidaires", analyse le double-buteur Grégory Bourillon. "On a envie de bien finir, pourquoi pas à la 9e place, pour bien préparer la prochaine saison".

Pour la dernière journée la Berri recevra Clermont Foot vendredi prochain à 20 heures 45.