Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : À l'école de l'AJA

À L'ÉCOLE DE L'AJA - L'île de La Réunion, nouvelle terre de recrutement pour l'AJ Auxerre

dimanche 4 novembre 2018 à 19:11 Par Bruno Blanzat, France Bleu Auxerre

ÉPISODE 4 - Grâce à un partenariat avec le club de La Tamponaise, l'AJA recrute de plus en plus sur l’île de La Réunion. Le directeur du centre de formation, Bernard David, et l’entraîneur des 15 ans auxerrois, Jean-Sébastien Jaurès, viennent de passer huit jours sur place.

Jean-Sébastien Jaurès dirige une séance de joueurs de 15 à 17 ans de La Tamponnaise
Jean-Sébastien Jaurès dirige une séance de joueurs de 15 à 17 ans de La Tamponnaise © Radio France - Bruno Blanzat

La Réunion, France

On est sur les contreforts du Piton de la Fournaise, le volcan comme on l'appelle ici. Sur les terrains de La Tamponnaise, entourés de palmiers, une vingtaine d'adolescents férus de ballon rond. 

Bernard David plante le décor pour ceux qui rêvent du haut niveau : "Ce n'est pas donné à tout le monde, mais c'est possible", détaille le directeur de la formation auxerroise. "Il suffit de beaucoup, beaucoup travailler, et de beaucoup de sacrifices. Mais la porte est ouverte."

"Le partenariat, oui, c'est peut-être une ouverture pour viser plus haut" — Dorian, 17 ans

Face à lui, et aux éducateurs du club, ces jeunes écoutent et se rendent compte de l'opportunité qui leur est offerte. _"_Le partenariat, oui, c'est peut-être une ouverture pour viser plus haut après" selon Dorian. 

"Cela nous motive, peut-être réaliser notre rêve si on se fait remarquer", poursuit Alexandre, attaquant de la sélection de la Réunion des 16 ans. "Surtout quand on voit les exemples : Sonny Laiton, (Zachari) Boucher, on se dit que c'est possible", renchérit le milieu de terrain Dorian. Mais Gaëtan en est conscient : "il faut travailler et saisir sa chance quand il y a ce type d’événement".

Un partenariat avec un club phare

La Tamponnaise, plus de 360 licenciés, c'est le club phare du Tampon, la quatrième ville de l’île de La Réunion, 80 000 habitants. Et ce partenariat, mis en place en 2014 par Jean-Marc Nobilo, ancien directeur du centre de formation de l'AJA, aujourd'hui directeur technique régional à La Réunion, est une aubaine pour La Tamponnaise. 

"Ce sont surtout les parents qui, quand ils viennent dans un club, veulent savoir à qui on est affilié" explique Natacha Adénor, présidente de la commission jeunes de la Tamponnaise, "où et dans quelle équipe son enfant pourrait rêver de vivre l’aventure dans une formation métropolitaine. Ce partenariat avec Auxerre est une fierté et d'être affilié à une équipe de Métropole est une bonne chose, pour nous."

Jacques Gence, président de La Tamponnaise et Natacha Adénor, président de la section jeune, pour qui "ce partenariat avec Auxerre est une fierté" - Radio France
Jacques Gence, président de La Tamponnaise et Natacha Adénor, président de la section jeune, pour qui "ce partenariat avec Auxerre est une fierté" © Radio France - Bruno Blanzat

Avec l'AJ Auxerre, La Tamponnaise compte aussi améliorer le niveau de ses entraînements. Jean-Michel Corré est le directeur technique du club réunionnais : "Notamment dans les dominantes techniques. On aimerait que nos joueurs voient ce que l'AJA propose à ses joueurs."

Bernard David, directeur du centre de formation de l'AJA (à gauche) et Jean-François Corré, directeur technique de la Tamponnaisse (à droite) - Radio France
Bernard David, directeur du centre de formation de l'AJA (à gauche) et Jean-François Corré, directeur technique de la Tamponnaisse (à droite) © Radio France - Bruno Blanzat

Trois jeunes venus de La Réunion

Deux jeunes gardiens réunionnais, Sonny Laiton (deux apparitions chez les professionnels) et Théo Robert, 17 ans, sont arrivés récemment à Auxerre. Tout comme le défenseur Harisson Marcelin, qui fait partie de l'équipe professionnelle. 

Ces joueurs ne sont pas passés par La Tamponnaise mais leurs noms ont été soufflés par des dirigeants du club partenaire de l'AJA. Le club icaunais mise de plus en plus sur La Réunion. Car le potentiel est immense pour Bernard David : "Dans les années 70, c'était surtout les joueurs des pays de l'Est qui n'étaient pas très chers, les Szarmach et compagnie", d'après le directeur de l'académie auxerroise. 

"Maintenant, tous les clubs travaillent bien, il y a encore une zone, La Réunion, où on connaît du monde, et aussi grâce à l'(histoire de) AJA, les Assati, Rabarivony, Jean-Sébastien Jaurès. Il y a encore des joueurs pas chers, à dénicher facilement."

Reportage au Tampon, dans le club de la Tamponaise

Car sur cette île très sportive, aux 850 000 habitants, le football est pratiqué par près de 25 000 passionnés.

"A La Réunion, le foot, c'est une seconde religion. C'est un peu comme au Brésil !" — Jacques Gence, président de La Tamponnaise

"A La Réunion, le foot est une seconde religion", lâche Jacques Gence, qui préside La Tamponnaise, ancien plus grand club de l’île avant son dépôt de bilan en 2014, puis d'être relancé. Il faut voir l'engouement tous les dimanches, de tous nos jeunes, c'est extraordinaire, Le foot, à La Réunion, c'est un peu comme le Brésil."

Jean-Sébastien Jaurès, qui dirige un entrainement, au Tampon: "Ici, on va voir beaucoup de jeunes faire du vélo, ils vont à l'école à pied. Ils sont donc très athlétiques." - Radio France
Jean-Sébastien Jaurès, qui dirige un entrainement, au Tampon: "Ici, on va voir beaucoup de jeunes faire du vélo, ils vont à l'école à pied. Ils sont donc très athlétiques." © Radio France - Bruno Blanzat

Un rêve métropolitain

"Dès petit on commence à toucher le ballon et on ne s'arrête plus", complète Dorian Payet, 17 ans. "Après l'école, on se retrouve entre amis sur un petit bout de béton, peu importe, on joue et on s'amuse."

"Ici (à la Réunion), on va voir beaucoup de jeunes faire du vélo, ils vont à l'école à pied. Ils sont donc très athlétiques." — Jean-Sébastien Jaurès

Tout en rêvant de métropole. Et le profil des joueurs réunionnais est un atout selon Jean-Sébastien Jaurès, qui dirige les séances lors de cette visite sur son île. "Ici, c'est beaucoup la nature. En métropole, les garçons sont plus devant la Playstation ou la télé. On est moins dans la course", décrit l'ancien défenseur réunionnais de l'AJA, aujourd'hui éducateur des 15 ans auxerrois. "Ici (à la Réunion), on va voir beaucoup de jeunes faire du vélo, ils vont à l'école à pied. Ils sont donc très athlétiques. Il faut donc profiter de ce potentiel là."

Après avoir vu plus de 600 joueurs sur hui jours, les dirigeants auxerrois souhaitent en faire venir trois ou quatre à l'essai à Auxerre. Des joueurs qui s'éloigneraient du Volcan et des palmiers, mais qui se rapprocheraient de leur rêve.