Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : À l'école de l'AJA

À L'ÉCOLE DE L'AJA - Nouvel entraîneur chez les pros, (petits) changements dans la formation

lundi 25 mars 2019 à 0:37 Par Kevin Dufreche, France Bleu Auxerre

ÉPISODE 12 - France Bleu Auxerre vous fait vivre de l'intérieur la vie dans la prestigieuse académie de l'AJ Auxerre pendant une saison. Quelles conséquences sur le changement d’entraîneur chez les pros, au niveau de la formation ?

David Carré (ici en décembre 2017) est devenu adjoint de Cédric Daury chez les pros, alors qu'il gère l'équipe réserve, où évoluent plusieurs jeunes du centre de formation.
David Carré (ici en décembre 2017) est devenu adjoint de Cédric Daury chez les pros, alors qu'il gère l'équipe réserve, où évoluent plusieurs jeunes du centre de formation. © Maxppp -

Auxerre, France

Le 18 mars, l'affaire était entendue : l'AJ Auxerre remerciait son entraîneur Pablo Corréa, et met en place dans la foulée à la tête de l'équipe Cédric Daury, actuel directeur sportif et artisan du maintien, déjà, en 2016-2017. Pour compléter son staff, deux adjoints maison : David Carré et Sébastien Puygrenier. Les deux hommes gèrent la réserve depuis près de deux ans, où évoluent plusieurs joueurs du centre de formation.

Le reportage de Kevin Dufrêche

Une réorganisation "bénéfique pour tout le monde"

Du coup, c'est un peu le jeu des chaises musicales : David Carré ne s'occupe plus de la réserve la semaine, mais la coache le week-end ; Jérémy Spinder, coach des 19 ans, récupère l'entrainement de la réserve la semaine, en compagnie de Jean-Sébastien Jaurès, le coach des 15 ans qui vient prêter main forte. De quoi déboussoler les joueurs ? Non, à en croire le directeur du centre de formation, Bernard David : "il ne peut y avoir que du positif, les éducateurs voient d'autres joueurs. En l’occurrence, Jérémy Spinder a quasiment eu tous les joueurs, soit à l'entraînement, soit en match. C'est une source de motivation supplémentaire pour les joueurs, de se montrer donc c'est plutôt un changement dans la continuité."

Pour Jean-Sébastien Jaurès, répondre à l'appel et donner un coup de main en réserve, c'était naturel : "on a des devoirs. On est éducateur, on doit s'adapter, c'est le cœur du métier... Et puis ce sont des garçons qu'on connaît. C'est bénéfique pour tout le monde, d'avoir un autre discours pour les gamins même si la même idée directrice."

"C'est la vie d'un club, c'est comme ça" - Jean-Sébastien Jaurès

Des jeunes concernés, mais concentrés

Forcément, les jeunes vivent les changements. Mais pour le milieu offensif en formation à l'AJA Guillerme Carvalho, il faut d'abord penser à son travail et à sa saison : "ça ne doit impacter personne. Notre seul objectif ça doit être de gagner, quelque soit le coach", explique-t-il. D'autant que Guillerme Carvalho et ses camarades le savent, s'ils deviennent pros, ils seront concernés à nouveau par ce genre de situation : "dans la formation, on est en train d'apprendre qu'il faut s'adapter à des coachs différents, des styles différents, des façons de jouer différentes. On doit être prêt à ça, et prêt pour le haut niveau".

Ce discours rassure Bernard David : "dans le haut niveau, les entraîneurs passent, les joueurs changent de clubs... des fois, ça les dépasse. Ça ne peut être qu'une source de motivation supplémentaire. Mais ce n'est pas pour ça qu'on veut des changements tous les quinze jours", sourit-il.

Le directeur du centre de formation va lui aussi faire sa part dans cette nouvelle organisation : il remplacera exceptionnellement David Carré sur le banc de la réserve le 6 avril, en compagnie de Jérémy Spinder, puisque les pros joueront le même jour face à Metz.