Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

À Lorient, Le Havre AC veut se rassurer et recoller au top 5

dimanche 4 mars 2018 à 21:35 Par Esteban Pinel, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le Havre se déplace à Lorient ce lundi soir, pour le compte de la 28e journée de Ligue 2. Un mini-tournant dans la saison entre deux prétendants à la montée, qui veulent rester au contact du top 5. Les joueurs d'Oswald Tanchot devront se montrer plus inspirés dans le jeu que ces dernières semaines.

Oswald Tanchot, le technicien havrais, attend mieux de son équipe.
Oswald Tanchot, le technicien havrais, attend mieux de son équipe. © Maxppp - Emmanuel Lelaidier

Le Havre, France

C'est une belle affiche entre deux prétendants à la montée en Ligue 1 qui attend les supporters du HAC ce lundi soir (20h45) au stade du Moustoir de Lorient. Les Bretons, 8e du classement, accueillent les Normands, 7e. Les deux équipes comptent le même nombre de points après 27 journées mais courent après un top 5 qui s'éloignerait quelque peu en cas de mauvais résultat.

Les joueurs d'Oswald Tanchot ont laissé filer de belles opportunités ces dernières semaines. D'abord en se sabordant à Sochaux (26e journée, défaite 3-2, après avoir mené 2-0), puis en buttant sur Bourg-en-Bresse la pire défense du championnat, au stade Océane (27e journée, 0-0). 

L'entraîneur havrais n'a d'ailleurs pas digéré cette contre-performance : 

Pour passer à autre chose, nous avons besoin de refaire un bon match. Si on a la bonne idée d'en faire un à Lorient, ce serait bien, car au delà des résultats, il faut retrouver de la qualité de jeu."

L'attaque flamboyante de l'été s'est enrayée. Après les quatre premières journées, le Havre avait 11 buts au compteur et dominait ses camarades de classe. Depuis, il a inscrit 25 buts en 23 rencontres. Un ratio à peine supérieur à un but par match, qui plombe la comptabilité normande.

Oswald Tanchot estime que ses joueurs vont bien sur le plan physique, mais appelle de ses vœux "plus de mobilité, de mouvement, de réactivité à la perte du ballon, et plus de volonté pour trouver des solutions".

Des conditions d'entraînement perturbantes

Le technicien, "sans se chercher d'excuses", pointe aussi les délicates conditions d'entraînement de ses ouailles, contraintes de s'exiler sur un terrain synthétique voisin à cause des caprices de la météo qui affectent les pelouses du centre technique de Saint-Laurent. "On s'entraîne sur un terrain en très bon état, mais qui fait huit mètres de moins en largeur. C'est plus difficile de trouver des repères dans le jeu."

Il le faudra bien pourtant face à un FC Lorient présenté comme grand favori à la remontée en début de saison, et qui lutte pour se qualifier pour les play-off. Au match aller, les Havrais avaient sorti un gros match pour s'imposer 3-2.

Un pareil résultat leur permettraient "de se racheter", pour le milieu Victor Lekhal, lequel appelle à l'union sacrée avec des supporters courroucés par le match nul concédé face à Bourg.