Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

À Pau, les footballeurs continuent de bricoler face au manque de terrain

jeudi 6 septembre 2018 à 11:35 Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn

Les sept clubs de foot de Pau débutent la saison comme ils ont fini la précédente. La ville manque de terrain pour accueillir les footballeurs et les clubs se partagent le peu d'installations à leur disposition.

Le seul terrain synthétique de la ville que se partagent les clubs
Le seul terrain synthétique de la ville que se partagent les clubs © Radio France - Daniel Corsand

Pau, France

La ville de Pau manque de terrain de foot. Le problème est ancien. Les clubs de Pau sont à l'étroit et le deuxième titre de champion du monde n'y change rien. En terme d'installations, il manque à la fois la quantité et la qualité. À Pau, les sept clubs de la ville se donnent beaucoup de mal pour se partager les terrains pour les entraînements et les matchs, de l'école de foot jusqu'aux seniors.

Une réunion par mois pour l'organisation des matchs

Les clubs se sont organisés. Il existe une "Union des Clubs Palois" qui réunit les dirigeants de l'ASPTT, le Pau FC, la JAB, Bourbaki, les bleuets, Les portugais de Pau et le FC Espagnol. Les bleuets, la JAB, le FAB et le PAu FC ont un terrain. L'ASPTT, les portugais et les espagnols sont nomades. 

Un graf sur le vestiaire du stade Lucien Favre - Radio France
Un graf sur le vestiaire du stade Lucien Favre © Radio France - Daniel Corsand

Pour faire face il y a les vieux terrains du Cami Salié ou de Lucien Favre près de l'Université. Et le terrain synthétique du stade André Lavie. C'est le seul terrain potable. Depuis cette rentrée il faut ajouter les installations toutes neuves du Pau FC, mais dont les autres clubs ne profitent pas pour le moment. Donc à Pau, on continue de bricoler. Il y a le manque de terrain et aussi de vestiaires. Ils sont vieillots pour la plupart. Les gamins se changent et gardent les sacs avec eux le long des terrains. Bref si ça marche, c'est surtout parce que les clubs sont de bonne constitution. 

Des travaux quand même

On l'a dit, le Pau FC a des installations toutes neuves. Aux Bleuets de Pau, on refait le stade et le terrain qui sera synthétique. Ces installations vont être mutualisées entre les clubs et aussi les associations du quartier. Eric Saubatte, l'adjoint au sport, était l'invité de France Bleu Béarn dans le journal de 8 heures ce jeudi. 

Je connais bien le problème et François Bayrou également puisqu'il est à l'initiative du plan football 2015/2020 qui n'a connu aucun précédent. Alors quand j'entends : le football parent pauvre, ça c'était peut être le cas avant. Huit millions d'investissements sur 5 ans, si ça c'est du bricolage, j'aimerais bien bricoler tous les jours. Rome ne s'est pas fait en un jour — Eric Saubatte ce jeudi matin sur France Bleu Béarn

Eric Saubatte, l'adjoint au sport sur France Bleu Béarn