Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

A quand l'égalité dans le foot ?

-
Par , France Bleu

Lors d'un colloque organisé au Cellier, à Reims, les intervenants ont débattu de l'égalité entre hommes et femmes dans le football professionnel.

Les joueuses Tess David et Telenie Sissoko, et l'arbitre Stéphanie Di Benedetto étaient invitées au colloque "Le football féminin, un exemple?" au Cellier à Reims.
Les joueuses Tess David et Telenie Sissoko, et l'arbitre Stéphanie Di Benedetto étaient invitées au colloque "Le football féminin, un exemple?" au Cellier à Reims. © Radio France - Laura Dulieu

Reims, France

Malgré l'exposition médiatique et l'audimat engendrés par le Mondial féminin de foot, les inégalités entre joueurs et joueuses restent criantes. Telenie Sissoko évolue en première division, l'équivalent de la ligue 1 chez les hommes, au FC Fleury. Elle explique que même si les hommes sont quatre niveaux en dessous des femmes (en Nationale 2), ils gagnent "deux voire trois fois plus" qu'elles. Le problème est aussi présent au plus haut niveau : les primes allouées par la FIFA aux équipes féminines lors du Mondial 2019 sont très largement inférieures à celles versées aux équipes masculines. 

Un problème dû "au modèle économique" du foot féminin, qui est "à construire" selon Carole Gomez, chercheuse à l'Institut de recherches internationales et stratégiques, spécialiste du sport et également intervenante lors du colloque. D'autant que ce sujet concerne aussi les arbitres, largement moins payées en accompagnées que les hommes.