Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

À quatre jours du derby contre l'OL, les supporters de l'ASSE ne sont pas sereins

mercredi 1 novembre 2017 à 20:37 Par Noémie Philippot, France Bleu Saint-Étienne Loire

Ils étaient une centaine ce mercredi à suivre de près l'entraînement des Verts à l'Etrat. Ils supporteront leur équipe jusqu'au bout, mais la plupart d'entre eux ont du mal à croire franchement en une victoire dimanche pour le derby, après les derniers résultats en championnat.

Ils étaient une centaine à suivre l'entraînement des Verts ce mercredi à l'Etrat. Et même s'ils ne lâchent pas leur équipe, la plupart d'entre eux ne sont pas confiants pour le résultat du derby.
Ils étaient une centaine à suivre l'entraînement des Verts ce mercredi à l'Etrat. Et même s'ils ne lâchent pas leur équipe, la plupart d'entre eux ne sont pas confiants pour le résultat du derby. © Radio France - Noémie Philippot

L'Etrat, France

Pas de jour férié pour les supporters des Verts, à quatre jours du derby ! Ils étaient une centaine ce mercredi 1er novembre autour du terrain d'entraînement des Verts, à L'Étrat. On les sentait concentrés, très attentifs à ce qu'il se passait sur la pelouse pour avoir une idée un peu plus précise de ce qu'il pourrait se passer dimanche dans le Chaudron. Pas d'éclat de voix, pas de chant. C'était plutôt le calme avant la tempête, avec une tension contenue : certains préféraient se taire plutôt que de parler trop mal des Lyonnais.

C'est peut-être parce que les Stéphanois ne sont pas très sereins. La victoire s'annonce compliquée pour les joueurs d'Oscar Garcia. Malgré la magie du derby, Joris est loin d'être confiant : "Je sais que tout peut se passer, mais j'y crois moyen. Quand on voit contre Strasbourg, 0-0, perdre au penalty. Surtout que Lyon, en ce moment, ils sont pas mal, donc j'y crois moyen. Après on est à Geoffroy-Guichard, c'est une équipe qui sait faire des choses, donc on verra bien."

Joris a beau croire en la magie du derby, il ne croit pas pleinement à une victoire dimanche.

L'arbitre redouté par les supporters au sifflet

Les résultats de l'équipe n'invitent pas à l'enthousiasme, mais une autre question préoccupe les fans : celle de l'arbitre, Clément Turpin. Il est particulièrement redouté. A 34 ans, il est le meilleur arbitre français au classement mondial, il a été sélectionné pour participer aux Jeux Olympiques de Rio et à l'Euro en 2016, mais gros problème : d'après les supporters stéphanois, il serait clairement pro-Lyonnais. Alors Blandine, comme beaucoup d'autre est inquiète : "Chaque fois qu'il nous a arbitré, il y a beaucoup de cartons pour les Stéphanois, et pas beaucoup pour les Lyonnais ! On va bien l'accueillir au Chaudron !" Et un peu plus loin, Yohann est du même avis : "Pour Sainté, il va tout pénaliser, je trouve qu'il arbitre mal."

Alors il y a des doutes sur le jeu des Verts, sur les arbitres mais aucun sur le soutien des supporters, qui mettent un point d'honneur à être toujours présents, même dans la défaite. "Les Lyonnais, ils seront 850, mais ils seront dans leur parcage, et on ne les entendra pas ! Ils n'aiment pas assez leur club !", prédit Joris. Et Blandine de renchérir : "Comme les Lyonnais disent : les femmes à la cuisine, les hommes au stade. Et bien nous les Stéphanois, on est tous mélangés ! Les hommes et les femmes, au stade !"