Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

A quoi joue Bournemouth avec Lys Mousset ?

mercredi 31 janvier 2018 à 21:23 Par Bertrand Queneutte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Trop peu utilisé par Bournemouth depuis son arrivée, Lys Mousset a émis le souhait d'aller voir ailleurs pour retrouver du temps de jeu. Problème : son club refuse toutes les proposition (prêt/transfert). Une situation incompréhensible et terriblement pénalisante pour le buteur.

Lys Mousset aspire légitimement à retrouver du temps de jeu et du plaisir
Lys Mousset aspire légitimement à retrouver du temps de jeu et du plaisir © Maxppp - Steven Paston

Le Havre, France

Lys Mousset a beau manqué de temps de jeu avec Bournemouth en Premier League (182 minutes depuis le début de saison), sa cote n'est pas retombée. Très convoité, l'attaquant français croule sous les propositions depuis plusieurs mois. Seulement, ses dirigeants s'opposent à un quelconque départ. L'ancien havrais, à qui il reste deux ans de contrat, est donc bloqué et demeure sans garantie quant à son avenir chez les Cherries. 

Des propositions à foison, partout en Europe ! 

L'été dernier, l'Olympique de Marseille avait pourtant tenté d'attirer l'international espoir français, avec une proposition conséquente à près de 12 millions d'euros. A l'époque, refus catégorique de Bournemouth. Cet hiver, rebelote. Plusieurs offres ont été adressées en faveur du jeune homme : le Celtic Glasgow, notamment, a montré un gros intérêt. Tout comme Brighton en Premier League, ou encore Fulham et Wolverhampton en Championship. 

L'ancien meilleur buteur du HAC a même été approché par le FC Barcelone. Invité dans la capitale catalane par le club ce mois-ci, son entourage s'est vu proposé un projet avec l'équipe réserve. En clair, intégrer la Masia avec l'objectif d'apparaître en Liga avec l'équipe première. Le FCB aurait envisagé un prêt avec option d'achat. Un projet qui n'a finalement pas abouti, les espagnols ayant visiblement été refroidis par les prétentions de l'actuel 13ème de Premier League.

En France, Rennes et Toulouse se sont notamment renseignés, tandis que le FC Metz a transmis une offre pour un prêt avec prise en charge de la totalité du salaire. Pour l'heure, pas de réponse. Autre proposition, beaucoup "moins sérieuse" et même "ridicule" aux yeux de l'entourage du joueur : celle de Troyes, qui aurait souhaité obtenir le prêt du joueur mais en ne prenant qu'une petite du salaire. Dans tous les cas, autant de proposition  rejetées ou méprisées par le club britannique.  
 

A quoi bon le retenir ? 

Lys Mousset continue d'être appelé et d'être performant avec les Espoirs - Maxppp
Lys Mousset continue d'être appelé et d'être performant avec les Espoirs © Maxppp - Philippe Renault

Que Lys attise les convoitises, cela n'étonne personne. Ce qui choque, en revanche, c'est l'attitude de son club. Des dirigeants qui, selon nos informations, réclameraient une somme supérieure à 20 millions d'euros, pour envisager un transfert du français.Pour un joueur qui ne joue pas ou presque ? Ubuesque. Combien, dans ce cas, demanderaient-ils pour C.Wilson qui joue dix fois plus ? 

En attendant, la question est la suivante : pourquoi vouloir retenir à tous prix un garçon qui ne joue presque pas ? Depuis le début de saison, Lys n'a eu le droit qu'à des miettes. Au total : 182 minutes en championnat, pour une seule titularisation. Son envie d'aller voir ailleurs, même en prêt, apparaît ainsi plus que légitime. Carnon seulement la valeur financière de Lys va finir par chuter, mais en plus, le joueur va finir par être totalement dégoûté. Les dirigeants de Bournemouth auront alors tout perdu, sans compter qu'ils auront plombé le début de carrière d'un joueur bourré de talent. Un talent qui ne demande qu'à s'exprimer, comme en Equipe de France Espoirs où il continue d'être appelé. Est-ce le but ? S'entêter avec un système dans lequel personne n'est gagnant ? A Bournemouth de répondre, ce que le club anglais refuse de faire clairement, pour le moment. 

Il est en tous cas surprenant de constater que les dirigeants des Cherries adoptent finalement avec Lys un comportement que l'on aurait pu craindre (mais d'avantage comprendre) de la part d'un club comme Tottenham ou Arsenal. Deux équipes où le nouveau "king" français de 21 ans aurait tout aussi bien pu signer, il y a maintenant près d'un an et demi.