Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

À Talant, un nouveau club de foot pour les jeunes

-
Par , France Bleu Bourgogne

Un an après la fermeture de l'ancien club, le foot revient à Talant. Avec deux amis, Moran Berrahou a lancé le Cercle Football Talant, une structure qui accueillera uniquement des mineurs dans un premiers temps. Les jeunes footballeurs joueront au stade Gilbert-Rude, en cours de rénovation.

En parallèle de son activité de gérant d'un supermarché, Moran Berrahou préside le nouveau club de football de Talant
En parallèle de son activité de gérant d'un supermarché, Moran Berrahou préside le nouveau club de football de Talant © Radio France - Lucas Martin-Brodzicki

Talant, France

À la rentrée, les jeunes pourront de nouveau taper le ballon dans un stade Gilbert-Rude rénové. Une pelouse synthétique va remplacer l'ancien terrain stabilisé. Un nouveau club, le Cercle Football Talant, a été créé en mai sous l'impulsion de Moran Berrahou, 29 ans.

Le nouveau président du Cercle Football Talant a joué pendant 17 ans dans l'ancien club, et voulait faire revenir le foot dans sa ville : "fermer une structure à Talant, ça m'a touché. J'ai connu de belles années là-bas. Pour moi, le foot c'était un point de repère important, ça m'a permis de ne pas m'éparpiller."

Pour moi, le foot c'était un point de repère important" Moran Berrahou

Aujourd'hui, Moran Berrahou gère un supermarché à Dijon. Malgré ses obligations professionnelles, il est prêt à relever ce nouveau défi : "on n'est pas là pour concurrencer le DFCO, ça reste un loisir. Donner du temps pour l'associatif c'est bien, mais il n'y a pas de stress. Plutôt une envie de structurer quelque chose de mieux qu'avant." Le président du Cercle Football Talant a d'ailleurs fait le choix de ne pas ouvrir le club aux seniors au début, réputés plus difficiles à gérer, pour prendre le temps de bien structurer le club

"L'éducation sociale, c'est 90% du boulot. Le sportif, c'est du bonus. Mais je veux que les jeunes mouillent le maillot, qu'ils transpirent Talant", prévient Moran Berrahou.