Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

AC Ajaccio : le racisme anti-corse de la commission de discipline?

lundi 30 juillet 2018 à 17:57 - Mis à jour le mardi 31 juillet 2018 à 7:31 Par Pierre-Louis Antoniotti et Patrick Rossi, France Bleu RCFM

Alain Orsoni a adressé une lettre ouverte aux instances du football professionnel. Le vice président de l'ACA revient sur les sanctions infligées au club, qui découlent selon lui d'un racisme anti-corse.

Alain Orsoni - Leon Luciani.  Conférence de Presse ACA
Alain Orsoni - Leon Luciani. Conférence de Presse ACA © Radio France - Olivier Castel

Ajaccio, Corse, France

L'AC Ajaccio ne digère toujours pas la sanction infligée au club, suite aux événements survenus lors des play-off d'accession en Ligue 1, contre Le Havre AC. La commission de discipline n'a étudié l'appel de cette sanction formulée par le club ajaccien qu'un jour avant le début du championnat contre Troyes, sans pour autant rendre de décision. Une attitude qui révolte les instances de l'ACA. Par le biais de son vice-président Alain Orsoni, le club dénonce une condamnation remplie d'"anticorcisme primaire", et fustige le deux poids deux mesures de la commission. L'ACA a donc purgé ses deux matchs de suspension. 

AC Ajaccio - Alain Orsoni

Sanction aggravée pour Pantaloni

La décision de la commission d’appel de la fédération française de football a finalement été annoncée lundi 30 juillet. Et elle n’est en rien favorable aux « acéistes ». Ainsi, les deux huis clos, désormais purgés, ont été confirmés. Autre confirmation annoncée, la suspension pour sept matchs de Mathieu Coutadeur. En revanche, cette même commission d’appel s’est voulue plus sévère à l’encontre d’Olivier Pantaloni. Suspendu de banc pour quatre matchs, dont un avec sursis, l’entraîneur ajaccien a écopé de deux matchs de suspension supplémentaires.
Une sanction alourdie qui a une nouvelle fois fait sortir de ses gongs Alain Orsoni. Le vice-président de l’ACA crie au scandale et annonce que le club va saisir le comité national olympique et sportif français. L’ACA entend également déposer une plainte auprès du tribunal administratif.