Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Adil Rami revivrait bien une nouvelle finale d'Europa League avec l'OM

mercredi 6 décembre 2017 à 19:44 Par Tony Selliez, France Bleu Provence et France Bleu Vaucluse

L'OM doit composter ce jeudi son ticket pour les 16e de finale d'Europa League. Un nul suffit face aux Autrichiens de Salzbourg.

Le défenseur de l'OM Adil Rami sous les yeux de son entraîneur Rudi Garcia
Le défenseur de l'OM Adil Rami sous les yeux de son entraîneur Rudi Garcia © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

La France boude-t-elle l'Europa League ? Chaque saison, c'est la même rengaine? Les clubs français cravachent en championnat, mais une fois qualifiés en Europa League semblent considérer que c'est la compétition de trop ; même si Lyon a peut-être enfin prouvé le contraire l'an dernier, atteignant les demi-finales (éliminé par l'Ajax Amsterdam), après avoir déjà été battu en Ligue des Champions dès la phase de groupes.

Ce jeudi, l'OM peut se qualifier pour les 16e de finale. La condition ? faire au moins match nul à domicile, face aux autrichiens de Salzbourg, premiers du groupe et déjà qualifiés.

Le défenseur Adil Rami a déjà remporté l'Europa League en 2016, quand il défendait les couleurs de Séville (Espagne). De quoi donner des idées à ses coéquipiers

"J'en ai parlé il y a 2 jours avec certains joueurs dans le vestiaire. Je leur ai expliqué que c'est vrai, les matchs de poules, ce n'est pas toujours très beau, de voyager, d'aller au combat. Mais après, certainement, on va tomber contre de grosses équipes, qui jouent notamment la Ligue des Champions ; ça va être appréciable, et ça va permettre de se jauger. J'aimerais ça énormément pour nous "Adil Rami

Ce qui arrange bcp moins les affaires de Rudi Garcia en revanche, c'est le calendrier qui est imposé à ses joueurs en Ligue 1. L'OM est abonné aux matchs du dimanche soir à 21h. Et l'entraîneur marseillais aurait aimé un peu plus de considération

"On ne nous aide pas beaucoup à préparer ces matchs-là. Non seulement parce qu'on joue 10 matchs en 30 jours, et non seulement parce qu'on a demandé à jouer beaucoup plus tôt qu'à 21h à Montpellier, et que ça ne nous a pas été accordé. Donc on ne nous a pas mis dans les meilleures conditions. Mais ce n'est pas grave ... on passera quand même" Rudi Garcia

A la Ligue de football professionnel de bien entendre le message ...