Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

AJ Auxerre - Stade de Reims, le debrief

dimanche 5 mars 2017 à 12:00 Par Alexandre Audabram, France Bleu Champagne-Ardenne

Retour sur la victoire du Stade de Reims (2-1) à Auxerre lors de la 28e journée de Ligue 2 avec le top, le flop, les notes, votre homme du match et la stat, tout ce qu'il faut savoir sur cette rencontre.

Grejohn Kyei a débloqué la situation pour le Stade de Reims.
Grejohn Kyei a débloqué la situation pour le Stade de Reims. © Maxppp - Archives

Reims, France

   - Aucun(e)
-

La réaction rémoise avec Grejohn Kyei

C'est la première fois depuis le début de la saison que le Stade de Reims a remporté un match après avoir été mené au score et à vrai dire jusque-là, c'était même plutôt l'inverse. Reims a souvent mené à l'extérieur avant de se faire rejoindre ou dépasser comme cela a été le cas à Sochaux, Brest, Lens ou encore Orléans. A Tours, en début de saison, les hommes de Michel Der Zakarian avaient égalisé avant de subir l'ouverture du score. Cette fois-ci, les Rémois ont non seulement égalisé mais surtout gagné, en proposant beaucoup de solidarité et de volonté pour y parvenir. Le tout avec Grejohn Kyei opportuniste sur le premier but et plein de sang froid pour tirer le penalty de la gagne dans le temps additionnel.

   - Aucun(e)
-

Le nouveau carton jaune d'Antoine Devaux

C'est le troisième en trois matchs pour le milieu de terrain rémois qui ne sera pas sans conséquence puisqu' Antoine Devaux sera suspendu pour la venue de Lens le samedi 18 mars à 15 heures. Dommage, car Antoine Devaux est devenu en quelques matches l'un des éléments essentiels de l'équipe. Il est monté en puissance physiquement et cette succession d'avertissements est peut-être aussi liée à des fautes répétées en raison d'un manque de rythme, notamment lors de son retour à la compétition début février. Reste que le carton reçu vendredi face à Auxerre n'était pas vraiment justifié.

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
    - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-

Johann Carrasso a été sûr dans ses interventions. Laissé seul face à Gaëtan Courtet, il ne peut strictement rien faire sur le but face à un tel finisseur. Il a été décisif sur un coup franc qu'il a détourné à la base de on poteau. La prestation d'ensemble est très correcte avec des relances rapides à la main et au pied pour mettre du rythme dans le jeu.

    - Aucun(e)
-

L'ancien messin a mis beaucoup d'impact et d'intensité sur son côté droit et l'entente avec Hamari Traoré prend un peu plus forme. Il récupère, il relance et surtout il gagne ses duels avec beaucoup de pugnacité. Son bon match est malheureusement entaché par le but auxerrois sur lequel il est impliqué en lâchant le marquage sur Gaëtan Courtet juste après avoir mal assuré une relance de la tête. Une mauvaise séquence finalement sans conséquence sur le résultat final. Car sur l'égalisation, Romain Metanire se rattrape plutôt bien en étant passeur décisif.

   - Aucun(e)
-

Drôle de match pour Julian Jeanvier qui a du se battre contre l'adversaire mais aussi une blessure à la tête qui a eu son histoire dans ce match. Le saignement difficile à arrêter a été un véritable feuilleton. Plusieurs fois soignés sur le bord de la touche, Julian Jeanvier a été contraint bien malgré lui de laisser ses coéquipiers à 10 contre 11 pendant de longues minutes. Il a fini par sortir mais cela a été une soirée difficile pour le défenseur rémois. Remplacé par Ibrahima BALDE à la 77e minute, malheureux sur une frappe repoussée par la barre transversale.

  - Aucun(e)
-

Parmi ses missions de la soirée, surveiller une vieille connaissance : Gaëtan Courtet, meilleur buteur de l'équipe avec 8 et désormais 9 buts. Cela a commencé par une carton jaune dès sa première intervention virile mais correcte sur son ancien coéquipier. Mais pour le reste, Anthony Weber a été très concentré et très appliqué face à la mobilité et à la roublardise de Courtet, notamment dans les longs ballons de relance. Tout cela a été parfaitement réalisé par Anthony Weber.

  - Aucun(e)
-

On avait été surpris et déçu par la prestation de Samuel Bouhours lundi face à Brest. Il a non seulement réagit mais à plusieurs postes ! Il a du pallier les longues absences de Julien Jeanvier en défense centrale pendant que ce dernier se faisait soigner sur le bord de la pelouse. Et il l'a plutôt bien fait. Il a même terminé le match aux côtés d'Anthony Weber et il a été plutôt à l'aise dans son jeu et son positionnement.

   - Aucun(e)
-

Toujours beaucoup de complémentarité dans son association avec Jaba Kankava. Antoine Devaux a trouvé de la régularité dans son jeu et dans ses prestations, match après match. Il a été solide et a pris le jeu à son compte. Dommage que ce carton jaune vienne ternir la soirée car il pourrait beaucoup manquer face à Lens le 18 mars, match pour lequel il sera suspendu.

  - Aucun(e)
-

La densité du milieu de terrain et l'incapacité des Auxerrois à poser le jeu est en grande partie lié à l'activité de Jaba Kankava, véritable harceleur, qui a remporté beaucoup de duels et qui a réussi a s'arracher sur beaucoup de situations compliquées. Mais on a toujours cette impression qu'il peut faire encore beaucoup mieux...

  - Aucun(e)
-

Sa prestation est frustrante car on sent bien qu'Hamari Troaré n'est pas à son meilleur niveau, qu'il peut apporter tellement plus. Mais son match reste correct car il n'a pas fait d'erreurs flagrantes ni de mauvais choix. Sa prestation est malgré tout linéaire et sans éclat alors que ce joueur brille quand il se met de la "folie" dans le jeu ce qu'il n'arrive pas à faire depuis plusieurs semaines.

  - Aucun(e)
-

Difficile retour aux sources pour Grégory Berthier qui retrouvait son jardin de l'Abbé-Deschamp. Il n'a pas pesé sur le jeu dans un positionnement dans l'axe, à la place de Gaëtan Charbonnier, où on l'a senti le plus à l'aise depuis le début de la saison. Remplacé par Grejohn Kyei à la 66e minute qui a été décisif. Il a inscrit l'égalisation de fort belle manière et a eu le mental de tirer un penalty ô combien important dans le temps additionnel.

   - Aucun(e)
-

Diego a mis beaucoup d'activité sur le côté gauche et après sa belle prestation face à Brest, il confirme qu'il revient fort. Il est malheureux sur le coup franc en première mi-temps repoussé par le poteau de Zacharie Bouchet. Remplacé par Rémi Oudin à la 73e minute.

   - Aucun(e)
-

Un match sérieux de Pablo Chavarria qui a pesé sur la défense auxerroise que ce soit avec son jeu dos au but mais aussi dans sa conservation du ballon. Il a réalisé de belles choses même s'il n'a pas eu de véritables opportunités de marquer.

   - Aucun(e)
-

C'est plutôt le chiffre de la semaine : A cinq reprises, les poteaux adverses ont repoussé les initiatives rémoises. Trois fois contre Brest et deux fois contre Auxerre. Cela fait beaucoup en deux matches et dénote un vrai manque de réussite qui a malgré tout permis aux Rémois de prendre 4 points sur 6 possibles. Mais il serait vraiment temps que le vent tourne...

   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-
   - Aucun(e)
-