Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Reprise de la Ligue 1 : alerte rouge au Nîmes Olympique

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Orphelin de plusieurs joueurs majeurs, le Nîmes Olympique a vécu un été inquiétant, entre départs en série et grandes difficultés à recruter. Cette nouvelle saison qui commence par un match à Paris s'annonce complexe.

Le stade des Costières plein lors du match Nîmes-Olympique/Olympique de Marseille 19 août 2018
Le stade des Costières plein lors du match Nîmes-Olympique/Olympique de Marseille 19 août 2018 © Radio France - Hervé Sallafranque

Nîmes, France

7Pour sa deuxième année en Ligue 1, le Nîmes Olympique, plus petit budget du championnat (27 millions) va devoir montrer les crocs plus que jamais. Le contexte n'est pas rassurant : plusieurs joueurs emblématiques sont partis cet été et le recrutement n'est pas simple.  Et pour ajouter du stress au stress, pour leur premier match de la saison les crocos affrontent ce dimanche l'ogre parisien au Parc des Princes.

Une saison qui s'annonce compliquée.

"Si on analyse bien les forces et les faiblesses, on a plus perdu que gagné au cours du mercato." Bernard Blaquart 

Bernard Blaquart le coach du Nîmes Olympique  - Radio France
Bernard Blaquart le coach du Nîmes Olympique © Radio France - Mélodie Viallet

Bernard Blaquart n'est pas serein avant la reprise

Les meilleurs joueurs ont quitté le navire, Téji Savanier en tête parti à Montpellier mais aussi Denis Bouanga ou encore Rachid Alioui. Quinze départs au total et pour l'instant le club peine à recruter. D’un naturel inquiet, Bernard Blaquart le coach, l’est encore plus : "On est dans l'expectative. On a perdu de très bons joueurs et même si notre recrutement avait bien démarré, il a ensuite stagné ! On sait ce que qu'on perd, mais on ne sait pas ce qu'on gagne. Même si on peut être rassuré par certaines recrues, à l'arrivée on est quand même toujours dans l'incertitude"

Bernard Blaquart qui par conséquence n'est pas satisfait de la préparation de son groupe : "Cette année on connaît un peu plus la Ligue 1 certes, mais il faut être réaliste on a pris beaucoup de retard dans la préparation" s'inquiète-t-il.

"ll ne faut pas voir tout en noir et juste se dire, ça ira." Renaud Ripart, attaquant au Nîmes Olympique 

Renaud Ripart, attaquant du Nîmes Olympique  - Radio France
Renaud Ripart, attaquant du Nîmes Olympique © Radio France - Mélodie Viallet

Un coach inquiet et déstabilisé également par la démission du directeur sportif Laurent Boissier début juillet, mais qui pourra compter sur les cadres de son équipe, Paul Bernardoni, Anthony Briançon et bien sûr l'attaquant Renaud Ripart l’optimiste de la bande : "Les nouveaux joueurs vont bien finir par arriver. Bien sûr, on aurait préféré qu'ils arrivent avant, mais c'est comme ça. À nous de faire abstraction de tout ça et de nous concentrer sur le terrain", explique t-il.   

Nîmes qui la saison dernière, à la surprise générale, a fini neuvième du classement de la Ligue 1, mais cette année, vu le contexte, le club aura sans doute besoin d'un miracle pour faire aussi bien.