Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : Mondial 2018 de football

Amical : France-Irlande, premier match de rodage en vue du Mondial 2018

lundi 28 mai 2018 à 3:03 - Mis à jour le lundi 28 mai 2018 à 12:40 Par Germain Arrigoni, France Bleu

La France reçoit l'Irlande ce lundi soir au Stade de France (21h) pour son premier des trois matches de préparation à la Coupe du monde 2018 en Russie. Rencontre à vivre et à commenter en direct vidéo sur la page Facebook de France Bleu.

Antoine Griezmann, auteur d'un doublé face à l'Irlande lors de l'Euro 2016
Antoine Griezmann, auteur d'un doublé face à l'Irlande lors de l'Euro 2016 © AFP - Madjid AIT ABDALLAH / CrowdSpark

Comme un Eire de Russie. France-Irlande (du Sud) est le premier des trois matches de préparation des Bleus avant de s'envoler pour le Mondial. Et ils n'auront d'amicaux que le nom. 

Car avant le début de la Coupe du monde (14 juin -15 juillet), Didier Deschamps voudra dégager des certitudes ce lundi soir au Stade de France (21h). Au-delà d'engranger de la confiance - formule facile mais pas erronée -, le sélectionneur tricolore aimerait tester différents schémas de jeu à utiliser face à aux futurs adversaires au Mondial. 

L'Irlande, adverse coriace

Les "Boys in Green"ne seront pas à la Coupe du monde après avoir été éliminés par le Danemark en barrage en novembre dernier. 

L'Irlande - l'Eire par opposition à l'Irlande du Nord pour être précis -, est une équipe qui a toujours donner du fil à retordre aux Bleus. Et ce n'est pas un hasard rien si le staff des Bleus a choisi cet adversaire... typique des formations difficiles à manœuvrer.

Depuis la main non sifflée de Thierry Henry au Stade de France un soir de novembre 2009 pour servir William Gallas et envoyer après prolongation (1-1) la France au Mondial 2010, les Tricolores n'ont recroisé qu'une fois cette équipe... lors de l'Euro 2016.

Menée, la France a renversé l'Eire grâce à un double d’Antoine Griezmann (2-1) pour se qualifier pour les quarts de finale de la compétition. 

Faire oublier la polémique Rabiot

Le début de la préparation et l'arrivée mercredi à Clairefontaine des Bleus a été marquée par la polémique Adrien Rabiot. Le Parisien de 23 ans a refusé son statut de suppléant de la liste des Bleus, une décision qualifiée d'"énorme erreur" par DD. 

En plus des 23, les suppléants doivent se tenir prêts en cas de blessure jusqu'au 4 juin, date de remise officielle à la FIFA de la liste finale des Bleus.

Questions individualités, Deschamps a annoncé sur TF1 en matinée la titularisation de Benjamin Mendy pour "avoir des réponses", même s'il "ne fera pas 90 minutes". L'arrière gauche (4 sélections), opéré d'un genou en septembre, n'a disputé qu'une grosse heure avec Manchester City répartie en trois matches depuis son retour sur les terrains le 22 avril. 

Steve Mandanda gardera les cages lundi et Hugo Lloris "prendra le relais après", a ajouté "DD", avant d'élargir dans l'après-midi sa liste de titulaires annoncés à Blaise Matuidi, qui portera sans doute le brassard face aux Irlandais. 

Le capitaine Lloris est un des rares à faire figure de titulaire certain en Russie, avec la charnière centrale Samuel Umtiti-Raphaël Varane (qui, finale de C1 samedi dernier oblige, ne rejoindra les Bleus que mardi soir), le récupérateur N'Golo Kanté et le leader d'attaque Griezmann. Il est possible que, parmi eux, seul Umtiti débute lundi. Pour le reste : faites vos jeux.

Ce premier des trois matches de préparation doit permettre de remettre au placard cette polémique Rabiot et d'aborder le prochain amical contre l'Italie ce vendredi 1er juin à Nice (21h) avant d'affronter les Etats-Unis le samedi 9 juin à Lyon, quifera sans doute davantage office de répétition générale pour l'entrée en lice au Mondial, le 16 juin contre l'Australie (avant Pérou et Danemark les 21 et 26 juin).

Les compos probables

  • France : Mandanda - Sidibé, Umtiti, Rami, Mendy - Tolisso, Nzonzi, Matuidi - Fekir, Giroud, Mbappé
    Sélectionneur: Didier Deschamps
  • Eire : Doyle - Coleman, Long, Duffy, Doherty - Walters, Meyler, Rice, Browne, McLean - Long
    Sélectionneur: Martin O'Neil

Match à vivre et commenter en direct vidéo sur la page Facebook de votre France Bleu dès 20h45 avec notre consultant exceptionnel Patrice Loko

  - Radio France
© Radio France - Christophe Abramowitz

Notre dossier Mondial 2018

  - Visactu
© Visactu -
  - Visactu
© Visactu -