Football DOSSIER : Qualifications pour le Mondial 2018 de football

Amical : la France fait sa rentrée face à l'Italie avant d'attaquer les qualifications pour le Mondial 2018

Par Germain Arrigoni, France Bleu jeudi 1 septembre 2016 à 3:00 Mis à jour le jeudi 1 septembre 2016 à 16:33

Antoine Griezmann, la pépite de Bleus
Antoine Griezmann, la pépite de Bleus © AFP - JEAN MARIE HERVIO

Finalistes de l'Euro 2016, les Bleus de Didier Deschamps jouent l'Italie ce jeudi (21h). Une rencontre amicale chez le voisin transalpin pour se tester avant d'affronter la Biélorussie mardi pour les qualifications au Mondial 2018.

Quoi de mieux que de défier l'un de ses meilleurs ennemis pour la rentrée ? Après avoir perdu la finale de l'Euro 2016 face au Portugal le 10 juillet, la France remet la machine en route contre l'Italie ce jeudi en match amical à Bari.

La Squadra Azzura a été éliminée en quarts de finale par l'Allemagne.

Groupe remodelé

Près de sept semaines après la douloureuse finale de l'Euro, les Bleus de Didier Deschamps se présentent avec un groupe remodelé, puisque huit joueurs appelés n'ont pas disputé le tournoi continental. Parmi eux figurent notamment trois néophytes Ousmane Dembélé, Sébastien Corchia et Djibril Sidibé, qui connaît déjà les lieux pour avoir été réserviste pendant l'Euro.

A LIRE AUSSI > Fekir, Lacazette et Cabaye forfait, Gameiro, Dembélé et Kondogbia appelés

  - Aucun(e)
-


L'assistance vidéo testée

Un test d'assistance vidéo à l'arbitrage sera effectué lors de ce match. Et c'est une première dans le cadre d'un match amical international. "La FIFA va mener son premier essai d'assistance vidéo à l'arbitrage, à l'occasion du match amical entre l'Italie et la France au stade San Nicola de Bari, le 1er septembre", indique le communiqué de l'instance, qui explique vouloir ainsi soutenir l'IFAB, l'organisme garant des lois du jeu du football en charge de mettre en place ce procédé technologique.

"Il s'agira d'un test hors-ligne spécial, puisque l'arbitre assisté par la vidéo pourra communiquer avec l'arbitre pendant le match, sans que cela ait d'impact sur la partie comme cela serait le cas lors d'un test en-ligne", explique la FIFA. Cela veut dire que "l'arbitre ne stoppera pas la rencontre pour regarder des ralentis vidéos. La FIFA attend de ce premier test qu'il apporte ses conclusions et ses indications pour des futures sessions d'entraînement avec des arbitres d'Elite".

La Biélorussie en ligne de mire

Après ce premier test, la France entame une nouvelle aventure avec le début de la campagne de qualification pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Direction la Biélorussie le mardi 6 septembre à Borisov. Dans le groupe A, la France a sur son chemin les Pays-Bas, la Suède, la Bulgarie et le Luxembourg.

52 équipes sont en lice dans ces éliminatoires. Elles sont réparties en 9 groupes (sept de six, deux de cinq), dont les neuf premiers obtiendront directement leur sésame . Les huit meilleurs deuxièmes s'affronteront dans des barrages aller-retour pour quatre derniers billets en novembre 2017.

Les compositions probables

  • Italie : Buffon (c) - Barzagli, Astori, Chiellini - Candreva, Parolo, De Rossi, Bonaventura, De Sciglio - Pellè, Eder
  • France : Mandanda - Sidibé, Varane (c), Koscielny, Kurzawa - Pogba, Kanté, Matuidi - Griezmann, Giroud, Martial

A LIRE AUSSI > Les Bleus héritent des Pays-Bas et de la Suède pour les qualifications du Mondial 2018

  - Aucun(e)
-