Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mondial 2018 de football

Amical : les Bleus repartent sur des bases positives en battant la Russie

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

La France s'est imposée en Russie (3-1) ce mardi en match amical, quatre jours après sa défaite contre la Colombie. De quoi réenclencher une dymanique positive, à trois mois du Mondial 2018.

Auteur d'une passe décisive et d'un but sur coup franc, Paul Pogba a réussi sa sortie en Russie.
Auteur d'une passe décisive et d'un but sur coup franc, Paul Pogba a réussi sa sortie en Russie. © AFP - Franck Fife

L'équipe de France s'est relancée en Russie, ce mardi, sur la route vers le Mondial du mois de juin. Les Bleus se sont en effet imposés 3 buts à 1, quatre jours après leur défaite à domicile face à la Colombie. Une victoire qui permet de repartir sur des bases positives, alors qu'il ne reste désormais plus que deux matchs de préparation avant le rendez-vous estival. 

Même s'il est vrai que l'adversaire du jour, pays hôte de la Coupe du monde, est loin d'être un cador, l'équipe de France a retrouvé un peu de l'agressivité qui lui avait fait défaut vendredi dernier.

La paire Mbappé-Pogba déterminante, les jeunes ne provoquent pas de révolution

Les deux hommes du match sont Kylian Mbappé, qui a signé un doublé, et Paul Pogba. Le milieu de terrain, en souffrance dans son club de Manchester United, est l'auteur d'un but sur coup franc et d'une passe décisive.

"On n'a pas tout bien fait mais on leur a donné moins de munitions tout en restant dangereux, on a géré", s'est félicité Didier Deschamps après la rencontre. Le sélectionneur avait accordé une large place à la jeunesse, mais les entrants n'ont pas vraiment bousculé la hiérarchie.

Dembélé, malgré quelques éclairs en première période, et Martial, à côté de la plaque avec raté sur raté, n'ont pas vraiment toqué à la porte des titulaires en attaque. Au milieu, difficile de dire si Rabiot a marqué des points. Il s'est montré plus à l'aise que lors de ses précédentes sélections, mais pas vraiment transcendant : son match n'a pas été de nature à lui réserver sa place en Russie. 

Les latéraux Pavard et Hernandez se sont cantonnés à leurs tâches défensives, et Kimpembe a obtenu sa première sélection.

Dernier match avant la liste 

Prochaine date cochée par les Bleus sur leur calendrier : le 15 mai. C'est ce jour-là que Didier Deschamps annoncera le groupe de 23 joueurs retenus pour la Coupe du monde, plus quelques réservistes. Il y aura ensuite encore trois matchs de préparation (Eire, Italie et Etats-Unis respectivement les 28 mai, 1er et 9 juin) avant de retourner en Russie pour y affronter l'Australie, le Pérou et le Danemark dans le groupe C (les 16, 21 et 26 juin).

-
Choix de la station

À venir dansDanssecondess