Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football DOSSIER : ASNL : la saison 2019-2020

Amine Bassi : "ça fait du bien de rechausser les crampons" (VIDEO)

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Deux joueurs étaient de retour face à Guingamp pour la 7e journée côté ASNL : Ernest Seka et Amine Bassi. Le meneur de jeu impliqué sur le but nancéien et qui s'est exprimé sur le match et son retour sous le maillot rouge et blanc.

Amine Bassi a livré un match de rentrée convaincant face à Guingamp
Amine Bassi a livré un match de rentrée convaincant face à Guingamp © Maxppp - NICOLAS CREACH

Guingamp, France

Amine Bassi est de nouveau un joueur de l'AS Nancy Lorraine et même un titulaire en puissance, c'est l'un des enseignements du déplacement de l'ASNL à Guingamp pour la septième journée de Ligue 2. Le joueur, tenté par un départ au FC Metz, n'avait pas encore joué cette saison en match officiel, après avoir été écarté des matchs au mois d'août. Avec la fin du mercato, Amine Bassi fait de nouveau partie de l'effectif au même titre que les autres joueurs. Il s'est exprimé après le match nul à Guingamp 1-1.

France Bleu Lorraine : "Quel est le sentiment après ce point ramené de Guingamp ?"

Amine Bassi : "On pouvait encore mieux. Je pense qu'on pouvait prendre les trois points ce soir. On a fait un bon match nul à l'extérieur et on va essayer d'aller gagner chez nous contre Chambly."

Le jeu a été beaucoup plus simple par rapport aux précédents matchs...

Le coach voulait qu'on passe par le jeu, qu'on se fasse des passes. Toute la semaine à l'entraînement, il nous a tapé la tête par rapport à ça. C'était important d'avoir un fond de jeu. Malheureusement, devant le but, on n'a pas été assez tueur donc on va essayer de se rattraper à domicile.

Il y a cette occasion où Malaly Dembélé prend le ballon au premier poteau alors que tu es juste derrière, c'est frustrant ?

Sur le coup, c'est frustrant mais à sa place, j'aurais fait la même chose. Je ne lui en veux pas. Si la prochaine, il la prend et qu'il la met au fond, je lui dirai rien.

Comment tu t'es senti ?

Personnellement, je me suis senti bien. Pendant que je ne jouais pas, je travaillais dur. Sur la fin du match, je commençais à avoir des douleurs musculaires mais rien de méchant. J'espère être encore plus prêt pour le match de Chambly.

On va bosser

Ca fait quoi de retrouver les terrains ?

Ca fait du bien de rechausser les crampons. Une libération. Ce que je sais faire de mieux, c'est jouer au football donc quand je ne joue pas, je suis énervé. Aujourd'hui, j'ai remis mes crampons et on va bosser.

Tout cela est derrière ?

Tout cela est derrière, tout est oublié. Je suis focus sur le championnat de Ligue 2, c'est avec l'ASNL donc on va être déterminé jusqu'au bout.

Je comprends la réaction des supporters

Le top, ce serait de marquer à Picot vendredi ?

Le top, ce serait de marquer ou de ne pas marquer et que l'équipe gagne. Tant que l'équipe gagne.

Tu crains que l'accueil de Picot ne soit pas chaleureux vendredi ?

Je comprendrais. C'est vrai que c'est le rival d'à côté (Metz), je comprends la réaction des supporters. Si je vois ces banderoles, c'est aussi qu'à un moment donné, dans leur vie, ils m'ont aimé donc ça ne peut qu'être positif pour moi et ça me donne de la force pour travailler encore plus et mettre ce but à Picot. Ce qui compte, c'est le terrain.

Choix de la station

France Bleu