Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Football DOSSIER : La saison 2018-2019 du Racing Club de Strasbourg

Anthony Caci, le Mosellan qui éclot au Racing Club de Strasbourg

samedi 1 décembre 2018 à 19:04 Par Luc Dreosto , France Bleu Alsace

Le Racing Club de Strasbourg joue ce dimanche à Rennes et pourra compter sur le retour de suspension d'Anthony Caci. Le jeune Mosellan, arrivé au centre de formation à l'âge de 14 ans, découvre avec bonheur la Ligue 1. Déjà titulaire à huit reprises, il ne compte pas s'arrêter là.

Anthony Caci (ici face au Lyonnais Traoré) savoure son bonheur de découvrir la Ligue 1 avec le Racing Club de Strasbourg
Anthony Caci (ici face au Lyonnais Traoré) savoure son bonheur de découvrir la Ligue 1 avec le Racing Club de Strasbourg © Maxppp -

Strasbourg, France

Expulsé en équipe réserve, le jeune Anthony Caci a raté les deux derniers matchs du Racing. Il est de retour de suspension ce dimanche soir et à Rennes (15ème journée de Ligue 1), il devrait remplacer en défense centrale le capitaine Stefan Mitrovic, à son tour suspendu. Le Mosellan a déjà disputé 8 matchs en tant que titulaire cette saison en Ligue 1 et il n'a pas envie que ce conte de fées s'arrête.

A 21 ans, Antony Caci est l'un des plus jeunes pros de l'effectif strasbourgeois, mais c'est le plus ancien joueur au club. Il est arrivé au centre de formation à l'âge de 14 ans en provenance de la proche Moselle (il a commencé à taper dans le ballon à Stiring-Wendel, près de Forbach). Son éclosion a été tardive, il n'avait joué que 4 minutes en Ligue 2 et aucune en Ligue 1 la saison passée, mais sa persévérance a fini par payer. 

Un soulagement de découvrir la L1

"Je me suis que c'était l'année où je devais grappiller le plus de temps de jeu possible, explique Anthony Caci. C'est ce qui s'est passé sur ce début de saison, j'ai fait quelques bonnes prestations, tant mieux pour moi. _C'est une sorte de soulagement pour moi_, pour mes proches, même pour le club, c'est bien qu'un jeune sorte du centre de formation". 

Des grands-parents émus aux larmes

Dans le coin de Forbach, le clan Caci suit de près l'éclosion d'Anthony : _"_Mes grands-parents me regardent à la télé, ils pleurent à chaque match, c'est beaucoup d'émotion. Mon père vient regarder tous les matchs à la Meinau, ma famille vient m'encourager, c'est bien pour moi".

Le père d'Anthony Caci a été son premier entraîneur. Il a toujours filmé ses matchs en jeune ou en réserve et reste son premier critique. _"_Après chaque match, je débriefe avec mon père. On regarde le match à la télé dans le salon. On va dire que sur les bonnes choses il ne fait pas trop attention, sur les mauvaises, il est plus sur moi, mais c'est ce qui me fait progresser". 

Anthony Caci raconte son bonheur de jouer en Ligue 1 avec son club formateur

Le milieu de terrain défensif de formation, reconverti défenseur cette saison, sait où se situe sa marge de progression. "C'est le physique, je suis un peu léger pour jouer arrière central et la vitesse d'exécution, je fais tout pour progresser là-dessus".

Anthony Caci a déjà délivré une passe décisive cette saison en Ligue 1 (pour l'autre Anthony, Gonçalves), mais il n'a jamais marqué au plus haut niveau.

Privé notamment de Jérémy Grimm, grièvement blessé et absent des terrains pendant 4 à 6 mois, et de son capitaine Stefan Mitrovic suspendu, Thierry Laurey a convoqué 19 joueurs pour ce déplacement à Rennes.