Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ligue 1 : après la saison de transition, celle de l'ambition pour l'OGC Nice

-
Par , France Bleu Azur

La reprise à huis clos dimanche face à Lens et les deux cas de Covid-19 détectés ce vendredi dans l'effectif n'entament pas (encore) le moral du côté de l'OGC Nice. Fort d'un recrutement ambitieux, le Gym espère se mêler à la course à l'Europe, un an après l'arrivée d'Ineos à la tête du club.

Auteur de 11 buts en Ligue 1 la saison dernière, le Danois Kasper Dolberg sera encore l'arme offensive numéro de l'OGC Nice cette saison.
Auteur de 11 buts en Ligue 1 la saison dernière, le Danois Kasper Dolberg sera encore l'arme offensive numéro de l'OGC Nice cette saison. - Maxppp

Difficile de se projeter sur une saison entière quand on ne sait pas encore si le premier match aura lieu. Alors que les deux cas de Covid-19 détectés dans l'effectif ce vendredi menacent la réception de Lens dimanche à l'Allianz Riviera, le club aborde cette saison avec "ambition" après cette fameuse saison de "transition" qui s'est terminée sur une 5e place miraculeuse et une qualification européenne inespérée. 

Il faudra attendre la fin du mois d'octobre pour renouer avec les soirées européennes, plus de deux ans après la dernière participation du club à l'Europa League. D'ici là, la bande à Patrick Vieira veut entamer fort le championnat, car l'objectif affiché par la direction du club cet été est bien de se mêler à la course à l'Europe aux côtés de clubs comme Rennes, Lille, Marseille ou Monaco.

"Jouer chaque match comme s'il pouvait être le dernier."

"Cette saison il faut qu'on joue chaque match qui s'il pouvait être le dernier. On l'a vu l'an dernier après Monaco. On ne sait pas ce qui peut se passer. Chaque point va être hyper important," déclare le capitaine Dante. Au mois d'octobre il fêtera ses 37 ans et s'il est en fin de contrat à la fin de la saison à l'OGC Nice, il refuse d'envisager une fin de carrière. "Non non je vais continuer, c'est certain. Je ne sais pas où mais oui j'ai encore envie de jouer. Quand je pense à l'après carrière je ne suis pas joyeux." Il sera encore cette saison le relais de Patrick Vieira sur le terrain, avec l'expérimenté Pierre Lees-Melou, le gardien argentin Walter Benitez, qui a prolongé son contrat cet été et le milieu international français Morgan Schneiderlin, arrivé cet été pour densifier le milieu et amener son vécu à un groupe qui sera encore un des plus jeunes de Ligue 1 (moins de 22 ans de moyenne d'âge). 

L'objectif de l'entraîneur Patrick Vieira

"Le contexte est particulier et difficile mais c'est à nous de mettre ça de côté et de se concentrer sur le terrain. L'objectif cette saison c'est de bien jouer, de mettre en place un football plus conquérant, plus agressif. On a beaucoup parlé d'état d'esprit. Cela doit se ressentir à chaque entraînement, à chaque match. Après si on arrive à enchaîner les bonnes prestations et gagner ces matchs, on sera haut au classement. On sent que l'exigence a augmenté cet été, par rapport aux joueurs qu'on a recruté et cette nouvelle concurrence. Le club a toujours été ambitieux, il est en train de franchir un pallier et ce qui est sûr c'est qu'on est ambitieux et qu'on veut jouer le haut du tableau".

Le mot du capitaine Dante

"On a fait une grosse préparation, on a beaucoup travaillé cet été pour être prêt. On n'aura pas d'excuse. On n'a pas envie de se fixer d'objectif final, on veut se focaliser sur chaque match, les jouer à fond et on verra où on sera en février ou mars. Aujourd'hui je vois que les joueurs qui sont arrivés cet été nous amènent cet esprit de compétition qui nous a manqué la saison dernière. Mais il faut garder cet esprit pendant toute la saison, c'est ça le plus important."

Le recrutement

Arrivé à la tête du club en toute fin de mercato l'été dernier, le groupe Ineos a cette fois pu préparer ses emplettes bien en amont. Le recrutement est déjà probablement bouclé, au moment où la plupart des autres clubs n'ont pas encore démarré le leur. Huit joueurs ont signé cet été sur la Côte d'Azur pour amener plus d'épaisseur au groupe de Patrick Vieira et combler les vides d'un effectif jeune et qui souffrait par exemple de l'absence d'un véritable arrière gauche la saison dernière. Révélé à Reims, Hassane Kamara (26 ans) a été recruté à ce poste et colle parfaitement au plan de jeu que souhaite appliquer Patrick Vieira. 

Le tableau des transferts de l'OGC Nice cet été >>> ICI

La tactique

Le coach qui entame sa troisième saison sur le banc niçois devrait encore s'appuyer sur un 4-3-3 avec des latéraux offensifs. De retour de blessure après plusieurs mois d'absence, Youcef Atal va enfin pouvoir s'exprimer à ce poste d'arrière droit, où il a déjà retrouvé ses sensations pendant la longue préparation de neuf semaines et notamment lors du dernier match amical face à Rennes (3-2), une des trois victoires de l'été du Gym en match de préparation. Kasper Dolberg a lui aussi brillé à l'occasion de l'opposition face aux Rennais avec un doublé (sur pénalty). Avec onze buts lors des 28 journées de Ligue 1 disputées la saison dernière, l'avant-centre danois a prouvé que le club avait bien fait de dépenser autour de 20 millions d'euros pour le recruter. Il sera encore l'arme offensive numéro 1 du Gym cette saison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess