Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Football

Après le derby cauchemardesque entre l'ASSE et l'OL, les autorités regrettent "La Haine"

lundi 6 novembre 2017 à 13:11 Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

La défaite historique 5 à 0 des Verts dimanche soir dans le derby face à Lyon passe au second plan ce lundi. Le comportement de certains supporters, sortis du kop nord pour lancer des projectiles, ainsi que le message du kop sud référence au film de Mathieu Kassovitz, sont pointés du doigt.

Le tifo référence au film de Mathieu Kassovitz déployé dans le kop sud.
Le tifo référence au film de Mathieu Kassovitz déployé dans le kop sud. © Radio France - Julien Corbière

Saint-Étienne, France

Ce lundi, les autorités réagissent après la soirée cauchemardesque vécue dans le Chaudron dimanche. Le préfet de la Loire Évence Richard se dit "scandalisé", le conseil d'éthique de la Fédération française de football incite la commission de discipline de la Ligue de football professionnel à ouvrir le dossier des tifos déployés dans les kops. Notamment celui faisant référence à "La Haine" de Mathieu Kassovitz, dans le kop sud.

"Ce soir, pas de cinéma, on a LA HAINE", s'est affiché en blanc sur fond noir dans la tribune Jean-Snella du stade Geoffroy-Guichard avant le coup d'envoi entre les deux équipes. Un message qui ne passe pas pour le conseil national d'éthique de la Fédération française de football. "Le CNE regrette qu'un tel message, incitant à un comportement antisportif et contraire aux valeurs du football, ait pu être affiché dans un stade", écrit le conseil dans un communiqué adressé à la presse.

Je me sens trahi" - Évence Richard, préfet de la Loire

Le préfet de la Loire Évence Richard s’est également dit "scandalisé" par les violences survenues dimanche soir. Lui non plus n’a pas du tout goûté la banderole du kop sud. Mais surtout il parle de trahison. "Depuis trois ans, ces derbies se déroulaient sans supporter de l'équipe visiteuse à Geoffroy-Guichard. J'avais été compréhensif en acceptant hier la venue de 850 supporters de l'Olympique Lyonnais, croyant que tout le monde avait compris le message. Je me sens trahi", explique le représentant de l'État. Résultat, le préfet brandi la menace de sanctions à venir : "On risque de renouer avec la tradition des rencontres sans supporter visiteur".

Des dégradations ont donc également été commises à l'extérieur du stade sur une grille métallique entourant le parcage visiteurs avant le début de la rencontre. Une trentaine de sièges ont été arrachés et les toilettes de l'espace visiteurs ont été endommagés. Une plainte est déposée par l'agglomération stéphanoise, "plainte contre X". L'Olympique Lyonnais s'est engagé à régler la facture des dégâts qui s'élèverait entre 30.000 et 40.000 euros.

La Ligue condamne et ouvrira une instruction

Dans un communiqué, la Ligue de football professionnel condamne également "l’ensemble des incidents survenus lors de la rencontre AS Saint-Etienne – Olympique Lyonnais du 5 novembre 2017." Dans ce communiqué, on apprend surtout que dès jeudi, la commission de discipline de la LFP ouvrira une instruction. Elle explique que les faits pointés par la préfecture de la Loire et également cette banderole "d'incitation à la haine" seront étudiés. "Ces faits ternissent l’image du derby et compromettent le déplacement des supporters adverses lors des prochaines rencontres opposant ces deux clubs" , termine la Ligue.

Les réactions après ce derby historique mais surtout électrique sont nombreuses. Émission spéciale consacrée à l'après-derby dans le debrief sur France Bleu Saint-Étienne Loire, ce lundi, à 18 heures.