Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A 9 ans, un jeune footballeur mosellan participe à un stage de détection de la Juventus de Turin

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

C’est l’une des petites pépites du football en Moselle, Sacha Benfrid, 9 ans, originaire d’Amanvillers, revient d’un stage de détection à la Juventus de Turin. Une expérience qui lui permet de toucher son rêve du bout des doigts : devenir un jour footballeur professionnel.

Sacha Benfrid lors de son stage à la Juventus de Turin
Sacha Benfrid lors de son stage à la Juventus de Turin © Radio France

"Sacha ne savait pas encore marcher qu’il tapait déjà dans un ballon", s’amuse sa maman Stéphanie. Un ballon dans les pieds tous les jours, Sacha joue en club depuis qu’il a 4 ans. Il est actuellement attaquant ou ailier droit au FC Guénange en U9. Forcément, si on lui demande ce qu’il veut faire plus tard...  "J’aimerais devenir footballeur professionnel", répond-il avec un grand sourire.

Sacha Benfrid est parti à Turin le 29 mai, en bus avec une trentaine d’autres footballeurs en herbe, pour passer quatre jours de stage à la Juventus. "Je suis content, j’ai passé des bons moments avec mes copains. J’ai visité le grand stade à Turin, on a vu les vestiaires, la place de Ronaldo, de Matuidi ou encore de Mandzukic", dit Sacha, encore émerveillé.

"Les efforts de Sacha ont payé" 

Sacha a aussi passé une série de tests, des entraînements et des matchs, sous l’œil avisé des entraîneurs italiens. "Ils m’ont dit que j’étais bon et que si je continue comme ça, je deviendrai footballeur professionnel", rajoute Sacha.

Les exploits du fiston font le bonheur de ses parents, pourtant pas footeux du tout. "C’est beaucoup de fierté parce que, sur place, il s’est donné à fond et ses efforts ont payé. On est vraiment très fiers qu’il se soit aussi démarqué à Turin", dit Stéphanie. 

Sacha sera suivi par la Juventus

Ces tests sont une toute première étape de détection avec, peut-être un jour, l'espoir que Sacha devienne professionnel. Au-delà de la fierté, son papa préfère jouer la carte de l’humilité. "On ne va pas mettre la charrue avant les bœufs. C’est une super expérience. C’est intéressant de voir que Sacha a des qualités pour pouvoir améliorer son niveau, mais il faudra encore beaucoup de travail et il faudra aussi que le travail scolaire suive", rajoute Stéphane. 

Sacha est en tout cas rentré chez lui avec la promesse que la Juventus garde un œil sur son parcours et, en plus, des étoiles dans les yeux et des souvenirs. Il a aussi rapporté une belle médaille et un diplôme de la Juventus académie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess