Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après TFC - Strasbourg (0-1), la Ligue 2 se rapproche pour Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

Le Toulouse Football Club a concédé une nouvelle défaite, la douzième en treize matchs, mercredi 5 février à domicile face au RC Strasbourg Alsace (0-1). Le TFC, dernier, compte désormais huit points de retard sur Nîmes, barragiste.

Ibrahim Sangaré s'est donné dans le cœur du jeu, mais Toulouse a perdu contre Strasbourg et Adrien Thomasson (à gauche)
Ibrahim Sangaré s'est donné dans le cœur du jeu, mais Toulouse a perdu contre Strasbourg et Adrien Thomasson (à gauche) © Maxppp - VALENTINE CHAPUIS

Ils sont entrés tous les deux à la 79e minute d'un match mal embarqué. Adil Taoui, 18 ans, numéro 32 dans le dos et son benjamin Janis Antiste, 17 ans, numéro 28. Tous les deux ont été à l'origine des dernières vélléités offensives du Toulouse Football Club lors de son match de la 23e journée de Ligue 1 contre Strasbourg, à domicile (0-1). Quelques minutes auparavant (75'), la recrue alsacienne Waris Majeed trompait Lovre Kalinic, gardien toulousain, du pied droit : un but synonyme de nouvelle défaite pour le TFC. Si le futur à moyen terme s'annonce bien avec les Taoui, Antiste et autres pépites du centre de formation, le futur proche sonne ressemble chaque jour un peu plus à la Ligue 2.

Manque de justesse

En première mi-temps, les débats ont pourtant été équilibrés, ni Denis Zanko ni Mathieu Dossevi ne parvenaient après le match à trouver la pièce manquante du puzzle de la victoire du TFC. Avec son bloc défensif bas, le "Tef'" gênait le RCSA mais ne parvenait pas à trouver la faille de l'autre côté du terrain, la faute à un manque de justesse dans l'avant dernier geste. "La précision technique", après réflexion, était un des points soulevés par Denis Zanko après la rencontre. Cette précision qui s'étiolait au fil des minutes et d'un pressing plus intense en seconde période. Cette précision qui manquait à Ibrahim Sangaré, de nouveau capitaine, pour relancer son équipe à la 75e minute. Une perte de balle et une bonne passe strasbourgeoise plus tard, Majeed fusillait Kalinic, très bon le reste du temps mais impuissant ici : game over.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Mental à rude épreuve

Pour retrouver le chemin des filets (pas de but lors des trois derniers matchs) et la victoire, il faudra garder la tête haute, c'est le message que s'évertuent à faire passer Denis Zanko et les cadres du vestiaire comme Dossevi. Sauf que les adversaires s'échappent et que le temps presse. Avec la victoire de Nîmes contre Dijon et le nul d'Amiens à Lyon, le TFC compte désormais 8 points de retard sur le 18e (barragiste). Samedi, Toulouse se déplace chez le 2e du championnat, l'OM : la fin de semaine s'annonce rude.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess